Triforce Legend

Bienvenue sur le Forum de Triforce Legend ! ! !


Nous sommes actuellement le 17 Oct 2018, 01:27

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
Message Publié : 08 Mai 2008, 00:20 
Hors-ligne
Membre de Triforce Legend
Membre de Triforce Legend
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Mai 2008, 11:07
Message(s) : 1245
Localisation : Dans les terres de mon monde
Voilà une histoire, faite avec Elenwë, et donc ça se passe avec Link, et Kurapika (yeeaah XD), dans un autre monde... enfin, vous verrez! ^^, Et on rajoutera un logo plus tard! ^^
Bon, je ne mets pas tout, pour le moment, car c'est long


Chapitre 1

Link ayant accomplit pour la énième fois la libération de Hyrule décide de partir vers une autre contrée. Tout d'un coup quelque chose l'attrape et l'emmène dans un cachot.
Pendant ce temps, dans un autre monde, le jeune Kuruta, Kurapika, partait servir le repas de son chef avec son amie Senritsu, quand il se fit emmener par une main dans un passage ténébreux.
Link : Où suis-je?
Une lumière noire apparut dans le ciel, et le jeune garçon blond atterrit sur Link. Le jeune garçon se réveilla, et regarda l'elfe.
Link : Thym! En plus, il faut que je me fasse écraser
Kurapika: Je suis vraiment désolé. Qui es-tu? Et que s'est-il passé?
Link : Je suis Link, le Héros du Temps... j'aurais dû rester chez moi
Kurapika: Le héros du temps? Je ne comprends pas. Bon, moi, c'est Kurapika. Je suis un hunter professionnel
Link : c'est quoi?
Kurapika: Comment ça, c'est quoi? Beaucoup de gens dans le monde veulent l'être! Impossible de passer à côté du nom sans savoir ce que c'est!
Link : Ben... déjà tu ne me connais pas, or tout le monde me connaît.
Kurapika: Pas de chance, je ne te connais pas, bien que tu sois plus grand que moi. Attends, d'ou viens-tu?
Link : De Hyrule, comme je te l'ai dit
Kurapika: Hyrule? Qu’est-ce que...
Un monstre apparut derrière Link
Link: C'est un Royaume où il y a pleins de problèmes... heu... pourquoi fais tu cette tête?
Kurapika: Attention! Derrière toi!
Link dégaine son épée et fait son attaque tourbillonnante, il fait son enchaînement pour la rangée
Le monstre tomba à terre
Kurapika: *sifflote* Waouh... tu es plutôt doué à l'épée...
Link: Normal! Bon... où on en était?
Kurapika: Comment ça, normal? Donc! Euhm... le principal, c'est que nous sommes perdu dans cet endroit que nous ne... tu connais cet endroit?
Link : pas du tout
Kurapika: moi non plus
Kurapika: on devrait chercher une ville non loin d'ici.
Link : on est enfermé
Kurapika: Pardon?
Link : tu ne vois pas qu'on est dans un cachot
Kurapika: Oh, je n'avais pas remarqué. Mais d'où sortait ce monstre alors?
Link : chais pas... tu m'en poses des questions
Kurapika: Désolé
Des pas ce firent entendent.
Link se cache
Kurapika: Eh!
Link : (chuchote) cache-toi!
Link dégaine son épée, prêt à frapper
?????: Alors? Qui sont ces prisonniers??
Kurapika: Prisonniers? On vient à peine d'arriver!
Link se tape la tête sur le plat de sa main
?????: Comment ça, non?
Kurapika: On vient de...
Il tourna la tête un peu partout
Link : (pense) Il ouvre quand cette porte?
?????: Il y a-t-il quelqu'un d'autre avec toi (il ne voit pas Link).
Kurapika: Non, je suis seul
????: Vraiment?
Il tourna la tête et vit Link.
Kurapika: Et mince...
Link range son épée
?????: *rigole* Vous avez faim???
Link : T'es qui?
?????: Moi, je suis moi!
Kurapika: Ca n'arrange pas les choses
???: Soldat! Apporter un petit bout de pain
Soldats: Oui, votre altesse!
Kurapika: On sait qu'il est un seigneur, c'est déjà ça. Hervé? *chuchote à l'oreille de Link* Il ne faut qu'il connaisse nos vrais noms!
Link: Oui?
Kurapika: Hervé? Ah! Euhm! Tu as faim?
Link : Heu... je ne mange jamais, je suis un elfe, je te rappelle
Kurapika: *regarde les oreilles de Link* Ah, oui.
Un soldat arrive avec un bout de pain, tandis que le seigneur inconnu repart.
Link : Et toi, Julien?
Kurapika: Bof
Quand le soldat arrive, Kurapika passe sa jambe derrière la grille et assomme le garde d'un gros coup de pied dans la figure.
Link prend les clés.
Link : Bon, on va devoir faire le chemin ensemble, on dirait!
Kurapika: Je crois, oui. Mais l'on va d'abord devoir quitter cet endroit!
Link : D'accord ^^
Kurapika fouilla le soldat et trouva une carte du donjon.
Link la prend et la brandit au-dessus de sa tête et fais le "TATATAAAAAAAAAAAAA".
Kurapika: Eh?
Link : Désolé... c'est une manie, bon... on y va?
Kurapika: Euhm... oui. D'après ce que j'ai vu avant que tu me l'a prenne, la sortie est à l'ouest.
Link : Ok ^^
Link et Kurapika partirent, en même temps que Link tuait les gardes sur son passage
Kurapika ne voulait pas montrer son Nen, et pourtant, ses chaînes étaient bien à sa main droite.


Chapitre 2

Après avoir marché pendant un petit quart d'heure, nos deux héros aperçoivent un village au loin.
Link : OUAIS! Un village! ^^
Kurapika: Cool! Allons-y!
Link et Kurapika rentrent dans le village
Kurapika aperçoit ses chaînes à la main.
Kurapika: (dans sa tête) pourvu qu'il ne les ait pas vus
Link : Heu.... (Regarde de tout côté)
Kurapika: Qu'y a-t-il?
Link : ben... ça te dit de manger un petit quelque chose?
Kurapika: Je croyais que tu n'avais pas faim. Mais bon, c'est vrai. Et puis, allons trouver une auberge. Il doit bien être 7h du soir
Link: Tiens... septième ciel, sympa comme nom
Kurapika: Oui, c'est vrai.
Ils entrent dans l'auberge.
Une dame vient à eux.
Dame: Bonsoir! Je peux vous aider?
Kurapika: Restent-ils des chambres, s'il vous plaît?
Dame: Oui! Il en reste une pour deux personnes!
Kurapika: Combien ça coûte?
Dame: 3 saphirs par personnes!
Link : (Link sort trois rubis) Heu... ça suffira?
La dame regarde L'argent.
Dame: C'est quoi, ça? Vous n'avez pas de quoi payer?
Link : Ben... ce sont des rubis
Dame: Ca ne me va pas! Vous n'avez pas de quoi payer!
Elle regarde les chaînes de Kurapika.
Dame: Vous êtes un gothique? Pour les gothiques, c'est gratuit pour la personne et une autre!
Link : regardez vous pouvez en avoir pour un bon prix
Kurapika: (idée), oui je suis un gothique! Pourrions-nous avoir cette chambre?
Dame: Oui! C'est la chambre 13!
Elle donna les clés
Link : 13? Heu... je peux dormir dans le bar?
Dame: Non, je suis désolée. Bonne nuit!
Link : Dis-moi, Kura, pourquoi a t'elle dit: "Vous êtes gothique?"
Kurapika : j'en sais rien (dans sa tête) heureusement que j'avais mes chaînes.
Kurapika prit la clé et alla en direction de leur chambre.
Il tourna la clé et entra, suivit de Link.
Link : Je n’aime pas ce chiffre
Kurapika: Il ne restait que celle-là.
Vu comme Kurapika avait tourné la poignée avec la main, droite, on voyait très bien ses chaînes à sa main.
Kurapika choisit le lit rouge.
Il se tourna vers Link.
Kurapika Qu'est-ce qu'on fait, demain? Link?
Link : Oui?
Kurapika: Ah! Euh... rien. Qu'est-ce qu'on fait demain?
Link : Je vais monter la garde, je ne dors pas, non plus
Kurapika: D'accord, moi je vais manger un peu, on n’a toujours pas mangé. Tu viens?
Link : Si tu veux
Kurapika ferma la porte après qu'ils l'aient quitté. Ils se dirigèrent près de l'entrée, où la dame revint à eux.
Dame: Monsieur! Gothique! Voulez-vous un repas? Ici, pour les gothiques, c'est gratuit!
Kurapika regarda Link et accepta.
Ils s'assirent à une table, et on leur passa des menus.
Kurapika : Tu prends quoi?
Link : Du lait!
Kurapika: Je vois. Je vais en prendre aussi, ainsi que un peu de crevettes s'il vous plaît.
Quand ils eurent finirent de manger, ils allèrent dormir.
Kurapika: Bonne nuit.
Mais pendant la nuit, Kurapika alla dehors, sans déranger Link. Il ferma la porte de la chambre derrière lui, et alla dehors quand il aperçut Link.
Kurapika: Je vais faire un tour, seul.
Puis il ferma la porte. Il s'en alla dehors, et trouva un étang. Il trempa sa main dedans.
Link le suit en se faisant très discret
Kurapika activa son Nen, et ses chaînes bougèrent, seules dans le vent.
La lune devient rouge, ainsi que ses yeux.
Sans faire attention Link marche sur une branche morte
Il entend un bruit et se retourne. Il ne voit pas son coéquipier à cause du noir de la nuit. Il entend ensuite un bruit venant de l'eau, puis un monstre en sort et l'emporte sous l'eau, impossible de l'arrêter, le monstre est trop rapide.
Link arrive dégaine son épée et essaye de tuer le monstre
Trop tard, le monstre a disparut, Kurapika emporté avec.
Link enfile sa tunique Zora et plonge
Le monstre est bel et bien là. Kurapika est dans une cage, inconscient.
La bête attaque Link en fonçant sur lui.
Link se protège avec son bouclier miroir
Le monstre repartant, il prend la cage avec Kurapika à l'intérieur et s'enfonce dans un grand tunnel sous l'eau, jusqu'à arriver à un temple.
Link le suit
Au bout d'un moment, le monstre s'arrête, net.
Il se tourna vers son attaquant, lâchant sa cage avec son prisonnier. La case ne se brisa pas.
Link est paré à l'attaque
Le monstre se jette sur lui.
Link essaye d’éviter l'attaque
Le monstre se jette à nouveau sur lui, mais d'un coup, quelque chose le frappe par derrière et il meurt.
Une jeune fille à la peau écaillée de bleu clair et aux yeux d'un bleu très profond se tenait derrière le cadavre. On aurait dit une Zora. Elle prit la cage.


