Triforce Legend

Bienvenue sur le Forum de Triforce Legend ! ! !


Nous sommes actuellement le 13 Nov 2018, 23:48

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Fanfic Psycholink
Message Publié : 30 Jan 2011, 03:37 
Hors-ligne
Ancien membre de Triforce Legend
Ancien membre de Triforce Legend
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Sep 2010, 23:39
Message(s) : 1547
Voici pour vous les deux premiers chapitres de ma fic ! Copier-coller, je ne sais pas si je peut mettre directement le fichier texte. -_- Je mettrais les deux suivants la semaine prochaine ! (premier chapitre assez long -3-)


Les ennuis de Triforce-Legend



Chapitre 1 :

[spoil]Chapitre 1 : Ou les ennuis commencent


C'était une journée comme les autres, une journée ou toute l'équipe travaille de son mieux pour Triforce-Legend. Et surtout parce-que Dark-Linkaël nous avais demandé de ne pas faire de bétises, comme l'autre jour ou...Non, ça c'est une autre histoire. En fait, à la fin de la journée, MajorMax avait voulu jouer à Zelda. Le lendemain, on le cherchait partout. Le soir même, GlwadysChan,ChibiSheik,Zelkys et Kasuto sont allés jouer à Four swords adventures. On les à cherchés aussi. On a pas mis longtemps à comprendre ce qui se passait, non, mais ce qui était plus dur, c'était de trouver comment les faire sortir des jeux dans lesquels ils avait été aspirés... On cherchait encore plus qu'on travaillais, c'est vous dire. On savait que quatre des disparus était perdus dans Four swords, mais pour MajorMax, on ne savait pas ou chercher. On a réparti des groupes de recherche, après quelques heures passées à cogiter la-dessus. Tripower et Zed et allaient voir dans OoT, Midona et Link le héros allaient dans Four Swords, puis Amnaysia et moi, on est allés dans Majora's Mask. Ai-je précisé que Dark-Linkaël avait joué lui aussi ? Pas une mince affaire tout ça...De mon coté, ça allait pas mal avec Amnaysia qui se préoccupait plus des membres disparus que de moi, ça me donnait du temps pour travailler ma maîtrise des Arcanes. Au bout de deux heures passées à marcher un peu partout et à crier des noms, on avait faim, et soif. Pour l'eau, ce n'était pas un problème, alors que pour la nourriture...On avait oublié de prendre de quoi manger. Et à ce moment, je me suis rendu compte qu'on avait aussi oublié qu'on ne savait pas comment sortir. Mais bon, on cherchera plus tard pour ça, je n'allait pas embêter Amnaysia d'un problème de plus. On s'est contentés de boire, et même si Amnaysia aurait voulu chasser des monstres qui pourrait être comestibles, on s'est contentés de boire... On réfléchissait, aussi. On se demandais ou irait MajorMax si il était coincé à Termina. Moi, perso, j'en savais rien. Mais Amnaysia avait sa petite idée... Enfin petite... Disons Goronesque. C'est gros, un goron. Et c'est par là qu'on allait : Les montagnes enneigées. Pendant la route, j'essayais d'affuter encore mes épées. De belles épées déjà affutées à souhait, double tranchant, garde très travaillée...Alors qu'Amnaysia utilise une tronçonneuse. Bon, faut avouer, c'est quand même classe d'avoir une tronçonneuse, mais même si elle est legère comme une plume et très dangereuse, elle pourrait se contenter de son arc. Bref, quand on est arrivés au pied de la montagne, on à remarqué qu'on pouvait pas passer les glaçons qui bloquent la route. En fait, c'est parce-qu'on a pas pensé à l'arc d'Amnaysia. Mais on s'est aussi dit que MajorMax n'aurait pas pu passer lui non plus, donc on est allés à Bourg-Clocher, un endroit sur et une destination assez logique. On courait, vu qu'on avait pas de chevaux et qu'on avait une limite de temps imposée. Quand on est arrivés, c'était le crépuscule déjà. On cours pas vite avec 20 kilos d'équipement, comment il fait Link ? Enfin, on à cherché d'abord dans la partie Sud, mais on l'a pas trouvé, on est allés à l'Ouest, il n'y était pas, on est allé à l'Est, on à trouvé Link. Ah mais c'est pratique en fait, il pouvait ralentir le temps ! On lui a donc demandé...Mais comment voulez-vous parler avec un Hylien ? Vu que le dialogue était impossible, on a essayé de mimer, mais sans succès. Finalement, on a déssiné les notes à jouer et il à compris. Donc on avait plus de temps pour trouver MajorMax et sortir du jeu. Enfin, si il était bien dans ce jeu là... Link s'est proposé de nous accompagner quand il à compris qu'on cherchait quelqu'un. Finalement on est allés vers l'océan. On y à trouvé des Zoras, qui marchaient sur la plage, on leur à demandé si ils n'avaient pas vu quelqu'un passer par là. Il se trouve que MajorMax était bel et bien dans ce jeu-ci, et il avait essayé de voler une guitare aux Zoras, donc il était enfermé dans une salle du palais. On a essayé de le défendre, et voilà qu'ils nous enferment avec lui pour complicité de vol... Pas très dépaysant quoi. Quand on l'as retrouvé, on lui à posé des tas de questions (sauf Link, qui ne comprenait pas grand chose). Heureusement que MajorMax comprenait à peu près l'Hylien, ça nous permettait de dialoguer.
-Je sais pas, je jouais, et d'un coup l'écran s'est illuminé, et je me suis retrouvé directement ici...Surement parce-que c'est là que j'était quand je jouais. Maintenant on peut partir ?
-C'est ça le problème, on sait pas comment faire.
-Me regarde pas comme ça, c'est pas ma faute hein !
-Non, mais je prefère penser que si.
-Euh...Excusez-moi, mais je peut peut-être aider... Si vous venez d'un autre monde, je pense qu'on devrait trouver conseils auprès du marchand de masques, à Bourg-Clocher.
-C'est malin dis moi. Et comment on va le voir ton zozo aux masques ?
-Facile, on remonte le temps !
-Géénial...
-Oui mais non, attends, si tu fait ça nous on va rester ici comme des idiots.
-Non madame Amnaysia, il suffit que vous teniez l'ocarina au moment du saut temporel.
-M'appelle pas "madame" ça fait vielle...
