The Legend of Zelda The Adventure of Link A Link to the Past Link's Awakening Ocarina of Time Majora's Mask Oracle of Ages Oracle of Seasons The Wind Waker Four Swords Four Swords Adventures The Minish Cap Twilight Princess Phantom Hourglass Spirit Tracks Skyward Sword A Link Between Worlds
Icônes Icônes Icônes Icônes Icônes Icônes Icônes Icônes Icônes Icônes Icônes Icônes Icônes Icônes Icônes Icônes Icônes
Série Zelda

The Legend of Zelda
The Adventure of Link
A Link to the Past
Link's Awakening
Ocarina of Time
Majora's Mask
Oracle of Ages
Oracle of Seasons
The Wind Waker
Four Swords
Four Swords Adventures
The Minish Cap
Twilight Princess
Phantom Hourglass
Spirit Tracks
Skyward Sword
A Link Between Worlds
Tri Force Heroes
Breath of the Wild

Jeux Zelda
Autres jeux Zelda

Jeux TL

La Terre Secrète
Le Monde Inconnu

Fans Zelda

Fan Arts
Fan Fictions
Bandes Dessinées
Sprites Comics
Fan Trucages
BD de TL
Strips de TL
Concours de TL
Interviews
Partenariat Youtubers

Mystères

Debug Menu de TWW
Salle de Chris Houlihan
Prototype de Zelda 1
OOT MQ - Debug Rom
MM - Debug Rom
The Wind Waker HACK

Plus de mystères...

Articles

Kasuto : Une Mascotte
Link, qui es-tu ?
Les Looks de Link
Les Musiques de Zelda
Les Innovations dans Zelda
Triforce : Un symbole
Preview d'Hyule Warriors

Plus d'articles...

Tutoriels

L'éditeur hexadécimal

Multimédia

Palais des Gifs
Vidéos Zelda
Fonds d'écran

Site Triforce Legend

Accueil et News
Forum
Équipe de Triforce Legend
Historique
Versions de TL
Tous les Splashs
Anniversaires
Awards de TL
Awards Reçus
F.A.Q.
T'Chat #Zelda
Archives des News


Logo du jeu

Hyrule Warriors est un jeu pour la Wii U devant sortir au japon le 14 août 2014. Combinant les mécanismes de la série Dinasty Warriors de Tecmo Koei avec le monde de The Legend of Zelda, ce projet est développé par le partenariat Nintendo, Tecmo Koei.

Présenté comme le fruit d’une collaboration entre deux studios, Satoru Iwata président de Nintendo ne le voit pas comme un opus majeur continuant la trame historique de la saga, mais plutôt comme un jeu à part entière, abordant un autre type de gameplay. Eiji Aonuma, l’un des responsables du projet et développeur bien familier de la licence Zelda, s’assurera cependant de garder une cohérence avec l’univers que nous connaissons bien.



La Triforce, composée des symboles du Courage, de la Sagesse et de la Force, garantira la réalisation des souhaits de quiconque la possède. Bien des batailles entre Bien et Mal ont eu lieu au fil des âges pour en prendre possession.

Quand Hyrule est à deux doigts de tomber entre les griffes du Mal, un héros portant une tunique verte apparait pour détruire les ambitions des forces maléfiques. Pour s’assurer que le Mal ne revienne jamais, le héros divisa l’esprit maléfique en quatre morceaux, envoyant trois des pièces dans les profondeurs de l’espace et du temps, et scella la quatrième pièce à l’entrée du Temple à l’aide de la Master Sword.

Link

Depuis des générations, à la limite d’Hyrule, une sorcière a surveillé l’équilibre entre les trois aspects de la Triforce ; Courage, Sagesse, Force, utilisant un cristal, cherchant un quelconque signe de perturbation, mais le délicat équilibre de la Triforce rompu, le Royaume d’Hyrule est une fois de plus déchiré par un pouvoir sombre, dirigé cette fois par la sorcière Cia. Cia était la sorcière chargée de maintenir l’équilibre de la Triforce. Autrefois une bonne personne, Cia en est venue à abhorrer son affection pour Link, un chevalier en devenir, maintenant devenue jalouse de la Princesse Zelda et de sa familiarité avec le jeune homme. Éventuellement, l’esprit de Cia, se trouva altéré par l’influence du mal que l’on pensait scellé, la faisant amener le désastre sur le royaume. Link, lui fait face, alors qu’en compagnie de ses serviteurs Valga et Wizro, elle plonge Hyrule dans le chaos. Avec Hyrule une fois de plus assiégée par les forces maléfiques, tout repose sur le héros légendaire pour faire face aux hordes d’ennemies, et retrouver la Princesse Zelda disparue...



Nous pouvons d’ors et déjà affirmer que trois personnages au minimum seront jouables, dont Link et Impa. L’identité des dernières forces alliées n’est quand à elle pas encore révélée. Tout comme dans un Dynasty Warrior, le héros sera accompagné au combat d’unités «minions» apportant un soutient au joueur dans la bataille.