Chapitre 3 (et 4, lol)

Link : Hey! Attends!
Link la suit
La jeune fille emporte la cage, mais elle trébuche sous l'eau au niveau d'un tourbillon. Elle se fait emporté dedans, la cage avec.
Elle réussi à sortir, et elle s'en va en courant, laissant tomber un collier.
Link ramasse le collier
Le collier forme un hippocampe en or avec des rubis dessus.
Link : Hum... je me demande bien où elle est passée
Link plonge pour remonter la cage
La jeune fille est de nouveau là-haut. Elle vient vers Link et Kurapika, et fait du bouche à bouche au noyé. Puis elle s'en va, en essayant de reprendre le collier avant, en vain.
Kurapika reste inconscient, puis il se réveille 1 heure plus tard.
Link : Kura? Tu vas bien?
Il ouvre les yeux.
Kurapika : Link? Où sommes-nous? Qu'est-ce qu'il s'est passé, je me souviens d'un monstre qui... *tousse de l'eau et crache un peu de sang*.
Link : Repose-toi, quelqu'un nous a aidés à tuer ce monstre
Kurapika : Je vois. *tousse que du sang puis s'endort contre l'arbre où il est*
Le jour se lève. Kurapika avait passé la nuit à cracher du sang.
Il se réveilla.
Link : Tu vas mieux?
Kurapika: Je ne sais pas trop... nous ne sommes pas dans le village?
Link : (regarde aux alentours) Heu....
Kurapika: Bon, où sommes-nous? Et...
Quelqu'un arrive: la jeune fille.
Kurapika: ...? Qui est-ce?
Link : Bonjour! (à Kurapika) C'est la jeune fille qui t'a sauvé la vie
Kurapika: Je vois. Merc... *crache du sang*
La jeune fille s'approche et lui tend un œuf bleu, puis elle lui fit signe de le manger.
Kurapika regarde l'œuf, et se tourne vers Link.
Kurapika: Je le mange?
Link : Je pense... j'ai dû mal à comprendre son langage de signe
Kurapika: Moi aussi *mange un petit bout* Drôle de goût...
La jeune fille lui enfonce le reste dans la bouche et il avale de travers.
Kurapika: Elle veut m'étouffer?
Link regarde la jeune fille
La jeune fille regarde Link, puis le collier.
Link : Que veux-tu?
Kurapika regard le collier, puis il détourne le regard, car il avait l'air terrifié, mais en même temps énervé et mort de peur.
Link : Hey! Tu vas bien, Kura?
Il fit un petit oui de la tête et ferma les yeux.
Link le secoue
Kurapika le regarde, et il s'aperçoit que ses pupilles sont écarlates. Kurapika ferme les yeux.
Link : Qu'est-ce qui t'arrive (le secoue) réveilles toi bon sang
Kurapika: Ca va... très bien. D'où viens ce collier?
Link : Je l'ignore, elle l'avait perdu
La jeune fille prit le collier et s'en alla en courant.
Les pupilles de Kurapika redevinrent bleues.
Link : Elle est bizarre
Kurapika: Oui...
Il fit disparaître ses chaines sans que personne ne le remarque.
Link : D'où elle vient au faîte, j'aimerais bien la suivre
Kurapika: Allons-y.
Il essaya de se relever, mais retomba tout de suite après.
Link : On dirait que tu dois reprendre des forces (lui tend une bouteille remplis de lait)
Kurapika regarde la bouteille.
Kurapika: Du lait?
Kurapika en boit un peu. Mais vu qu'il ne vient pas du même monde que lui, cela ne fit pas beaucoup d'effet.
Kurapika: Je pense que je vais me reposer ici, je te rejoindrai plus tard...
Link : Oui... si tu n'aimes pas j'ai de la potion rouge
Kurapika: Je vais me reposer...
Link : D'accord, je vais rester avec toi, au cas où
Kurapika: Mais... et la fille?
Il cracha encore du sang.
Link : Je préfère rester à côté de toi, au cas où
Kurapika: Merci.
Link : Après tout, on ne sait même pas où on est
Kurapika: Il faudrait demander à quelqu'un, ou chercher un village à partir du haut de cette falaise
Il montra le bout de la falaise avec sa main, tremblante.
Il essaya de se lever.
Link : On ira quand tu auras récupéré
Il commença à avancer, puis il tomba, et se rattrapa avec ses mains, de la sueur coula de son front.
Link : Tu es sûr que tu ne veux pas te reposer?
Kurapika: Ca va aller.
Mais il s'effondra.
Link : Tu vois, il vaut mieux que tu te reposes
Link s'assoit