Autant vous dire qu'on était mal partis.Enfin bon, le voyage dans le temps s'est bien passé, ou presque. On avait plus aucuns rubis en arrivant à Bourg-Clocher. Mais on s'en fichait un peu vu qu'on allait surement partir dans peu de temps. Le marchand ambulant était là, comme toujours depuis le jour 1 à Termina (le vrai, pas celui ou on se trouvait), et il nous à donné des explications sur ce qu'on devait faire. Et ça donne ça :
Trouver l'ennemi juré vous devez, regner la paix doit, et la formule vous prononcerez...Attendez, il est nul ce parchemin, pourquoi c'est écrit comme ça ? Bref... Elamron al a ruoter.
On a rien compris mais on à quand même pris le parchemin. Oui ben c'est toujours utile d'avoir un parchemin avec soi. Donc en gros, on devait vaincre le masque de Majora et prononcer la formule. Dit comme ça, ça à l'air facile, mais on avait un problème...On ne le savait pas encore, mais on en avait un. On est allés sur la terrasse du clocher, mais on avait aussi oublié que ça ne s'ouvrait qu'a la fin du troisième jour. Link à donc accéleré le temps, et en attendant le troisième jour, on à acheté une arme à MajorMax. Il à choisi un arc, parce-que c'est plus facile de tuer un masque volant avec une arme à distance, et une épée large à deux mains, parce-que c'est vachement cool et pratique. Soudainement, Amnaysia à fait une tête bizarre, le genre qu'on fait quand on est dégouté et sur le point de vomir...
- Tu va bien ? s'inquieta MajorMax
- Link ! Est-ce que tu as les 4 masques de gardiens des temples ? MajorMax, traduit s'il-te-plait.
- Bien sur, avec plaisir. Le même air de dégout s'afficha sur son visage. Il...Il à répondu non.
- Donc en plus de devoir tuer un masque fou diabolique, on dois tuer un indien géant, un taureau en fer, un poisson géant et des vers de terre grands comme pas deux... Eh ben, on va se marrer tiens.
- Tais toi et marche, on a du pain sur la planche.
Hum, je passe la suite, ce n'est pas beau à voir...Disons que je suis arrivé aux marais avec un oeil au beure noir. On à voulu faire vite et on est allés directement au palais. mais pour parler avec les mojos, c'était coton... On a réussi, oui oui, mais au bout de 2 heures. Et même si le temps passe vite dans Majora's Mask, ça nous a paru une éternité. Au bout du compte, on s'est dit que c'était inutile. On est allés voir le singe pour que Link apprenne la mélodie nécessaire à l'ouverture du temple des marais. Enfin, on croyait qu'on allait le voir...mais on a été repéré et jetés au cachot. Avouez que c'est quand même vachement pratique. Le singe n'as pas tout à fait compris la raison de notre présence ici, mais il à tout de même pris le temps d'apprenre à Link la sonnate de l'éveil. On a facilement pu s'échapper, vu qu'on était pas attachés. Mais il fallait qu'on récupère nos armes, donc c'était plus dur qu'on s'y attendais. On a du raser les murs pour aller dans un depôt qui n'existe pas dans le jeu, et arrivés à la porte, deux gardes Mojos qu'on avait jamais vu en jouant sont sortis. On s'est cachés derrière un rocher assez grand pour deux, et on a réussi à s'y mettre à quatre. Les gardes sont passés sans nous voir, et ont laissés la porte ouverte. Ils allaient probablement revenir, et ça, on l'avait bien compris. Après avoir récupéré nos armes, on à couru vers la sortie en criant, et on a renversé une bonne dixaine de Mojos. On est allé chercher de la potion chez Koume et Kotake, les deux sorcières. On a vite fait demi-tour, vu que Link avait déjà une fée dans son seul bocal. Alors on est allés vers le centre du marais, la ou se trouve le temple. Mais bon, la route est longue. On a fait un tour en bateau, et voir un Octorock géant en vrai, ça fait peur. On est descendus pas loin du temple des Skulltulas, et on a essayé d'atteindre la stèle du chant de l'envol, histoire de rendre le voyage plus rapide. Link était étonné qu'on en connaisse autant sur Termina alors qu'on venait d'un autre monde. On à préféré ne rien lui dire, ça aurait été un risque énorme. En essayant de monter jusqu'a la stèle, les frelons géant sont venus nous chercher des noises, on a donc du les éliminer...Mais de la ou on était, c'était vraiment difficile. MajorMax a pris le risque de décocher une flèche vers le frelon qui foncait vers moi à toute allure,sans que je le vois, et par chance, il l'a eu. Amnaysia tronçonnais un peu partout et les frelons tombaient par millier. Il en arrivait de partout, et nous n'avions pas d'issue, on à été obligé d'accélérer. On est arrivés à la stèle sans problème, mais Link a eu du mal pour apprendre le chant de l'envol, même si ça paraît dfficile. J'ai finalement eu l'idée de le lancer un sort d'Arcanes assez puissant pour éliminer tout ces frelons. Seulement, ça demandais beaucoup d'énérgie, et je venais d'en dépenser plus de la moitié de ce que j'ai. Pendant qu'Amnaysia et MajorMax protegaient Link, je préparais le sceau qui me premettrait de nous sauver. Link cria, surement de joie. Il avait retenu la mélodie. Au moment ou il empoigna son ocarina pour jouer, plusieurs frelons échapèrent à Amnaysia et MajorMax, je n'ai donc pas eu le choix, et j'ai lancé mon sort. Je me suis évanoui, et je ne sais pas très bien ce qui s'est passé après, mais lorsque je me suis reveillé, on était devant le marais qui abrite le temple. J'avais mal au crâne, mais je voulais continuer. Link l'a compris, et à joué la sonnate de l'éveil avant qu'on le lui dise. Le temple émérga de l'eau vaseuse, on était prêts à y entrer.
- On peut déjà dire qu'on à un masque ! s'exclama MajorMax.
- Ouais ! On approche de la sortie !
- Oui, mais non... Le regard étrange d'Amnaysia m'intriguai.
- Pourquoi non ?
- Ou vois-tu un pont toi ?
Elle l'avait presque crié, et ça m'avait étonné. Je sentais bien qu'elle avait quand même peur de rester coincée à Termina.
- Mais...On va bien trouver un moyen. On a qu'à accrocher une corde a une flèche et la tirer sur l'arbre, la-bas !
- Moui...Je pense que ça peut marcher. Bon, par contre, on à pas de corde.
-Si si, regarde, là !
Je désignais des lianes pendant du tronc sur lequel on se trouvait.
- Ouais, c'est partit !
On allait enfin rentrer dans le temple des marais...[/spoil]