Face à eux défileront tout une flopée d’ennemis connus, comme les traditionnels Bokoblins, et Sakdoss. Parmi eux figureront ce qu’on peut sans doute appeler des «mini-boss» ou officiers, unités plus fortes que la moyenne permettant d’augmenter le défi. Lizalfos, et parents de la famille Dodongo semblent déjà être de la partie.

Chaque personnage est associé à un style de combat qui lui est propre et se verra complété de pièces d’équipement et armement supplémentaire. Link maniera le traditionnel duo, épée bouclier. Et aura l’occasion d’utiliser des objets tels que la baguette de feu ou les bombes. Les attaques spéciales sont également à attendre, l’attaque-cyclone, les coups d’estoc, ou encore les rayons divins de la Master Sword.

Impa, quant à elle, maniera un croisement de sabre et d’épée large Goron dans un style assez proche du Iaido japonais (dégagement rapide du sabre du fourreau, pour asséner des frappes nettes et chirurgicales). Bien entendu des techniques Sheikhas sont à attendre. Seules de mystérieuses techniques à base d’eau ont pu être constatées pour le moment.

Il nous reste toutefois à déterminer comment toutes ces améliorations seront débloquées. Devra-t-on les acheter à partir d’un système de boutique utilisant les rubis pour monnaies ? Ou fonctionnera-t-il comme les améliorations d’équipement de Skyward Sword, à base de loot tombé des monstres ? Les objets les plus iconiques comme la Master Sword et le bouclier Hylien seront-ils découverts à des moments précis du jeu, accompagnant l’avancée du scénario ?

Le rôle joué par les cartes constituera également un facteur important de la réussite de cet opus. Un certain degré d’interactivité semble être recherché par les développeurs, mais verrons-nous des «arènes» fermées, des parcours linéaires scénarisés, ou finalement une nouvelle forme de donjon nous révélant son contenu selon nos choix stratégiques ? Une histoire bien familière pour les habitués ! Qui toutefois ne devrait pas manquer de contenir de nouveaux éléments propres à enrichir les mythes de la série.



Avec les maigres indices que nous avons aujourd’hui de nombreuses théories sont déjà lancées ! Certaines plus fantaisistes que d’autres, elles ont toutes le mérite d’être nourries pas quelques détails intrigants.

Cet opus pourrait se situer entre les événements de Skyward Sword et Ocarina of Time. L’architecture du château et des environs nous présente un château bien plus médiéval que dans OoT. La ville n’a pas encore son ampleur de cité marchande et se présente plus comme une place forte traditionnelle. Le style utilisé pour le game design est purement dans la lignée de SS, conservant couleurs vives, et anatomie «adulte» (Sans atteindre le réalisme de Twilight Princess). Ses pièces d’armures et son bouclier varient de manière similaire à ce que l’on a pu expérimenter dans SS.

Wizro et Valga ont un design respectivement proches de ceux des Wizzrobes et de Volcania. Sachant qu’une majeure partie de leurs pouvoirs leur a été transmise par Cia, se peut-il que dans un futur lointain lorsque le mal se réveille à la présence de Ganondorf ils aient été réveillés sous une forme différente ? Peut-être bien...

Cia, quant à elle, demeure assez mystérieuse. La magie et le portail qu’on la voit utiliser ne sont pas vraiment révélateurs. Ils auraient pu faire penser aux portails temporels de SS (si l’on suit la piste du bannissement du mal dans un autre temps), ou encore à la magie de l’ombre de TP (la façon dont l’énergie l’entourant créer une sorte de peau morcelée), mais rien de sérieux ne peut valider ces affirmations tant ils présentent de différences une fois comparés à leurs «modèles». Ses origines elles-même restent inconnues. Éventuellement liée (par ses tatouages et symboles) aux sheikhas, sa tenue et sa gamme couleur rappellent l’intrigant Poe d’OoT.

Enfin, il semblerait que ce Link connaisse d’emblée l’importance de la Triforce et le fait qu’il en soit l’un des porteurs. Sa proximité avec Zelda, la marque visible au quotidien sur le dos de sa main et la connaissance profonde des anciennes légendes réaffirmeraient l’hypothèse que ces événements se déroulent peu de temps après SS (sans oublier les similitudes des paysages présentés dans différents artworks).

En bref, cet épisode semble promettre quelques éclaircissements intéressants sur certains éléments de la franchise. Et bien qu’il faille attendre le prochain «grand opus» pour réellement en savoir plus, ce retour en terre d’Hyrule devrait satisfaire notre impatience.


Agenda

Agenda

Triforce Legend

RSS
TwitterYoutube

Triforce Legend

Conseils Kasuto






Recrutement

Recrutement

Affiliations
- Rubrique réalisée par Lys Argente -
Haut