Le temps passe, et un fermier arrive avec sa charrette pleine de paille.
Fermier: Bonjour messieurs!!
Link : Bonjour!
Fermier: Votre ami va bien?
Link : heu... (Regarde Kurapika) Il n'est pas au top de sa forme, peut-être que vous pouvez l'aider
Fermier: J'ai une ferme non loin d'ici! Je peux vous y emmener!
Link : Oh! Ca serait vraiment très gentil de votre part
Fermier: Je vous emmène! Montes dans la charrette, petit! Mon nom est Noufu!
Il prend Kurapika et le pose sur le tas de paille.
Link : Enchanté! Noufu!
Noufu: Vous êtes?
Link : Hum... je me nomme Hervé
Noufu: Enchanté, Hervé! J'ai une fille qui a à peu près votre âge et qui cherche un mari!
Link : Ah... (pense) je n'ai jamais de chance (parle normalement) Quelle a quel âge votre fille?
Noufu: Elle se nomme Noumin! Elle a 20 ans aujourd'hui!
Link : (pense) Et zut!
La charrette avance. Ils traversèrent une douzaine de village puis ils arrivent dans le ranch dans l'après midi. La jeune fille arrive.
Noumin: Bonjour papa!
Elle regarde à l'arrière de la charrette.
Noumin: Des invités?
Noufu: Ils étaient sur le bord du chemin et l'un d’eux est malade. Peux-tu t'en occuper?
Noumin: Pas de problème! *regarde Link* Moi c'est Noumin! T'es qui??
Noufu: Hervé et le malade, je ne sais pas.
Link descend de la charrette
Noumin lui serre la main.
Noumin: Peux-tu m'aider à prendre le blessé?
Link : bien sûr (lui sourit)
Noumin: Emmène-le dans la petite maison, là-bas.
Noumin part en avant et lui ouvre la porte.
Noumin: Allonges-le sur ce lit.
Link l'allonge sur le lit
Noumin: Voilà, je vais m'occuper de ton ami! Tu peux attendre dehors.
Kurapika cracha du sang. Noumin le regarda.
Noumin: C'est la première fois qu'il crache du sang? Car il y en a beaucoup et son haut est tout sale! Je le laverai!
Link : Non, ça fait depuis longtemps, mais j'ignore complètement la façon dont on peut le soigner
Noumin: Pour le sang, je ne peux rien faire.
Elle s'appuie sur son cœur et se redresse en vitesse.
Noumin: Vite! Il faut l'emmener voir le roi d'urgence! Il va mourir si ça continue! Les battements de son cœur sont de plus en plus faibles!!
Link : Mais... il est où le roi?
Noumin: A 3 jours d'ici à cheval! Vite!
Link : Peux-tu nous y conduire?
Noumin: Je vais préparer les meilleurs chevaux, une charrette, et je reviens dans 5 min!
5 minutes plus tard, elle arriva.
Noumin: Voilà! Mets-le vite dans la charrette!
Après l'avoir mis dans la charrette, Noumin se met à l'avant de celle-ci et fait galoper les chevaux à toute vitesse.
Link court après la charrette et saute
Au bout du troisième jour, ils arrivèrent devant le château.
Garde: Halte!
Noumin: C'est moi! La paysanne! Je viens livrer le lait!!
Les gardes la laissèrent passer, puis elle se dirigea vers le palais du roi. Elle entra.
Noumin: Oh, grand roi! S'il vous plaît! Aidez-nous! Nous devons aider ce jeune homme, sinon, il va mourir avant l'aube!!
Le roi: Noumin? Que voulez-vous dire.
Noumin: Quelqu'un va mourir! Je vous donnerai toute notre récolte pour vous payer! Mais sauvez-le!!!
Le roi: Montrez-moi cet étranger.
Noumin: Il est dans ma charrette! Venez vite!
Le roi lui-même vient en personne voir le blessé.
Link est à côté
Le roi: Gardes! Emmenez-moi ces deux personnes aux cachots!
Noumin: Mais...!
Le roi: Je suis désolé, mais je ne peux pas!
Les gardes prennent Kurapika.
Link : (pense) Et zut! Retour au point de départ
D'un coup, une lumière tombe du ciel, et se jette sur les gardes, puis sur le roi. La jeune fille aux écailles. Elle parle d'un certain langage au roi.
Le roi: G... gardes!! Emmenez le blessé près des médecins!! Vite!
La jeune fille se relève.
Link : Tiens, te revoilà, toi!


Chapitre 5

La fille se tourna vers lui, et le regard d'un air sombre.
Link : Pourquoi me regardes tu de cette façon?
La fille continua de le regarder, pendant que les médecins emmenaient Kurapika.
Le roi: Cette jeune fille ne parle pas ta langue, banane!
Link : Je lui demande gentiment pourquoi elle me regarde de cette façon
La fille s'en va.
Le roi: Veuillez attendre que votre compagnon soit guéri dans la chambre verte.
Link : Verte?
Link court en direction de la chambre verte
Le roi: Oui Ca vous dérange?
Mais Link est déjà plus là.
Beaucoup plus tard, l'un des médecins vient vers Link.
Médecin: Votre ami guéri petit à petit, mais cela prendra beaucoup de temps. Voulez-vous le voir?
Link : Forêt! Forêt! Hein.... oui, je veux bien le voir!
Médecin: Suivez-moi.
Il emmena Link dans la salle où l'on soignait son compagnon. Kurapika était bien là, allongé sur un lit, inconscient. Il dormait profondément, et il portait une petite serviette mouillée sur le front.
Link : Il sera bientôt guéri je pense
Médecin: Oui, peut-être
Link : Il faut être sûr
Link avait caché ses oreilles d’elfe.
Médecin: Oui, mais ses battements de cœur son assez faibles, quand même!
Link : qu'est-ce qu'on peut faire?
Médecin: Et bien, attendre les résultats de demain. Si les battements sont plus faibles, déjà qu'il a perdu au moins 2 litres de sang, c'est qu'il ne va pas guérir bientôt et qu'il risque de mourir.
Link : Es-ce que... je peux rester près de lui?
Médecin, Si vous voulez, mais il est tard, donc ne vous couchez pas trop tard. Moi j'y vais, bonne nuit.
Link : bonne nuit
Il était maintenant minuit. La respiration de Kurapika était très faible, et son front derrière la serviette, maintenant sèche, était brûlant.
Link attrape la main de Kurapika
Link : S'il te plaît, reste! Tu m'entends?
Kurapika ne répondit pas.
Maintenant, il devait être minuit et demie, quand les yeux de Kurapika bougèrent légèrement. Puis ils s'ouvrirent à demi. Vu sa tête, il devait être très faible.
Il tourna légèrement la tête vers son ami.
Link lui sourit
Link: Tu vas bien?
Kurapika: ...
Il était tellement faible qu'il ne parlait même plus.
Link : Je suis là, tout vas bien se passé... je te le promets.
Sa Triforce se met à briller, il pose sa main gauche sur celle de son ami
Link : On dirait que les déesses sont avec moi!
Kurapika le regarde, faiblement, en essayant de montrer qu'il demande se qu'il se passe.
Puis il ferma les yeux.
Link ne lui répond pas, il est concentré par ce qu'il se passe
Du sang recoule de la bouche de Kurapika.
Link s'écroule, il a concentré toute sa force dans sa Triforce
Le lendemain, le médecin revient. Il voit Link inconscient.
Médecin: *le secoue doucement* Eh, ça va?
Link se relève
Link: Oui... je crois
Médecin: Je vais vous chercher un chocolat chaud... C'est normal que votre ami a du sang sur la bouche?
Link : C'est vrai??
Médecin: De quoi qui est vrai? Votre ami a dû cracher du sang, et ce n'est pas bon signe.
Link prend la main de son ami et la tapote gentiment.
Le médecin s'en va et reviens avec une tasse de chocolat dans la main.
Médecin: Il s'est passé quelque chose pendant la nuit. Enfin, oui ou non?
Link : Pourquoi cette question?
Médecin: Eh bien, il a dû sang sur la bouche, donc je me posais la question.
Le médecin regarda les battements de son cœur.
Médecin: Son cœur est un peu plus lent....
Il s'appuya sur son ventre.
Médecin, oui, je confirme, c'est lent.
Link regarde sa Triforce, et lui qui pensait qu'elle allait l'aider
Le médecin regarda Link.
Médecin: C'est quoi sur votre main?
Link : Une marque de naissance, hé-hé!
Médecin: Je vois...
Link : Vous voyez?
Médecin: Hein? Ah, je regardais les battements du cœur de votre ami. Si les battements de son cœur ralentissent à cette vitesse, il pourrait mourir dans 4 jours.
Link : Qu'est-ce qu'on peut faire, dans ce cas?
Médecin: Il faudrait aller chercher des médicaments, mais je doute que l'on en trouve, ou qu'on les trouve tous, sinon, on peut le laisser mourir.
Link : Je vais y aller, donner moi la liste
Médecin: Vraiment? Mais il faut parcourir le monde! Et...
Link : Et?
Médecin: Nous n'avons pas trouvé de remède pour le moment. A moins que...
Link : A moins que?
Médecin: Il n'y a pas si longtemps, un malade a eu une maladie qui ressemblait à celle-ci, il faudrait aller chercher les mêmes médicaments que nous lui avons passés.
Link : et où est ce médicament?
Médecin: Il n'y en a pas qu'un, hélas! Je vous prépare la liste.
Le médecin s'en alla.
Plus tard, il revint avec une grande liste.
Médecin: Voilà, alors... "2 écailles de dragon noir, de l'herbe bleue des plaines mortes, une plume de yachou, des poils de chat violet, 4 ailes de petite fée, de la poudre d'elfes, et de la fumée d'un souffle glacée d'Uroko." Cela vient du monde entier!
Link : poudre d'elfe?
Médecin: Oui. Quand on rencontre un elfe, il peut nous donner une poudre magique, mais il faut que ce soit une fille, et c'est très rare d'en voir. Ah non, d'un elfe, d'un garçon je voulais dire.
Kurapika cracha du sang.
Link : faut savoir, elfe ou garçon?
Médecin: Un elfe qui est un garçon. Vous partez quand?
Le médecin regarda le malade.
Médecin: Dans ces conditions, votre ami est très, très proche de la mort.
Link : (ouvre une de ses bouteilles et arrache les ailes d'une fée rose) Voilà, les quatre ailes. Il ne me manque que le reste
Médecin: D'ou vient cette fée?
Link : Ben... je l'ai trouvé quand je suis arrivé ici (regarde la fée) JE SUIS UN MEURTRIER!
Médecin: *fait une drôle de tête* Bon, et bien, pour le reste, je pense qu'il vous faudra au moins 5 jours à pieds... à cheval 3 ou 4 selon le temps que vous mettez pour trouver les objets. *réfléchit* Il faudrait vous dépêcher si vous ne voulez pas que votre ami meurt. De plus, il vous faudrait un cheval pour aller vite, sauf que c'est encombrant...
Link : heu... vous avez un cheval a me prêter?
Médecin: Non, je suis désolé. Je pense que je vous allez devoir vous débrouiller sans pour le moment.
Link : Zut! Heu... dîtes moi, la poudre ça ne serais pas ça? (lui montre de la poudre doré)
Médecin: Non, je suis désolé, la poudre a des reflets verts.
Link : VERT?
Médecin: Cela pose un problème?
Link : Il y a une forêt ici?
Médecin: A environ deux heures d'ici à cheval.
Link : OUAIS! FORÊT!
Médecin: ...?
Link part comme une flèche en direction de la forêt.