Chapitre 2 (plus court) :

[spoil]Chapitre 2 : Dans le temple de Bois-Cascade


Quand on est rentré dans le temple, une Skulltula nous est tombé dessus, et a gravement blessé Link. Enfin, supposont qu'il n'avait que quatre coeurs et qu'il en a perdu trois. On a réussi à passer la première salle, non pas sans problèmes, mais nous n'avions pas grand chose en arrivant, ormis une envie de vomir bien étrange. On avançais, sans se soucier du problème encore plus gros que le précédent, celui qu'on ignorait encore, celui que nous n'avions pas remarqué. Lorsque l'on est arrivés dans la première salle avec des plantes carnivores flottantes, on a pas pu passer, vu qu'un surplus de poids sur la plante la faisait automatiquement se refermer. On serait morts si on avait avancé. Link est passé et nous à laissé là, mais il allait apparemment chercher un moyen de nous aider. J'était faciné par les gravures Hylienne sur les murs, j'en oubliait presque de suivre MajorMax et Amnaysia. On est entrés dans une salle vide, dans laquelle se trouvait un coffre. On l'a ouvert, il contenait une boussole. MajorMax fut le premier à se rendre compte : le coffre était censé être protégé. On s'est tout de suite mis en garde. Personne... Un déclic attira mon attention, et lorsque je tournais la tête pour voir de quoi il retournait, un Lizalfos m'a sauté dessus. L'effet de surprise étant en sa faveur, je n'ai pas eu le temps de réagir, et j'ai été frappé de plein de fouet. Dès que MajorMax et Amnaysia l'ont vu, c'est à dire une fraction de seconde après, il ont ouvert l'assaut. Une flèche vint se planter dans la cuirasse du Lizalfos, et une autre dans sans jambe gauche. Un détail était là, mais nous ne l'avons pas remarqué. Pourtant, il était anonciateur d'un malheur imminent. L'épée large de MajorMax effleura le monstre, tandis que je me relevais et empoignais mes deux épées. Je portais un coup à la taille du Lizalfos, mon épée laissa un trait rouge derrière elle. Amnaysia décocha une flèche, et celle-ci vint se ficher dans le crâne de la créature. On est partits, et ce détail nous à échappé. On a trouvé un moyen de rejoindre Link, dans une salle du temple ou se trouve une sorte d'étoile à quatres branches géante, en bois, qui tourne sur elle-même au milieux d'une grande salle. Plusieurs chauves-souris volaient un peu partout, et Link les abattais de loin, avec l'Arc du brave, trouvé dans le temple après avoir vaincu un monstre. iL était si efficace que nous n'avions plus rien à faire pour l'aider. On a donc entrepris une discution très importante.
- Vous croyez que le café sera encore chaud quand on rentrera ? m'empressais-je de demander.
- J'imagine que c'est une manière de demander "vous croyez qu'on rentrera vite". Je pense qu'on peut, si on oublie qu'on doit parcourir 4 temples, passer des épreuves loufoques, tuer 5 boss plus forts les uns que les autres, et sans compter les petites choses comme l'histoire avec les oeufs de Zora.
- Amnaysia, à son age, il aimerait surement mieux qu'on lui mente en lui disant qu'on boiras un bon café en rentrant.
- Attendez, vous allez pas me faire plonger à 50 mètres de profondeur ! Ah ça, jamais !
- Mais il le faudras pourtant Psycholink, riposta Amnaysia.
- Eh bien la discussion s'arrête là, je vous parle plus tant que vous changez pas d'avis !
- Alors un grand silence va s'installer.
En effet, un grand silence s'installa, bien que Link criait à chaques fois qu'il tuait un ennemi. Seulement, une question me trottait dans la tête, mais à chaque fois que j'ouvrais la bouche pour parler, aucun mot ne sortait, et je me rappelais que je devrais plonger dans le grand bleu. J'ai toujours eu peur des profondeurs marines, c'est comme ça, l'idée de devoir plonger me révolte. J'essayais d'oublier ça, tandis qu'on cherchait notre chemin dans le temple de Bois-Cascade. On arrivais dans une pièce dans laquelle se trouvait un coffre similaire à celui de la boussole. On s'est méfiés, et dès que Link l'a ouvert, on est sortit. Désormais, nous avions la carte du temple. On arrivait dans une grande salle, plongée à moitié dans l'eau. On était sur la partie terrestre, quand trois tortues ennemies sont sorties de l'eau, fonceant droit vers nous. Link à ésquivé l'attaque, tandis que nous, nous nous préparions au combat. Les tortues sont retombées sur le dos, donc contrairement à ce qu'on attendait, les tuer fut très simple. Dès qu'elle furent toutes mortes, une grille se referma sur la porte d'entrée. On était coincés dans cette salle, jusqu'ici inconnue. On tournais en rond, en se demandant quoi faire dans un moment comme celui-ci, jusqu'au moment ou on à remarqué que l'eau était pure, et une ouverture au fond. C'était un soulagement de savoir qu'on était pas coincés ici pour toujours. On à nagé jusqu'a l'ouverture, et arrivés de l'autre coté, on a eu la surprise de voir la grande porte, celle qui mène à Odolwa. On est rentré, après avoir cassé la serrure. On entrait dans l'antre d'Odolwa. Link était prêt au combat, Amnaysia démarrait sa tronçonneuse, MajorMax agitais son épée dans tout les sens, et moi je préparait un pentacle de sort supérieur. Odolwa apparut au milieu de la pièce, et lanca imédiatemment une nuée de papillons voraces. Link et Amnaysia me couvrait pendant que je terminais mon pentacle, tandis que MajorMax attaquait Odolwa du mieux qu'il pouvait. Un trait de feu passa non loin de lui, il l'évita de justesse et riposta d'une spéctaculaire attaque aerienne. Il répéta cette attaque deux fois, avant de se faire frapper par l'indien fou. Il restais à terre, inerte, l'air mort. Odolwa semblait satisfait, malgré les trait écarlates qui paraient son corps. Une flèche dix fois plus grosse que la normale et parée d'éclair noirs fusa vers lui, si vite qu'il ne put l'éviter, et elle se ficha dans son ventre, le traversant de part en part. Il tomba à genoux, sans pouvoir y faire quoi que ce soit, et dans un dernier soupir, se tourna vers moi, et lanca une colonne de flammes dans ma direction. Amnaysia et Link se battaient encore contre les papillons, ils n'ont pas vu que j'était trop faible pour bouger. Les flammes se rapprochaient. Un geste, un seul, me sauva d'un mort certaine. On m'avait poussé et écarté des flammes. Je me relevais, peinant à forcer sur mes bras. MajorMax était là, devant moi. Il avait utilisé son épée pour stoper les flammes, n'ayant probablement pas eu le temps de s'écarter, mais ses mains portaient des legères brulures. Je le regardais, encore stupéfait de sa bravoure, les yeux pleins de gratitude. Il se redressa, lentement, et ne jeta pas un regard vers moi. Je compris qu'il ne voulait pas qu'on en parle. Odolwa gisait au sol, un récéptacle de coeur à coté de lui et un téléporteur sur la fleur, au centre. Link augmenta sa capacité de résistance avec le récéptacle, et on est partis. Ce détail nous échappait encore...On à récupéré la princesse, et on est repartis directement au palais, pour sauver le singe. On est arrivé juste au bon moment, ses poils roussissaient déjà au-dessus du feu ! Les gardes on voulu nous expulser, mais Link à sortit la princesse Mojo de son bocal. En voyant le feu sous le singe, MajorMax eu un frisson, il recula d'un pas. La princesse avanca...Et tomba par terre. MajorMax avait posé le pied sur sa robe, sans s'en rendre compte. Il l'enleva dès qu'il l'eut remarqué. Après tout ces contre-temps, on à quitté le palais, contents de nous. Le soleil se levais. On allais vers le Pic des neiges...[/spoil]


Voilà, donc bonne lecture (si vous avez le courage de tout lire xp)

_________________
Adios bitchatchos


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Fév 2011, 23:20 
Hors-ligne
Ancien membre de Triforce Legend
Ancien membre de Triforce Legend
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Sep 2010, 23:39
Message(s) : 1547
bon ben chapitres 3 et 4 :