Chapitre 6

Link (pense) : Bon, maintenant il faut que je trouve un elfe... ça va être compliqué je le sens
Link retire son chapeau, et le remet comme à l'ordinaire
Un bruit vient du buisson.
Link regarde le buisson et s'arrête devant
La fille-poisson en sort avec une dague à la main. Elle se lance sur Link.
Link se protège avec son bouclier
La fille fait un sceau en arrière, puis par dessus Link afin de l'attaquer par derrière. Mais quelque chose l'attrape.
Elle réussit à s'enfuir, puis elle part en direction du château.
La personne qui l'avait attrapé était un elfe.
Link remercie le jeune elfe
Elfe: Qui es-tu, et que viens-tu faire ici? ... un elfe?
Link : Je me nomme Link et je cherche une poudre d'elfe, pour sauver un de mes amis. Oui, je suis un elfe
Elfe: De la poudre d'elfe? Viens avec moi.
L'elfe le mène au fond de la forêt, où il y a une petite grotte.
Link y rentre
Elfe: Je me nomme Erufu. Dans ce trou, tu trouveras autan de poudre d'elfe qu'il te faudra.
Link : Merci infiniment
Erufu: Je t'en pris. Ton ami est un elfe?
Link se retourne
Erufu: Qu'y a-t-il?
Link : Qui êtes-vous?
Erufu: Un elfe! Pourquoi? Te méfierais-tu de moi?
Link : non, pas du tout
Link rampe dans le trou, arrivé de l'autre côté il s'époussette, prend un flacon vide et ramasse une bonne quantité de poudre d'elfe. Il en ressort
Link : Merci, grâce à vous je vais pouvoir aider mon ami
Erufu: Ben, de rien
Link sort la liste et met une croix sur ce qu'il a déjà
Erufu regarde.
Erufu: C'est ce qu'il te faut? Ben, là!
Link : Oui, il me reste encore pas mal d'ingrédient
Erufu: J'ai remarqué
Link : est-ce que vous saurez où je pourrais les trouvés?
Erufu: Euh.... Le souffle d'Uroko est celui de la fille de tout à l'heure.
Link : mais... je me demande pourquoi elle veut me tuer
Erufu: Bonne question... Tu devrais le faire en dernier.
Link : d'accord, et pour le reste?
Erufu: les dragons noirs se trouvent dans la montagne Tatsu, à 3 jours d'ici à cheval.
Link : Pouvez-vous me prêté un cheval?
Erufu: Bien sûr.
Il siffla et un cheval arriva.
Link monte sur le cheval et remercie l'elfe qui l'a aidé
Erufu le salue, puis Link part en direction des montagnes de Tatsu.


Chapitre 7

Les montagnes furent en vue. Elles ressemblaient aux montagnes de la mort.
Ici régnaient les dragons.
Link descend de son cheval et gravit la montagne
D'un seul coup, un dragon noir arrive, et essaie de l'emporter dans son nid. Il devait faire au moins 10 mètres!
Link s'agrippe du mieux qu'il put à la paroi, mais il lâche prise et le dragon l'emporte
Le dragon se fait touché par quelque chose et tomba dans un fossé, emportant Link avec lui.
Link en profite pour essayer d'arracher les écailles
Le dragon hurle, se cogne contre une falaise et lâche sa prise.
Link prend son chapeau et il essaye de planer
Un autre dragon arrive, essaie de l'emporter, mais le loupe.
Link (pense) : Mais qu'est-ce qu'ils ont? Je n'ai rien fait moi
Une main l'attrape. Une jeune fille aux cheveux verts, et courts le ramena en haut de la falaise.
Link regarde la fille
Link : Sa... Sa... Saria?
?????: Saria? Qui est-ce?
La jeune fille ressemblait beaucoup à la Kokiri.
?????: Reste ici, je vais tuer ces dragons.
Elle se lança en avant, un poignard à la main, et elle atterrit sur le dos du dragon encore là, où elle y enfonça son poignard. Le dragon tomba dans le vide, et elle revint vers Link.
?????: Tout va bien?
Link : Oui, je crois, et toi Saria? Que fais-tu ici?
?????: Je ne suis pas Saria. Je ne sais pas qui c'est. Moi, c'est Nawa. Que fais-tu ici? Je cherche des écailles de dragon noir. Voilà pourquoi je suis là.
Elle rangea son poignard.
Link : moi aussi
Nawa: Vraiment? Dans ce cas, quand j'ai tué le dragon, j'en ai pris pas mal. Tu en as besoin?
Elle se releva et tourna la tête, comme si elle avait détecté quelque chose.
Link : hum... quelque chose ne va pas?
Nawa: Je sens une odeur... puis des bruits, venant au loin. Bref! Si tu as besoin d'objets, j'en ai plein sur moi!
Link lui montre sa liste
Nawa: Mmmh... Je vois! Tu as de la chance, je viens de l'autre bout du monde, et donc je peux te passer ça!
Elle lui donne de l'herbe bleue et des poils de chat violet.
Nawa: La plume de yachou est assez rare. Elle se trouve en haut de cette montagne. Quand au souffle, ben... je ne sais pas qui est Uroko.
Link : Je m'en occupe, on m'a dit qui c'était
Nawa: D'accord! Alors bonne chance, moi je redescends! A la prochaine!
Elle sauta de la falaise.
Link lui fait un signe d'au revoir de la main.
Link monte la falaise.
En haut se trouvait un oiseau en or. Sûrement un Yachou.
Dès qu'il vu Link, il se jeta sur lui, dispersant de ses plumes un peu partout.
Link en profite pour en ramasser une petite poignée
L'oiseau l'attrape, et le jette de tout en haut de la montagne. Nawa, qui l'aperçoit, déploient des ailes d'ange et le rattrape, puis le ramène sur terre.
Nawa: Tu vas bien?
Link: Oui... je crois
Nawa rangea ses ailes.
Nawa: Tu as eu des plumes, alors?
Link lui montre son flacon remplie de plume.
Nawa sourit.
Nawa: Il ne doit plus te rester grand chose à chercher.
Link: Il me reste une seule chose
Nawa: Le souffle d'Uroko? Si je sais bien, avec ce que tu as, tu dois guérir un ami d'une maladie, n'est-ce pas? Depuis combien de temps es-tu parti?
Link: Trois jours
Nawa: Dis-moi, où se trouvait ton ami?
Link: Dans le village
Nawa: Le village? Tu parles du château?
Link : Oui
Nawa se mise à trembler.
Nawa: Vraiment?
Link: Pourquoi?
Nawa: Et bien, j'ai une mauvaise nouvelle. Il se peut... que ton ami soit mort.
Link: Que veux-tu dire?
Nawa: Quand j'ai cru entendre quelque chose, j'avais raison. Quand tu es monté, j'ai regardé du bord de la montagne vers le son que j'ai entendu, c'était le château et le village entier qui a prit feu. Je ne sais pas s’il y a des survivants...
Link: Il faut qu'on y aille
Nawa sortit ses ailes et prit Link pour l'emmener devant le château.