[spoil]Chapitre 3: Vers le village Goron


On est passés à Bourg-Clocher histoire de voir ce qu'on peut faire pour l'arme de MajorMax, désormais atrocement brulée. Link devais nous attendre au village Goron, on lui avait indiqué ou trouver le Monocle de Vérité, et le masque Goron. Amnaysia avait endommagé sa tronçonneuse, la rendant inutilisable, elle s'est donc achetée un Katana. MajorMax à pris une épée de remplacement en attendant de voir les forgerons du Pic des neiges. On avançais dans la plaine, sans se soucier des monstres qui nous attaquaient de temps en temps. MajorMax et Amnaysia on tirés en même temps dans le stalactite de glace, il est tombé directement et le passage était ouvert. On à éscaladé la montagne facilement, les monstres ne nous ont pas attaqués, ce qui nous à paru étrange. On arrivait non loin de la forge, et même très près. On voyait presque la porte. Un bruit étrange provenais de la, comme un grognement de...Loup. Des loups attaquaient la forge, essayant d'entrer. Ce comportement fort étrange nous à tellement étonné, qu'on à foncé sans réfléchir pour sauver la forge. On à pu compter une vingtaine de loups, et exactement cinq chauve-souris. MajorMax s'occupait avec peine des chauve-souris, et Amnaysia et moi on tapais dans le tas. Au bout de dix minutes, et d'une aide inattendue du forgeron, qui lancais des marteaux par la fenêtre sans qu'on le voit, la forge était sauvée. On est entrés, on à rendu les marteaux, et après le millier de remerciements des forgerons, on à fait éxaminer l'épée de MajorMax. Le forgeron avait une solution très simple pour rendre à l'épée son éclat d'origine, même mieux. Il nous montra un sac, aussi grand que la bourse géante.
- C'est quoi donc ? demandais-je
- Aaahh, ça, vous verrez demain ! voulez-vous bien...me prêter vos armes ?
- Hum,oui, mais non, on en à besoin pour traverser le Pic des neiges et arriver au temple.
- Aaaah, mais je peut prêtez d'autres armes en attendant !
- Allez, Amna, demain on aura une bonne surprise, c'est super bien ! j'était heureux de voir que MajorMax me soutenais,pour une fois.
- Bah oui, mais...Roh, allez, tenez.
- Oooohh, merci, bien merci !
A ce moment, on entendit un hurlement dehors. On s'est empressé d'aller voir, avec nos armes de remplacement. Le soleil était haut dans le ciel, il devait être presque midi. Le Goron au masque de grenouille courait, des abeilles derrière lui. On l'a aidé, naturellement, et on l'a même accompagné jusqu'au village. Les monstre, habituellement omniprésents, n'étaient pas là. Cette suite de phénomènes étranges nous intriguais, sans plus. On à aidé le doyen Goron pris dans la glace, au passage. Le petit était tellement content, qu'il nous à offert de la poudre dorée,pour partager sa joie. Et ça à marché, on était aussi contents que lui. On arrivais presque au village Goron, quand un loup plus gros que les autres apparut devant nous, dans un cercle d'éclairs noirs. Son point faible était apparent, mais il se trouvait dans son dos, or, son dos était inaccecible. MajorMax proposa de faire divertion, pour nous donner une occasion de passer et de trouver Link,une aide qui ne serait pas de trop. Avant qu'il n'ai le temps de finir sa phrase, je me proposais à ça place, étant plus petit et agile. Je courais à coté du monstre, faisant de mon mieux pour attirer son attention. Sans que je n'y comprenne quoi que ce soit, un poing, ou plutôt une patte, avançais vers moi à toute vitesse, et cette fois, MajorMax ne pourait pas m'aider. Je m'attendais à sentir le poid de l'attaque sur moi, je voyais ce poing, plus gros que moi, foncer vers moi, sans pouvoir rien y faire. Je fermais les yeux, attendant le coup de grâce.Mais rien...Rien ne se passa. Le poing s'arrêta dans sa course, qui parraissait pourtant instoppable. La nuit tombait. La créature aussi. Un Goron l'avait frappé de plein fouet, visant avec précision le cristal bleu dans le dos du colosse. J'avais encore du mal à marcher, ou encore parler, tellement j'était paralysé par la peur. Amnaysia, MajorMax et Link me regardaient, et je me suis rendu compte que c'est Link qui venait de me sauver. Il avait déjà libéré l'âme du Goron, et obtenu le masque nécessaire pour la suite du voyage. On entrais dans le village Goron, enfin ! Link avait suivi toutes les instructions, on avait plus rien à faire ici. Le grand-père Goron à appris à Link le début de la berceuse Goron, on est vite allés la jouer au bébé Goron, qui pleurait encore, et il lui à appris la suite de la berceuse. On a fait tout ce qu'on pouvait, et comme le jour se levais, on est retournés à la forge. Le forgeron était heureux de nous voir, et justement, il avait fini la surprise. Il rendit à MajorMax son épée large, elle n'avait plus qu'un tranchant. Seulement, la lame était encore plus coupante que tout ce qu'on avait vu, des triangles d'or paraient le coté non-tranchant de la lame, la garde était plus confortable et donnais un maximum de maniabilité à l'épée. En bref : Les forgerons avaient utilisés de la poudre d'or pour amélioré l'arme de MajorMax. Il rendit ensuite le Katana à Amnaysia. La garde avait été complètement retravaillée, et le tranchant de la lame était aussi fin qu'une feuille. Aucun ornement n'avait été ajouté ou changé. Enfin, il m'a rendu mes épées. Elle ressemblaient un peu à l'épée dorée de Link, mais elles était plus grandes, plus travaillées, les gardes était plus tactiques, et des textes Hyliens était gravé dessus. On était aux anges, d'autant plus qu'il avait fait des flèches dorées avec la poudre qui restait ! On à finalement couru vers le temple du Pic des neiges...[/spoil]