Chapitre 8

Il était maintenant presque en ruine.
Nawa: Ne me dis pas... que ton ami est avec les médecins? Car si c'est le cas, c'est à l'autre bout de la ville, et du château, donc l'endroit qui a brûlé en premier. Je ne peux pas rester, je suis désolée!
Elle s'envola.
Nawa: Adieu!
Link court en direction de l'infirmerie en espérant voir son ami en vie
La salle des médecins était vide, à part qu'il se trouvait un médecin, sûrement mort, par terre.
Link secoue gentiment le corps du médecin
Le médecin se réveille, ce n'est pas celui qui s'occupait de Kurapika.
Médecin: Mmmh...! Le feu! Oh, vous êtes revenus?
Link: Où est mon ami?
Médecin: Avant que vous partiez, vous vous souvenez de l'autre médecin? Et bien, quand il y a eu le feu, il m'a assommé, j'ai lâché votre ami que je portai, puis il l'a emporté, me laissant dans les flammes.
Link : et moi qui avait presque tout trouvé
Médecin: Uroko... je l'ai entendu parler avec l'autre médecin, et je crois que se sont eu qui ont mis le feu pendant votre absence.
Link : encore elle... mais elle n'arrêtera jamais, bon... je vais vous sortir
Médecin: Je crois qu'ils ont prit votre ami et sont parti vers le désert, au sud... Là-bas se trouve une cascade, je pense qu'ils vont le je....
Il mourut.
Link : Hey! Réveillez vous (le secoue énergiquement)
Le médecin resta immobile.
Une ombre sorti de derrière lui.
Link s'en va du village
L'ombre le suit puis l'attrape par les épaules.
Ombre: Du calme, ce n'est que moi, Nawa. J'ai tout entendu, je vais te mener au désert.
Link : C'est vrai?
Nawa: Evidemment!
Puis elle s'envola avec lui.
Nawa: Si tu les vois préviens-moi! Le désert doit être à une demi-journée d'ici!
Link regarde s'il voit des personnes.

Au bout de deux heures, le sable commença à remplacer la végétation.
Nawa: Tu deviens lourd! Je ne sais pas si je vais encore pouvoir te porter longtemps! J'espère qu'on va vite les retrouver!
Link: Hey! Je crois voir du monde
Nawa: Vraiment! Je vais essayer de m rapprocher!
Elle alla vers la direction que montra Link.
Link: On dirait bien que c'est eux
Nawa: Super!
Le médecin était bien là, il tint Kurapika pour ne pas qu'il puisse tomber. Uroko était là, elle aussi.
Nawa: On se rapproche encore? Ils ne doivent pas nous entendre à cause de leurs chevaux!
Link : Bien sûr, qu'on peut se rapprocher
Nawa: Tu compte faire quoi quand on sera à côté d'eux?
Link : je leur demanderais pourquoi ils réagissent de cette façon
Nawa: Je vois! Allons-y!
Elle se rapprocha un peu.
Nawa: Je te fais atterrir comment? En leur fonçant dessus?
Link : Il faut rester discret... hum... enfin, fais comme tu veux
Nawa: Mais c'est ton ami! C'est toi qui décides! Moi, j'obéis!
Link : Fais en sorte qu'on soit discret, on peut tenter l'embuscade
Nawa: Je te pose devant eux?
Link : d'accord
Nawa se mise devant les deux chevaux et déposa Link sur le sol. Les chevaux s'arrêtèrent.
Médecin: Toi?
Kurapika avait l'air d'aller très, très mal.
Link : Surpris n'est-ce pas
Uroko se prépare à se jeter sur lui, mais l'autre le retient.
Médecin: Que fais-tu ici?
Link : ben... j'ai presque tous les ingrédients, il ne m'en manque qu'un seul (regarde Uroko)
Uroko le foudroyas du regard.
Médecin: Ah? Ton ami? Il va bien? *se met à rire.*
Link : Je ne trouve pas ça drôle
Médecin: Tu as raison, car dans quelques heures, il sera mort. Je suis gentil et je ne le rends pas.
Link : qu'avez vous contre nous?
Médecin: Sur ta main, ta "marque de naissance", hein? Et lui, ses chaînes? *lui montre la main de Kurapika* Vous venez bien d'un autre monde? Et bien Link, je viens me venger.
Link : Comment connaissez vous mon nom?
Médecin: Veux-tu voir ton ami mourir par la souffrance sous tes yeux? *ricane*
Link : C'est donc toi qui lui as insufflé ce maléfice
Médecin: Uroko a le pouvoir d'empoisonner les gens rien quand les touchant. Ton ami aurait dû tout de suite mourir, avec la noyade, mais il est encore en vie. Alors je voulais au moins voir si t'avais un cœur, rien que pour m'amuser, et donc je t'ai envoyé chercher les ingrédients, pendant que ton ami souffrait de plus en plus!
Kurapika avait presque le souffle coupé.
Link s'équipe de son bouclier et de son épée
Médecin: Voudrais-tu te battre? *sourit d'un air maniaque*
Link : on dirait que je n'ai pas d'autres choix
Le médecin parla à Uroko de sa langue, lui passa Kurapika puis celle-ci commença à partir.
Link la suit
Nawa, qui était restée avec Link, s'envola et rattrapa Uroko pour lui bloquer la route. Uroko arrêta son cheval.
Médecin: Tu comptes sauver ton ami?
Link : oui
Le médecin se mit à rire.
Médecin: Vraiment?
Link : bien sûr
Pendant que Nawa contemplait la scène, Uroko la tapa derrière la nuque. Nawa tomba.
Uroko recommença à faire avancer son cheval, mais celui-ci tomba automatiquement par terre. Uroko tomba par terre, entraînant Kurapika avec elle.
Nawa: Tu ne partiras pas... comme ça... astucieux... le coup du lapin...
Puis elle ferma les yeux.
Link secoue Nawa
Nawa: Link... ne laisse pas tes amis seuls... je vais bien... va sauver ton am...
Puis elle ne put finir sa phrase.
Link : S'il te plaît, reste
Le médecin repart, Uroko prend Kurapika et monte sur le cheval du médecin.
Nawa: Ne perd pas, ce qu'il y a de cher pour toi...
Médecin: Dis adieu à tes amis!
Il s'en alla avec Uroko et le malade.
Nawa: Vas-y. Je vais résister... un ange ne meurt pas aussi facilement. Fais-moi confiance...
Mais elle mourut.
Link débouche un flacon avec une fée à l'intérieur, cette dernière fait le tour de Link, puis elle fait le tour de Nawa.
Celle-ci se réveille.
Nawa: Link...? Je ne suis... pas morte?... Tu viens de me...? Merci...
Elle prit Link et sortit ses ailes.
Nawa: Je vais t'aider à sauver ton ami.
Link : merci
Ils rattrapent en un seul coup le cheval. Le médecin les regarde.
Médecin: Quoi? Encore en vie cette fille?
Nawa: Je suis une ange! Link, je te lance sur le cheval!
Elle lança Link à l'endroit où elle venait de dire, Uroko et Kurapika tombèrent à nouveau.
Médecin: Maudite ange! Tu me le paieras! *regarde Link* Je vais devoir tuer tes amis pour que tu puisses me laisser en paix!
Il prépara une boule d'énergie noire, qui lança sur Nawa. Celle-ci l'esquiva de justesse. Elle se moqua, mais la boule revint la frapper par derrière, et ses ailes explosèrent.
Link: NAWA!
Elle se réveilla quand elle toucha le sol, puis elle essaya de se relever. Son dos était en sang.
Médecin: L'autre ne bouge pas, j'en profite.
Il prépara sa boule d'énergie pour la lancer sur Kurapika.
Nawa: Je... suis... là...
Elle se jeta devant Kurapika et ressue la boule d'énergie.
Link sort son épée et son bouclier et se dirige sur le médecin
Link : Tu vas me le payer
Le médecin le regarde arriver.
Médecin : c'est ça... approche, avec ton épée de légende... *sourire maniaque* Tu sais au moins qui je suis?
Link : Ganon?
Le médecin s'envola et se transforma.
Ganon: Tout juste.
Nawa ouvrit les yeux, et essaya de se relever.
Ganon prépara une boule d'énergie.
Ganon: Si elle touche ton ami, Kurapika, il sera mort, et tu ne pourras pas le faire ressusciter, à cause de ma malédiction.
Il la lança en direction de Kurapika.
Ganon: Dis-lui adieu.
Link se met devant Kurapika et il se protège avec son bouclier miroir.
Nawa le regarde.
Nawa: ... quelle... rapidité...
Elle s'effondra.
Ganon: Mince alors.
Le souffle de Kurapika ne bat presque plus.
Ganon: *chante* Il va mourir dans la minute!
Puis il ferme les yeux pour se concentrer dans sa musique.
Link (pense) : Si seulement j'avais le dernier ingrédient
Uroko s'approcha de Link, son air semblait faible, et glacé. Elle devait s'être blessée en tombant. Elle soufflait beaucoup.
Link (la regarde) : Hey! Peux tu me passé ton souffle s'il te plaît
Uroko le regarde. Elle ne comprend pas ses paroles, mais elle souffle.
Link prend un flacon pour emprisonner le souffle
Ganon lance une boule d'énergie sur Uroko.
Ganon: Tu me trahis?
Link renvoi la boule avec son épée.
Uroko le regarde, avec ses yeux profonds.
Uroko: Moi... côté... Link. Trahir, vous.
Link lui sourit
Elle se relève et fait deux boules d'énergie blanche dans chacune de ses mains.
Uroko: Bye.
Puis elle lança les 4 boules sur Ganon, qui commença à s'affaiblir.
Uroko: *se tourne vers Link* Coup... final... maintenant.
Link plante son épée dans le ventre de Ganon et la ressort.
Ganon: Soyez, maudit. De toute façon, la malédiction ne partira pas. Au contraire...
Il disparut.
Uroko: Moi... être... créer par... lui. Moi... disparaître... au revoir.
Elle disparut en un million d'éclats bleu clair.
Nawa ouvrit les yeux.
Nawa: Je suis une ange, donc je ne mourrais pas comme ça, même sans ailes, et sans cœur. Comment va ton ami? Link ? Tout va bien ?
Link : oui, mais... j'espère qu’on n’est pas arrivé trop tard
Nawa: Je l'espère aussi...
Elle s'approcha du corps de Kurapika.
Nawa: Il faut se dépêcher! Je connais un peu le remède!
Link lui donne tous les ingrédients
Nawa prépare vite le remède, qu'elle met avec de l'eau dans le souffle d'Uroko. Elle secoua la bouteille et donna le remède à Link.
Nawa: C'est bon. Je crois que c’est bon. Tu peux lui faire boire.
Link donne le remède à Kurapika
Nawa: Pourvu que ça marche...
Link : je l'espère aussi
Des minutes passèrent, sans effets. Des minutes, et des minutes, puis il ouvra les yeux.
Nawa: Ca a marché!!
Kurapika: ...
Sa voix était faible, et son regard aussi.
Link: Repose-toi, nous restons à tes côtés
Kurapika: *voix hyper faible* Link...
Il essaya de sourire puis il ferma les yeux.
Nawa: Nous sommes très loin dans le désert. Si on ne veut pas mourir de faim, encore moins de soif, il faudrait commencer à avancer. Sachant que je ne peux plus voler, nous allons devoir y aller à pied. On devra prendre Kurapika chacun notre tour.
Link le porte sur son dos.
Link : Non, je peux le porter, j'ai l'habitude.
Nawa: Vraiment? Eh ben, il devait être dans cet état souvent. Il faut se dépêcher: son état peut quand même s'aggraver, et nous devrons être vers les plaines demain matin si nous ne nous arrêtons pas de marcher. Je ne sais pas si je l'aurais porté longtemps, avec mon dos explosé...
Link: Ne pensons plus à ça et avançons (lui sourit)
Nawa lui sourit aussi.
Nawa: Remarque j'ai quand même un peu mal *rigola un peu*.
Ils avancèrent. Le souffle de Kurapika allait de mieux en mieux.