[spoil]Chapitre 4: Dans le temple du Pic des neiges

Link à endormi le Goron géant, et à rigolé en le voyant tomber. Des loups nous ont attaqués, alors que nous n'avions même pas encore passé le "siège" du Biggoron. On les à tués, laissant derrière nous des flaques écarlates. Le détail ne nous perturbais pas le moins du monde, nous ne l'avions pas remarqué. Sur la route pour monter jusqu'a l'entrée, on ignorait tout ce qui aurait pu nous barrer la route, on avançais le plus vite possible : c'était le dernier jour de Termina. Il devait être neuf heures quand on est entrés dans le temple.Link cassais la glace très vite, et on pouvais avancer tout aussi vite. Les loups nous attendaient dans les salles qui suivirent, et on les a battus avec beaucoup d'aisance. Beaucoup trop selon Amnaysia. Mes épées me parraissant trop banales, j'ai eu l'idée de tracer des runes de feu et de glace mineur dessus, ce qui me permettrait de les enflammer ou de leur donner une capacité cryogène quand bon me semble, ce qui est très utile quand on y pense. D'ailleurs, quand MajorMax s'est rendu compte de ce que je faisais, il m'a presque obligé à faire pareil avec son épée. Je ne voulais pas vraiment qu'il puisse faire pareil que moi, alors je lui ai juste fait une rune de foudre mineure.
- Tu le dit pas à Amnaysia, s'il-te-plaît, je prefèrerais garder ça pour moi.
- Mais non, MajorMax, je lui ferais aussi une rune de foudre mineure.
- Pourquoi mineure ? J'en mérite pas une majeure ?
- C'est pas ça, c'est que je sais pas faire les runes médiocres, et les runes majeures sont trop épuisante, je ne supporterais pas une si grande éffusion d'énérgie Arcaïque une seconde fois. tu as vu ce qui t'es arrivé à cause de ma dernière rune majeure.
- Oui, je suis marqué à vie...
- Merci.
- Quoi ?
- Je te remercie de m'avoir sauvé. Sans toi, je serais probablement mort et enterré, et vous ne seriez jamais sortis.
- Eh, les gars, vous parlez ou vous m'aidez ?
- Que...OUAH ! Des monstres ! d'ou ils sortent ?
- Je sais pas...Ils viennent d'apparaître tu vois.
- T'en fait pas, je m'en occupe !
MajorMax lanca un éclair avec son épée, tuant d'un seul coup une dixaine de chauve-souris. Amnaysia était étonnée, et lui demanda comment il avait fait ça.
- C'est...Euh...Surement le forgeron, qui à ajouté un machin pour la foudre sur mon épée.
- Ben...Et moi je peut rien faire ? Yah ! Euh...Hah ! Ben non, c'est nul, j'ai rien moi.
- Laisse Amna, c'est moi qui ai fait des sceaux sur nos armes. T'en veut un aussi ?
- Vous auriez pu me le dire quand même ! Depuis quand vous avez ça ? Et je veut un sceau de glace !
- Hm...Avancez, je vous rejoins. Nan mais laisse-moi ton katana si tu veut que je te le booste.
- Psycholink, comment je me bats sans mon arme ? Euh...Bon, passe une épée.
Ils avancaient, pendant que je faisait le sceau de glace sur le katana d'Amnaysia. Ils entraient dans la grande salle veticale, ou les boules de neige géantes bloquaient la route à plusieurs endroits. Aucune porte vue jusqu'a présent n'était fermée à clef. Encore une chose étrange. MajorMax cracha dans le vide, éspérant voir ce qui se passerais. Une nuée de chauve-souris de feu, et certaines de glace, sortaient alors du fond de la salle, et avançais vers eux. J'arrivais à ce moment, me demandant ce qui se passait. J'ai rendu son katana à Amnaysia et récupéré ma seconde épée. J'en enflammais une, et activait le pouvoir cryogène de l'autre. MajorMax lançais des éclairs dans tout les sens, Amnaysia gelais les chauve-souris de feu, Link tirait des flèches dans le nuage de monstres, et je lançais des sorts d'ombre mineurs (ce qui avait pour effet de les rendres aveugles, ou de les tuer instantanément). Les monstres arrivaient sans arrêt, on devait fuir avant que ça finisse mal pour nous. On est entrés dans une salle de taille considérable, ou se trouvaient trois coffres. Trois coffre, dont celui contenant la grande clé, et personne dans la salle ? C'était trop facile, on aurait du se douter que des loups, des chauves-souris de glace et des hommes-glace surgiraient quand on retournait vers la porte. J'ai été gelé sans rien comprendre, les autres devrait se débrouiller seuls pour le moment. Amnaysia tirais des flèches d'or sur les loups, ce qui les tuais directement. Les chauves-souris évitaient tout les tirs, et les hommes-glace mouraient fondus sous les flèches de feu de Link. Je me demandais d'ailleurs ou il les avait eues, vu qu'on était avec lui tout le temps. Surement quand on le regardais pas est-il entré dans une salle et pris les flèches. Il restais un loup dans la salle, Amnaysia et MajorMax voulaient tout les deux le tuer. Ils sont finalement partis ver lui en même temps, et au moment ou ils abattaient leur armes sur lui, il disparut dans un cercle d'éclairs noirs, semblable à ceux du loup géant. On est repartis dans la grande salle, après que Link m'ai déglacé. On à fait fondre toute la neige qui aurait pu nous empêcher d'avancer. Après, Amnaysia à décidé qu'on irait explorer la partie contenant de la lave en fusion, en profondeur. Finalement, on est allés directement dans la salle du boss, vu que c'était sur notre route. Pour passer, comme on est pas des gorons,on à utilisé la même technique que pour aller au temple de Bois-Cascade : MajorMax à accroché une corde à une flèche, et à tiré en face. Plus efficace que le grappin. Rhork était là, pris dans la glace. Link l'a dégelé, et il s'est aussitôt mis à courir le long de la grande salle circulaire. Link se transforma en Goron et le poursuivi. Dès qu'il fut arrêté et cloué au sol, on est montés sur son dos et on l'as rué de coups d'épée. Il est vite reparti, alors que MajorMax était coincé dessus, son épée étant coincée dans le dos du monstre. Il laissait derrière lui des traits rouges. Link frappais le teaurau géant, sans se rendre compte que MajorMax était dessus. Ce dernier donnais des coups à Rhork avec les flèches dorée, ce qui avait pour effet de rendre la bête encore plus féroce. Link asséna un coup puissant à la tête de Rhork, le stopant net dans sa course, et MajorMax fut éjécté vers l'avant, son épée dans la main. J'allais le rattraper, mais il se redressa et atterit sans problèmes. Rhork reprit immédiatement sa course, MajorMax n'avait pas le temps de partir. Je le poussais, comme il l'avait fait lorsque j'était en danger dans le temple de Bois-Cascade. Rhork s'arrêta à nouveau, il avait une flèche dorée au milieu du "visage" et deux épées lui déchirant le coeur. Il tomba au sol. Une flaque se répandais sur le sol. Link récupéra le récéptacle de coeur, et on partais la minute suivante. Le détail, pourtant important et visible, nous échappa.[/spoil]

_________________
Adios bitchatchos


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Fév 2011, 00:52 
Hors-ligne
Membre et Modérateur de Triforce Legend
Membre et Modérateur de Triforce Legend
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Fév 2010, 21:41
Message(s) : 1904
Localisation : En train de danser sur la tombe de Ganondorf
T'as pas beaucoup de lecteurs :D Je lis à l'instant.

_________________
Image
When one appears bearing the chosen power,
invariably, their antithesis shall also come into being.
That is your destiny, you who bear crests
granted by the god in which you believe.
As long as crest-bearers appear in this world,
each time, an era of bloodshed shall invariably follow.
Do not think of this as the end.
Think of it as the beginning to a history
of desperate struggle between light and darkness!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Fév 2011, 15:56 
Hors-ligne
Ancien membre de Triforce Legend
Ancien membre de Triforce Legend
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Sep 2010, 23:39
Message(s) : 1547
:lol: C'est parce-que personne vient sur le forum peut-être. *sbaf* Bah en tout cas merci de lire c'est déjà bien x) (surtout que j'aurais du travailler ou re-travailler beaucoup plus la plupart des passages -_-)

_________________
Adios bitchatchos


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Mai 2011, 15:02 
Hors-ligne
Ancien membre de Triforce Legend
Ancien membre de Triforce Legend
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Mai 2008, 10:31
Message(s) : 945
Localisation : Hyrule
Les membres ont la permission de poster dans ce topic.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Mai 2011, 16:37 
Hors-ligne
Ancien membre de Triforce Legend
Ancien membre de Triforce Legend
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Sep 2010, 23:39
Message(s) : 1547
Merci Link le héros.

Ça fait longtemps que j'ai pas mis mon topic à jour, donc voilà. Chapitres 5 et 6.

Chapitre 5

[spoil] Chapitre 5 : En route vers la grande baie !


Il faisait nuit quand on est sortit. On à remonté le temps, puis on est allés se reposer à l'hôtel. Quelques heures plus tard, on est allés vers le ranch Romani chercher Epona. Ce fut une partie de plaisir ! On en à profité pour aider Cremia avec ses extra-terrestres, et on à pris le temps de protéger son chariot pendant le transport du lait. Et en plus du masque de Romani, elle nous a offert 200 rubis chacun. On à réussi à trouver des chevaux pour nous, pour éviter de marcher alors que Link a un cheval. L'océan...J'était de plus en plus sur de moi. Je ne voulais pas plonger. On arrivais à la barrière qui empêchait l'accès à la Grande Baie. Elle était protégée par un monstre, qui ne voulait absolument pas nous laisser passer. Link l'as tué d'une flèche, et à sauté la barrière avec Epona. On l'a suivi. Le Zora, était dans l'eau, sur le point de mourir. On l'a tiré jusqu'au rivage, et Link à joué le chant de l'apaisement pour récupérer le masque Zora. On lui a dit d'aller au théatre Zora, après lui avoir indiqué ou il se trouve. En attendant, je faisait un pentacle, pour ensuite y tracer un sceau d'aqua-morph -différent de l'hydro-morph mineur, qui change une matière en eau- majeur, pour qu'on puisse réspirer sous l'eau. Pendant que je faisait ça, MajorMax s'amusait à donner des coups de pieds aux monstres des environs, et Amnaysia marchait sur la plage sans raison apparente. Une fois la manipulation terminée, ils ont tout essayé pour me faire plonger. Sans succès...Finalement, Amnaysia m'a promis de m'acheter les épées que je voulais. Là, je n'ai pas pu refuser. Une fois dans l'eau, j'ai trouvé que ce n'était pas tellement horrible. On avait un accord avec Link : Il se débrouillait avec l'hippocampe pour aller chercher les oeufs Zora chez les anguilles géantes, et nous, on allait chez les pirates Gerudo pour trouver le grappin et les oeufs qui s'y trouvait. Entrer dans le repaire fut difficile, entre les poissons-squellette qui nous attaquaient et l'entrée secrète à ouvrir, c'était pas simple. Une fois à l'interieur, on est passé sous l'eau, activé le mécanisme, et on est remonté discrètement de l'autre coté. Les pirates ne nous ont pas vu passer. En entrant dans une salle, on à failli être vus par une pirate. On avançais discrètement, en assommant les Gerudo si nécessaire, et MajorMax s'amusait à tirer des flèches bruyamment pour attirer les pirates ailleurs. Un peu plus tard, on arrivais dans la salle de la chef pirate. On l'a difficilement fait partir, même avec les abeilles. On à récupéré le grappin, en sachant qu'un seul d'entre nous pourrait s'en servir. Ce fut Amnaysia. Elle allait chercher l'oeuf de Zora qui se trouvait non loin de là. On allait cherche le deuxième oeuf, mais on s'est fait prendre. Etrangement, on arrivait plus à rentrer. Une Gerudo bloquait le passage, en disant "Avancez et vous êtes morts salez voleurs !". Traduit vulgairement : Avancez et on vous tuera. Enfin, ça laisse croire que MajorMax ne comprend pas si bien l'Hylien. On est partis au laboratoire en attendant Amnaysia. Le professeur fou qui s'y trouve était heureux qu'on soit là et nous montrais ses experiences et ses potions (ratées, au passage). Link est revenu et à déposé les oeufs dans l'aquarium. On attendait Amnaysia, en éspérant qu'elle arrive vite. On l'attendait en faisant des courses dans l'eau, et, bizarrement, c'est toujours Link qui gagnais.Il avait trouvé Amnaysia, flottant sur l'eau. On est vite allés la voir dans le labo. Le professeur était devant l'aquarium, et Amnaysia était dessus avec les oeufs de Zora manquant.
- Mais, Link, elle va très bien Amna !
- Si j'avais dit la vérité vous seriez pas venus.
- MajorMax s'il-te-plaît.
- Oui attends, je réfléchis...Je crois qu'il à dit (en gros) que si il avait pas dit ça, on serais restés la-bas.
Amnaysia lachait les oeufs dans l'eau. Ils ont aussitôt éclos, et Link fut étonné de voir qu'ils formaient un partition. Après qu'il ai appris la mélodie, on est vite allé vers le théatre Zora. Link nous protégais des monstres qui pourrait nous attaquer, tandis qu'on rejoignais la princesse Zora, Lulu. Link à joué la Bossa Nova des flots, et Lulu c'est "réveillée. La tortue géante s'est levée, et on est montés dessus, après avoir élaboré une stratégie brillante : se passer le grappin à tour de rôle pour monter. La tortue nagais en direction du temple de la Grande Baie...
[/spoil]

Chapitre 6

[spoil]
Chapitre 6 : Le temple de la Grande Baie


A peine entrés dans le temple, on à été attaqués par une sorte de gélatine, normalement inexistante dans le jeu. En entrant dans une salle remplie d'eau, on à été frappés par un Lizalfos en colère. Link répliqua avec un spectaculaire coup d'aileron dans le torax. Un trait rouge para l'armure du Lizalfos. Avant qu'il ne reprenne ses esprit, Amaysia lui asséna un coup mortel au crâne. Il tomba dans l'eau, et son corps se faisait dévorer par les poissons squelette, qui n'avait d'ailleurs nul besoin de nourriture, étant déjà morts. Cette fois, MajorMax remarqua le détail... Les monstres saignent, et ils devraient disparaître une fois morts. Ceci en plus des monstres qui ne sont pas à leur place...Il y avait un grave problème dans le cercle alpha-dimensionel du jeu. En français : Un bug irréversible avec la technologie moderne. Mais pour l'instant, il fallait qu'on sorte du jeu. Avancer dans les salles ne fut pas facile. Link nous ouvrait la plupart des chemins que nous n'aurions pas pu passer seuls. Ormis les nombreux poissons de la première salle, le temple était entièrement vide. Mais c'était plutôt un avantage, ça devenais plus simple pour les moments ou on dois faire cinquante aller-retour pour les mécanismes. Après avoir activé tout les mécanismes nécessaires pour avancer, on est allés visiter un peu la partie la plus longue à faire dans le temple : repasser tout le temple pour rien, et le pire, c'est que c'est utile. Les résaux de tuyaux, interrupteurs et dalles activables était très compliqué, et le temps nous manquait. C'était déjà le jour deux, et on avancais pas très vite dans le temple. On découvrait la carte du donjon, quand plusieurs Like-Like tombaient du plafond, nous encerclant inévitablement. L'un d'eux à gobé Link et MajorMax, tandis que trois autres s'en prenaient à Amnaysia et moi. Je coupais un Like-Like en rondelles pendant qu'Amnaysia en frappais un second. Le troisième m'a gobé. Amnaysia se trouvait désormais seule contre quatre monstres. Elle en tua deux, puis un autre goba son katana. Elle allais se faire bouloter par un monstre, quand je fis exploser celui qui m'avais mangé de l'interieur. Il en restais un, et c'était celui qui avait mangé Link, MajorMax et le katana d'Amnaysia. J'ai prété une de mes épées à Amnaysia. On devait faire preuve de prudence pour éliminer le dernier monstre sans se faire dévorer tout crus. Le monstre m'a pris pour cible. Il avancais vers moi sans se soucier d'Amnaysia, ce qui lui offrait l'occasion de le couper en rondelles. Une fois ceci fait, on à libéré MajorMax, Link et le katana d'Amnaysia. La salle suivante abritais le demi-boss du temple : un oeil visqueux qui ne peut être vaincu que si l'on à le grappin. Heureusement, c'était le cas. On se mettait en garde, et Link armait son grappin. Il attrapait les bulles entourant l'oeil géant, sans s'arrêter, pendant qu'on les tranchait. L'oeil fut très vite à découvert, et Amnaysia s'occupait de lui tirer dans l'oeil quand il l'ouvrait (...). Après plusieurs flèches bien placées, l'oeil s'est mis en tête de nous transformer en personnages 2D. Il sautais -oui oui, un oeil qui saute- et tentais de nous écraser. On évitais au mieux ses attaques mortelles. Link lui a finalement décoché une flèche en plein centre de...Lui même. il mourut, et Link pu récupérer les flèches de glace. C'était plus facile de progresser dans le temple en gelant les Octorocks pour s'en servir de plateformes provisoires. Ensuite, il suffisait de geler une chute d'eau par-ci, un monstre par-là...On arrivait contre un Gekko, une créature étrange dans une bulle d'eau. On devais l'obliger à sauter, puis le geler, pour enfin lui asséner un coup d'épée. Plusieurs fois bien sur. Il n'a pas opposé de grande résistance,et on à pu récupérer la grande clef qui se trouvait non loin de la. La complexité du temple nous ennuyait, car même avec la carte, on se perdais. Les monstres étant absents du temple, la visite en devenais presque agréable. La porte de la salle du boss s'offrait à nous, alors que le crépuscule pointait dehors. On entrait dans la pièce, d'un pas sur. Et on s'est tous cassés la figure à cause d'un tas de poissons morts qui traînaient au sol. On s'est vite relevés, et on est déscendus dans le gouffre qui donnnait sur la salle circulaire dans laquelle se trouvait Gyorg, le poisson géant. A peine étions-nous sur la plate-forme centrale, qu'il sautais en essayant de nous avaler. MajorMax profita de cette occasion pour trancher le flanc du monstre avec son épée, ce qui nous donnait déjà un net avantage. Link plongea sans hésiter et frappais Gyorg dès qu'on lui en donnait l'occasion. On ne pouvait rien faire pour l'aider. J'ai quand même essayé de combiner un sceau de paralysie combiné à une flèche dorée, pour qu'Amnaysia tire sur le poisson géant. Elle tira...Mais manqua son coup. J'ai fait la même chose avec une flèche dorée pour MajorMax cette fois. Il toucha de justesse la cuirasse de Gyorg, qui se stopa net et coula au fond du bassin. La paralysie était éphémère, et ne durerais pas longtemps sur une créature de cette taille. Link frappais le plus possible, un peu aidé par MajorMax et moi, après qu'on ai plongé. Gyorg se réveilla très vite et envoya de petits poissons-squelettes dans le grand bassin circulaire. Le problème c'est qu'on était dedans. On est vite sortis, avec quelques poissons accrochés au derrière, et on s'est remis à tirer sur Gyorg avec tout ce qu'on avait. J'essayais, avec peine, de lancer un autre sort de paralysie, mais directement sur lui cette fois. Link est sorti de l'eau après avoir tué tout les monstres, et à lancé ses ailerons de Zora sur le léviathan, ce qui l'a paralysé et fait couler. Preuve que la magie ne résoud pas tout. Link plonga et frappa Gyorg aussi vite et fort que possible. Pour un poisson géant, il était pas vachement résistant. Il est mort... On repartais vers la Grande Baie, en plein après-midi du troisième jour. On en a passé du temps dans le temple. Avant de perdre nos rubis, on allait acheter deux-trois trucs utiles. Retour dans le passé... Il nous manquait le temple d'Ikana, tombeau du roi, à parcourir pour récupérer le masque du double insecte géant. Skorn. Pas beau et vachement grand (logique pour un double asticot géant).
[/spoil]