Chapitre 9

Au milieu de l'après-midi de la journée suivante, ils arrivèrent dans les plaines.
Nawa: On dirait que nous sortons du désert. Ca tombe bien: mon dos ne supportait plus ça!
Elle tomba par terre.
Link pose Kurapika et aide Nawa à se relever
Nawa: J'ai perdue beaucoup de sang. De plus, j'en perds encore.
Link : Je vais essayer de te soigner
Nawa: Merci.
Link : Hum... mais avec quoi
Une chaîne vint se poser sur le dos de Nawa.
Link regarde Kurapika.
Il s'était réveillé, mais il était toujours couché.
Kurapika: Je ne sais pas si... si j'utilise cette chaîne, je mourrai... je vais quand même te soigner.
Il commença à utiliser son Nen.
Kurapika: Essayons le tout pour le tout!
Il ferma les yeux.
Nawa: Il va... se tuer? Pour me soigner ?
Link : je ne pense pas
Le dos de Nawa recommença à se former. Auparavant, il n'avait pas montré le pouvoir de ses chaînes. Quand le dos fut reformé et que les ailes réapparurent, les yeux de Kurapika s'ouvrirent en grand et les pupilles devinrent toute petites.
Link: Ca va, Kura?
Il ferma les yeux.
Link le secoue gentiment.
Nawa: Incroyable! Quand la chaîne s'est posée sur moi, j'ai comme lu une sorte de pacte qu'il avait fait! "N'utiliser ses chaînes seulement sur la brigade, sinon, la condition serait la mort". C'est-ce que j'ai lu!
Ce qui veut dire que...
Link : HEY! REVEILLE TOI! (le secoue énergiquement)
Kurapika ne bouge pas.
Nawa: Que peut-on faire?? Il m'a sauvé en sacrifiant sa vie! Oh, déesse, que faire??
Une lumière apparut dans le ciel. L'esprit d'Uroko apparut.
Link: Uroko?
Uroko: moi vous aidez, donc, moi sauver ami.
Elle souffla doucement sur le visage de Kurapika, puis elle disparut. Kurapika bougea les yeux.
Kurapika: *ouvre les yeux, voix faible* J'ai super mal à la tête...
Nawa lui sourit.
Nawa: Merci.
Kurapika la regarda, et chercha faiblement des yeux Link.
Link : Reposes toi
Dès qu'il entendit sa voix, il se tourna vers lui.
Kurapika: Que s'est-il passé...
Nawa: On t'expliquera quand tu iras mieux. *se tourne vers Link* Trouvons un village. Attends un peu.
Elle fit bouger ses ailes.
Nawa: *sourit* elles sont intactes! Ton ami a vraiment un grand pouvoir ! Bon, on cherche un village pour pouvoir manger et dormir?
Link : Bonne idée... même si je ne mange jamais ni ne dort
Nawa prit Kurapika.
Link : Tu ne veux pas que je le porte?
Nawa: Il est un peu lourd, si tu veux.
Elle lui passa
Link le porte
Link : Montre-moi le village
Nawa: Euh *cherche* là-bas j'en vois un!
Elle parti vers l'endroit qu'elle avait indiqué.
Link la suit
Le village s'appelait Mura. L'auberge s'appelait "Yado aoi". Nawa paya et ils prirent la chambre 2.
La chambre n'avait que deux lits.
Nawa: Hein? Je croyais qu'il devait y'en avoir 3!
Link avait caché ses oreilles avant de rentrer dans le village.
Link : Ne t'en fais pas, je ne dors pas
Nawa: Vraiment? *le regarde*, tu devrais te décharger de Kurapika.
Link : Ah! Oui, tu as peut-être raison
Link pose Kurapika sur un lit.
Kurapika ouvrit les yeux.
Kurapika: Où sommes... nous?
Link: Dans une auberge, je vais chercher à manger
Nawa: Laisse, je m'en occupe!
Elle parti vers l'entrée de l'auberge, puis revint dans la chambre.
Nawa: Il faut aller manger là-bas.
Kurapika: Je n'ai... pas faim.
Il essaya de se lever un peu, mais s'effondra sur le lit.
Link : Je vais rester à côté de lui
Nawa: D'accord, 3 minutes.
Link : Tu manges vite dis moi
Elle partit et revint 3 minutes plus tard aves un petit bol.
Nawa: Voilà un peu de nourriture. Essais de l'avaler.
Kurapika la regarda.
Elle lui mit de la nourriture à la bouche. Celui-ci essaya, et réussit à l'avaler. Elle lui repassa un peu de nourriture, mais il refusa.
Kurapika: Je n'ai pas faim...
Nawa: Bon, ben je me mange le reste, je ne vais pas insister.
Link: Allez, Kura, il faut que tu manges
Kurapika: Non merci.
Il ferma les yeux.
Nawa regarda Link.
Nawa: On fait quoi?
Link : A mon avis, il doit avoir sommeil, peut-être qu'il ira mieux demain
Nawa: Sûrement. *met la main sur le front de Kurapika* Il est brûlant!
Elle courut lui chercher une serviette humide.
Quand elle revint elle lui mit sur le front.
Link : tu crois que ça va suffire?
Nawa: On verra pour le moment. Tu veux faire quelque chose Link?
Nawa: Moi, je vais faire un petit tour, à tout à l'heure!
Elle s'en alla dans le village.
Link reste à côté de Kurapika.
L'après-midi se passe dans le calme. Nawa revint vers 7h00.
Nawa: Comment va-t-il?
Link: Bonjour (lui sourit) Il dort encore
Nawa: Il n'a pas ouvert les yeux?
Link : non
Nawa: Eh bah! Il doit avoir vraiment sommeil!
Elle lui prend sa serviette pour lui remouiller. Puis elle la remet sur son front délicatement.
Link: Ca m'embête qu'il passe son temps à dormir
Nawa: Pourquoi?
Link: Normalement il devrait être debout à cette heure-ci, non?
Nawa: Il était à côté de la mort depuis presque une semaine! Maintenant qu'il peut dormir en vie! *met sa main sur l'épaule de Link* Demain, il ira mieux... Je vais chercher à manger.
Elle alla vers l'entrée de l'auberge.
Quand elle revint, elle portait trois assiettes à la main, qu'elle posa sur une table.
Nawa: Tiens, je t'ai pris un peu de nourriture. Kurapika?
Celui-ci ne répondit pas.
Nawa: Sa respiration est légèrement faible, mais il faut le réveiller pour qu'il puisse manger.
Link le secoue gentiment.
Kurapika ouvre les yeux.
Nawa: Je sais que tu ne veux pas, mais il faut manger.
Link: Tu ne veux pas devenir comme moi je pense
Nawa: Que veux-tu dire?
Link: Ben... je ne mange jamais (lui sourit)
Kurapika sourit.
Nawa: Essais de prendre l'assiette.
Il essaya de se lever, mais retomba.
Nawa: Il a dû perdre beaucoup d'énergie!
Nawa l'aida à se lever, et elle lui donna une assiette. Celui-ci lui dit merci d'un signe de tête, et commença à manger, petit à petit.
Nawa: Toi aussi Link, mange un peu.
Link: Hu? Tu veux qu'un elfe mange?
Nawa rigola.
Nawa: Je ne vais pas te forcer! ... Qu'y a-t-il Kurapika?
Link regarde Kurapika, et il remarque qu'il reste là à fixé son assiette.
Nawa: Il ne doit vraiment pas avoir faim.
Kurapika fit signe que non. Il reposa son assiette et tomba par terre en la posant.
Nawa: *soupir*
Link va vers lui et essaye de le relever
Link: Tu es sûr que ça va?
Kurapika le regarde et lui sourit.
Kurapika: Ne t'en fais pas, je vais bien.
Mais il tomba en se remettant sur son lit.
Link: Tu as vraiment besoin de sommeil
Kurapika le regarda.
Kurapika: Peut-être.