Ouaaais je sais c'est pas top...

_________________
Adios bitchatchos


Dernière édition par Psycholink le 05 Août 2011, 21:31, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Mai 2011, 19:56 
Hors-ligne
Ancien membre de Triforce Legend
Ancien membre de Triforce Legend
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Sep 2010, 23:39
Message(s) : 1547
Je suis obligé de faire des double-post' -3- 'Fin bon.

Chapitre 7 (nom stupide je sais xD)

[spoil] Chapitre 7: Ikana, la légende des squellettes idiots.


Une petite course au ranch, histoire de récupérer la cagoule Garo, indispensable pour avancer à Ikana. On a même récupéré deux centaines de rubis en gagnant à plusieurs reprises les courses qu'on nous proposait. Les frères Gorman voulaient absolument gagner. On oubliait ça, en allant vers le cimetière d'Ikana. L'atmosphère lugubre qui régnait par la n'aidais pas à remonter le moral du groupe. On s'organisais pour vaincre le squellette géant le plus tôt possible. Link jouait la sonate de l'éveil, pour ressuiciter le Capitaine, pendant qu'on se plaçait sur la route. Le monstre se réveillais, tandis que Link mettais déjà son masque de Goron. IL anéantissais les Stalchildrens qui lui bloquaient la route, pendant qu'on éscaladais le Capitaine pour le frapper à la tête. Link se débrouillais bien et frappais les pieds squelletiques du géant à chaques occasions se présentant. Les petits Stalchildrens n'osaient plus se dresser devant lui. Encore un déroutement spatio-temporel dans le jeu. Le Capitaine arrivais presque sur le pont brisé, c'en était fini. Enfin, c'est ce qu'on croyait, jusqu'a ce qu'il tombe et se fracasse. Link récupéra le Haume du Capitaine, et on allait chercher Baimol pour apprendre le chant des tempêtes. C'est toujours utile de savoir appeller la pluie. Ensuite, direction le puit vide d'Ikana. Un remake du puit de Cocorico ? Peu importe, on devait y aller. Mais avant, c'est toute une histoire. Link attirait les Garos avec sa cagoule, on les mettais K.O. Au début c'est marrant, mais après deux ou trois Garos, c'est lassant. Mais ça rapporte quand même 50 Rubis le Garo ! C'est une bonne de raison de pas arrêter. Mais c'est quand même lassant. Après avoir fini de laisser des cadavres derrière nous (et d'agraver le bug par la même occasion), on est monté en haut de la falaise. Le souci principal pour y parvenir: Les octorocks. Les geler, c'est pas dur, mais marcher dessus...Essayez,vous, de sauter sur une pieuvre dans un bloc de glace sans tomber au moins une fois ! (Ce qu'a fait Link...) Une fois en haut, une petite baston contre des Effrois s'imposait. Frapper un zombie sans pouvoir bouger, c'est très dur. Au bout de dix minutes, on pouvait entrer dans le petit moulin-maison-planque-anti-Effrois. La petite fille qui se trouvait à l'interieur ne voulait pas nous laisser entrer, mais on à forcé la porte. D'ailleurs je crois qu'elle va avoir une jolie bosse sur la tête. Enfin, ce n'était pas notre priorité. On descendais l'escalier sur notre gauche, en faisant le moins de bruit possible (en sachant que les marches grincaient sous nos pieds). L'armoire en face de nous ne bougait pas. Pas du tout. Ce qui n'était pas très normal. Link avancais doucement. Très doucement. Il s'approchait de plus en plus...Jusqu'a ce qu'un Effroi qui semblait avoir perdu la moitié de son visage sortit de l'armoire. En fait, il avait la moitié du corps qui était humaine. Une chance que Link ai compris ce qu'il devait faire, parce-que nous on était figés sur place. Il jouait le chant de l'apaisement devant l'Effroi-Humain, qui s'apaisait et ne bougait plus. Il se mit d'un coup à hurler, et sa peau semblait partir en lambeaux (de chair pourrie). La petite fille descendais l'escalier aussi vite que possible, se posta devant la créature, et avec un air désolé, dit:
-Papa !
Sans attendre, Amnaysia se précipita vers la petite pour la rassurer.
-Il va aller mieux, ne t'en fait pas...
-C'est pas vrai ! Papa a mal ! Sortez tout de suite d'ici !
-Ah non hein on va pas partir on à fait toute cette route pour toi alors on reste!
Je n'aurais pas du dire ça. Deux minutes après on était dehors. MajorMax était sceptique sur le jugement de la petite fille à notre égard. Il était sur qu'elle changerais d'avis. Et il avait bien raison: Aussitôt après nous avoir mis dehors, elle ouvrit la porte et nous fit signe d'entrer. Le père de la fille pleura en nous voyant, et nous remercia mille fois (au sens propre) pour l'avoir sauvé. En récompense, il nous offrit le masque de l'Effroi et 200 rubis chacun (Ô,joie). On est partis de suite vers le puit. A partir de la on ne pouvait qu'attendre. Attendre que Link revienne avec le Bouclier Miroir.
-J'sais pas pour vous mais moi je sors!
-MajorMax, tu restes.
-Mais oh, j'ai le droit !
-MajorMax...
-J'aime pas quand tu me regardes comme ça.
-Eh MajorMax, tu va en prendre plein la...
-TAIS-TOI!
-AH AH AH AH! Tu disais ?
-Toi je te retiens!
-Amnaaa tu m'a fait mal !
-Seulement? Baah, tu t'en remettras.
-Je suis revenu !
-Aaah mes yeux ! Link, fait gaffe avec ça c'est vachement douloureux !
-Désolé Amnaysia, j'avais pas fait attention...
-Il s'excuse.
-Merci mais c'était logique.
Après un petit débat sur la manière qu'a Link de s'excuser, on est partis vers le chateau d'Ikana. Un vieux chateau bien pourri avec pleins de monstres et de pièges dedans. Pas grand chose quoi. A pars qu'après le chateau qui est déjà long à parcourir, on aura le Temple d'Ikana à faire. La c'est moins encourageant. Mais on allais pas rester coincés dans ce jeu qui ne fait que tourner en rond...
[/spoil]