Nawa: Je vais voir s’il y a un apothicaire dans le coin.
Link: Non, je vais y aller
Nawa: Pourquoi? Tu n'as pas d'argent, de saphirs, non?
Link : des rubis
Nawa: Oui, mais on paie avec des saphirs. Je vais t'en passer.
Link : merci
Elle lui passa 20 saphirs.
Nawa: Avec ça, je pense que tu pourrais en acheter.
Link : Merci (l'embrasse sur la joue et se sauve)
Nawa: *rougit puis regarde Kurapika* Bon, ben...
Elle le plaça sur le lit.

Pendant ce temps, Link se balade et trouve un apothicaire, il rentre dans la boutique
Link: Hum... bonsoir
Marchand : Bonsoir monsieur! Que voulez-vous?
Link : Heu... j'ai un ami qui a de la fièvre, vous n'aurez pas quelque chose à me proposer?
Marchand: Ca dépend. Qu'est-ce qu'il a comme maladie?
Link : ça je l'ignore
Marchand: Alors comment est-il pour le moment? A-t-il de la fièvre?
Link : oui, il a de la fièvre et il dort tout le temps
Marchand: A-t-il mal à la tête?
Link : je ne pense pas
Marchand: Bon, est-il faible?
Link : oui, puisqu'il dort
Marchand: Dans ce cas, je vais vous passer un médicament pour baisser la fièvre. Donnez-en le matin, midi et soir et il ira mieux dans quelque temps. Cela vous fera 10 saphirs.
Link paye.
Nawa entra en courant dans le magasin.
Nawa: Link! Kurapika s'est mit à cracher du sang et il commence à avoir du mal à respirer, comme si il s'étouffait!
Link: Oh! Non! (au marchand) Heu... vous n'aurez pas quelque chose pour soigner cette maladie?
Marchand: Non, je suis désolé. Les médicaments arrivent demain.
Nawa: Il faut faire quelque chose!
Link (à Nawa): Tu veux qu'on fasse quoi?
Nawa fronça les sourcils et repartit en direction de l'auberge en courant.
Link la rattrape par la manche.
Nawa: Quoi?
Link: Tu sais, moi aussi j'aimerais bien l'aidé, mais... je me demande ce qu'on pourrait faire
Elle retira sa manche de la main de Link et repartit vers l'auberge.
Nawa : !
Nawa poussa un léger cri quand elle sortit du magasin.
Link sort du magasin en courant.
Un monstre d'environ 3 mètres venait de la pousser par terre et son bras était en sang. Quand au monstre, il partit dans l'auberge. Nawa se releva et suivit le monstre sans faire attention à son sang.
Quand le monstre l'aperçut, il se jeta sur elle, qui n'avait pas d'arme pour se défendre.
Link retenta ses coups
Une petite lance atterrit dans le dos du monstre en même temps que l'épée de Link: Kurapika se tenait à la porte de sa chambre pour ne pas s'écrouler par terre. Mais il tomba quand même, perdit connaissance. Mais le monstre était à terre.
Link court vers Kurapika, s'agenouille, et prend la tête de son ami.
Link: Hey! Kura, tu vas bien?
Nawa se précipita vers ses amis.
Nawa: Il doit être faible.
Elle approcha sa main vers Kurapika pour le porter quand elle aperçut son bras.
Nawa: Mince. De plus avec le gros trou dans le dos, je ferai mieux de me soigner et de me prendre de nouveau vêtement.
Elle déchira un bout de son vêtement pour se le mettre à sa blessure.
Quand elle eu finit de le mettre, elle essaya de porter Kurapika et sa blessure craqua le bout de vêtement qu'elle avait mis dessus.
Nawa: Mince alors.
Elle essaya quand même de le porter, mais son sang coula de plus en plus.
Link: Attends je vais le porter, et puis après j'irais te soigner
Puis elle réussit à le mettre sur le lit, et sortit du bâtiment.
Nawa: Je vais enlever le monstre de devant l'auberge.
Pensant qu'il ne la regardait plus, elle sortit du village en courant.
Link reste à côté de Kurapika en essayant de le soigner avec des herbes
Il devait être maintenant 9 heures.
Nawa: J'ai été longue?
Elle revint dans la chambre, un bandeau au bras et des nouveaux vêtements.
Link: Non, ça va (regarde Kurapika) On dirait que son état s'est aggravé.
Nawa: Vraiment?!
Elle s'approcha de Kurapika.
Nawa: Oh non! Penses-tu qu'il puisse résister jusqu'à demain? Le marchand a dit que...
Mais elle ne finit pas sa phrase et fit demi-tour.
Link: Nawa, où vas-tu?
Mais elle était déjà partie.
Dix minutes passèrent quand Nawa revint.
Nawa: Je vais chercher un médecin. Il ne résistera pas!
Elle trébucha et sa blessure toucha le sol en premier. Elle poussa un petit cri de douleur avant de se relever pour repartir chercher un médecin.
Link la tient par le bras
Link: Nawa, va te reposer, je vais y aller.
Nawa le regarda.
Nawa: Mais...
Kurapika cracha du sang.
Elle le regarda, puis regarda Link.
Nawa: Merci...
Elle alla s'asseoir sur le deuxième lit.
La respiration de Kurapika se bloqua.
Link va au village et cherche un médecin
En attendant, Nawa tape doucement dans le dos de Kurapika pour que sa respiration puisse reprendre.
(Dans le village...)
Homme: Client, client!
Link regarda l'homme.
Homme: Bonjour monsieur! Je peux faire quelque chose pour vous?
Link: Bonjour, je cherche un médecin
Homme: Ben ça tombe bien! J'ai suivis des cours de médecine! Je peux vous aider! De quoi souffrez-vous?
Link: C'est pour un ami
Homme: Ah! Je peux le voir?
Link : Hum... il se trouve dans l'auberge
L'homme parti en direction de l'auberge.
Homme: Quelle chambre?
Link lui montre le chemin
Le médecin arrive dans la chambre. Nawa se repose sur son lit.
Nawa: Tout à l'heure, sa respiration s'est bloquée, il crache du sang et il est très faible!
Homme: C'est le Moudoku!
Link: Et est-ce qu'on peut guérir cette maladie?
Homme: Non, cette maladie est mortelle. Nous pouvons juste ralentir la mort.
Link: Donc... il n'y a aucune chance qu'il survive
Homme: Si, il faut juste faire ralentir la maladie.
Link: Et comment fait-on ?
Nawa: Je pense qu'il faut lui redonner le remède du désert
Link: Il t'en reste encore?
Nawa: Un peu, oui.
Link : on peut essayer
Nawa: D'accord, mais il faut que je le refasse!
Homme: Bon ben je vous laisse! Quelqu'un me raccompagne?
Link: D'accord je vais vous raccompagnez
L'homme repart. Sur la route, des gens parlent:
Personne 1: J'ai appris qu'un ange est descendu sur terre!
Personne 2: N'importe quoi: ce peuple n'a jamais existé!
Link les écoutent
Personne 1: Vraiment? Mais alors?
Personne 2: Si je te dis qu'ils n'existent pas!
Link (pense) : C'est pratique d'être un elfe, on entend super bien, mais... alors Nawa... elle m'a menti? Il faudrait que je lui demande
Homme: Vous venez?
Link: Oh! Excusez-moi j'étais dans la lune
Ils arrivent quelques minutes plus tard devant chez l'homme.
Homme: Merci beaucoup! A plus!
Link: Au revoir
Link retourne à l'auberge.
Nawa s'était endormie sur son lit.
Link s'assoit par terre.


Chapitre 10

Nawa se réveille.
Link: Bonjour!
Nawa: Euh bonjour, on s'est vu il y a 10 minutes, mais bon
Link: Dis moi... j'ai entendu des gens qui disaient que la race des anges n'existaient pas
Nawa: Vraiment?
Link approuve d'un signe de tête
Nawa: Tu m'expliques mes ailes alors ?
Link: Heu... tu pourrais être une démone
Nawa le dévisagea.
Nawa: Je suis une ange!
Link lui sourit
Link: Peut-être que toi aussi tu proviens d'un autre monde
Nawa: Je viens de ce monde
Link: C'est bizarre, donc... on peut penser qu'ils n'ont jamais vu d'ange auparavant
Nawa: Peut-être
Link: Au faîte, comment va Kura?
Celui-ci cracha du sang.
Link : Mouais... il ne va pas mieux en faîtes, mais comment as t'il put attraper cette maladie?
Nawa: En faîte, s'il n'est pas guéri, je crois que c'est ma faute.
Link: Pourquoi de ta faute? Attends... c'est toi qui lui a filé cette maladie
Nawa: Non, pas du tout. Quand je l'ai soigné, quand j'ai fais le remède, je n'avais pas remarqué qu'il me manquait des ailes de fée!
Elle mit sa tête dans ses mains.
Nawa: Et à cause de moi, Kurapika aurait pu aller mieux si j'aurais connu le remède par cœur!
Link: J'ai donné les ailes de fées au "faux médecin", je vais voir s'il me reste une fée.
Link fouille, mais tous ses flacons sont vides.
Link: on dirait que c'était ma seule fée.
Nawa était découragée.
Nawa: C'est ma faute...
Elle se regarda les mains.
Nawa: De plus que je ne peux pas lui donner ma vie car...
Elle mit sa main devant sa bouche comme si elle venait de dire une bêtise.
Link: Car tu risques de perdre la tienne, c'est ça?
Nawa fut longtemps silencieuse.
Nawa: Il a bien sacrifié la sienne pour me sauver, non? J'aurais dû faire pareil. Seulement...
Elle détourna le regard et regarda à nouveau ses mains.
Link la regarde
Link: Seulement?
Nawa: ... Rien.
Elle se leva.
Nawa: Euh, on a déjà mangé?
Link: Pourquoi tu ne veux pas me le dire, tu n'as pas confiance en moi?
Nawa: Je ne voulais rien dire!
Link: Je croyais...
Nawa regardait de partout.
Link: Que cherches-tu?
Nawa partit de la chambre. Il faisait nuit dehors.
Link décide de la suivre
Nawa sortit de la ville, et marcha pendant longtemps, chantant une chanson dans sa langue. Elle s'arrêta près d'un étang, à côté d'un saule.
Elle fit sortir ses ailes.
Nawa continuait de chanter, en regardant la lune.
Après quelques dizaines de minutes, elle fit demi-tour pour retourner à l'auberge.
Link l'attrape
Link: Hey! Pourquoi t'enfuies-tu comme une voleuse?
Nawa le regarde.
Nawa: Que... quoi?
Elle regarda ses mains.
Nawa : L... lâches-moi.
Link: Qu'est-ce qu'il t’arrive?
Nawa se débâti de façon que Link la lâche puis elle tomba par terre.
Link l'aide à se relevé.
Nawa refuse de son aide.
Link s'assoit et la regarde.
Elle avait l'air paniqué.
Link la sert contre lui.
Link: Je veux bien t'aidé si tu me dis ce qui te tracasse.
Nawa: Je ne peux pas...
Une larme coula de sa joue.
Nawa: Je suis désolée.
Link: D'accord! Tu veux que je te laisse?
Nawa: ... Tu peux, si tu veux...
Link: Tu veux que je t’aide ou pas?
Nawa: J'aimerai bien, mais tu ne peux pas...
Link l'embrasse sur la joue, se lève et marche en direction de l'auberge.
Nawa: Attends... Je vais essayer de t'expliquer.
Elle s'approcha de lui.
Nawa: Ferme les yeux, je ne vais pas te faire mal.
Link ferme les yeux.
Une chose glacée le toucha.
Nawa: Est-ce que tu sens, ce froid?
Link: Oui, qu'est-ce que c'est?
Nawa: ... ma main.
Link ouvre les yeux
Link: Tu vas mourir?
Nawa lui montra ses mains, transparentes.
Link: Tu... tu... vas disparaître?
Nawa lui fit signe de mettre sa main de façon qu'il puisse sentir les battements de son cœur.
Link s'exécute
Le cœur de Nawa ne bat pas.
Link: Tu es déjà morte en faîtes, non?
Nawa fit signe de tête que oui, puis elle s'écroula par terre, la tête pleine de larmes.
Nawa: Je suis comme une âme... seule dans le vent...
Après avoir dit ça, son corps devint un peu plus transparent, puis elle se transforma en une lumière, qui disparut à l'horizon.
Link s'effondre


Voilà, les 10 premiers chapitres (page 20, sur 301 XD, la suite est mieux, je trouve ^^, surtout dans le tome 3!! ^^)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron


Triforce Legend Index du Forum


Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB


- Ancien forum de TL entre 11/11/2004 et 12/03/2013 -


Triforce Legend et la mascotte Kasuto, sont protégés par la loi du Copyright et de son créateur Dark Linkaël (aka Crottou). Toute copie est strictement interdite !
Les contrevenants pourraient être poursuivis par la justice et avoir de graves ennuis. (c) 2003-2019 Triforce Legend.