chapitre 8

[spoil] Chapitre 8: Le château maudit du roi squelette

Après un retour dans le temps et l'achat d'un baril explosif (utilisable pour Link sous sa forme Goron) on est retournés au chateau. L'interieur était relativement sombre, la plupart des torches étaient éteintes. On avançais sans se soucier des Effrois. Enfin, Link les faisait danser avec son Haume du capitaine, obtenu précédement après avoir vaincu le capitaine Stalfos dans le cimetière. Je me retenais de rire en voyant des zombies danser la salsa dans un chateau en ruines et j'essayais de me concentrer sur la plate-forme devant nous. Une plate-forme ? Ici ? La lave en fusion qui se trouvait désormais la avait apparemment détruis le sol jusqu'a ne laisser plus qu'une plate-forme pour passer. Sauter dessus était le seul moyen. Il ne manquais plus qu'a faire un saut de cinq mètres et on serais passés. Pendant qu'on réfléchissais, Amnaysia à compris que le chateau entier devait être chamboulé, et tout serais différent. Le Masque de Majora à du comprendre qu'on essayais de l'atteindre, il veut nous empêcher d'avancer. J'ai du utiliser un sort d'hydro-morph pour changer de la roche en eau. J'aurais pu transformer autre chose mais y'a plus de cailloux qu'autre chose. Avec l'eau obtenue, on à solidifé le magma pour passer. Link dansais encore avec les Effrois, je suis allé le chercher. Mais quand je suis revenu, la lave s'était changée...En lave normale. Liquéfiée, quoi.
-Continuez sans nous, on va trouver un moyen de passer !
-Mais Psycholink, c'est trop risqué.
-MajorMax à raison, faut rester groupés.
-uelqu'un peut traduire ?
--Désolé. On disais qu'on edvait rester roupés, et Psycholink lui nous dit de partir sans vous deux.
-Oui, il a raison, allez-y!
-Amnaysia, Link est d'accord avec Psycholink.
-La poisse. Bon, essayez de passer par la (elle désignais un petit trou dans un mur). Il en sors de la lumière.
-D'accord, on se rejoins devant la salle du demi-boss! Enfin, si on peut...
Le Sorce-Robe...Un sorcier entouré d'un gros paquet de chauves-souris. Sans Link, on ne pourrais pas le vaincre. En attendant, j'avancais dans un trou d'environ 80 centimètres de haut sur pas plus de 60 centimètres de large. Si j'étais petit comme link ce serait plus simple. On arrivait dans une salle par laquelle on devait passer. Mais on était pas au bon endroit. C'était une longue salle. Loin sur notre gauche se trouvait la vraie entrée de la salle. En face, à notre droite, la sortie. Normalement, il faut activer un mécanisme pour lever le plafond et Link aurait du se transformer en Mojo pour passer en utilisant une fleur Mojo (qui l'aurait propulsé en l'air et permis de planer sur une distance considérable). Mais la, on pouvait plus trop. Je devrais surement dépenser mon énergie Ionique mentale encore une fois. En fait, c'est un peu comme la jauge de magie de Link, quand on joue.Dans le jeu. Dans le vrai monde, le nôtre. A force de réfléxion en masse, j'ai pensé (tout bêtement) créer une fleur Mojo pour que Link puisse passer. Il est plus important que moi pour le moment. Je me suis assis dans le petit tunnel d'ou nous venions, et je me suis concentré sur la petite fleur rose au bout de la salle. Je me suis écroulé. Link est passé.
Revenons quelques instants en arrière, après qu'on se soit séparés. MajorMax et Amnaysia ont eu à faire à plusieurs Effrois et un Stalfos.
-Allez Amna, je m'occupe des Effrois, tu prends le Stalfos!
-Ah non, eh, c'est pas juste!
-Si tu veux je te laisse le Stalfos.
-Nan, ça marche plus ton truc. Tu m'avais déjà fait le coup à Triforce-Legend tu te souviens ?
-Ouais...Euh,non, tu parles de quoi ?
A force de parler, ils on fini par oublier les monstres. Un Effroi à crié, et ils se sont retrouvés paralysés. Heureusement, il suffit d'un bref instant d'effort pour se libérer de leur emprise. Aussitôt libre, MajorMax à voulu taper fort. Il s'est mis à tournoyer en imitant l'attaque cyclone de Link. Avec une épée plus longue que la grande épée des fées, c'est sur que c'est pratique. Dévastateur même. Il n'y avait plus aucun effroi après l'attaque. Amnaysia évitait les coups de sabre du Stalfos. Et lui planta son katana en plein rien. Ah oui, c'est un pur squelette vivant, il n'a pas de coeur. On peut pas lui transpercer. Le Stalfos lève son sabre d'une main, et bloque l'arme d'Amnaysia de l'autre. Il abaisse rapidement son bras squelettique vers Amnaysia...Et s'arrête net. MajorMax avait coupé la tête du Stalfos en deux. Un joli coup. On finira par croire que MajorMax aime nous sauver. Sans dire un mot, Amnaysia extirpe son Katana du squelette désormais mort (euh...) et se diriga vers la porte devant elle. Sur trois porte cote-à-cote, elle prends celle du milieu. Par chance, aucun piège ne se déclenche. Devant elle se trouve une porte plus grande que les autres, marquée d'une tête de mort.
-Bah on était pas loin du Grand Maître Garo, hein Major?
-Ouais mais on attends les autres...Faut les attendre.
-Tu dis ça mais tu veux y aller en fait. Je me trompe ?
-Naaaaan.
-Sans Link et Psycholink on n'y va pas.
A ce moment (le hasard l'a voulu) Link est arrivé dans la salle. MajorMax est resté fiché devant la porte en attendant quelque-chose. Ou quelqu'un. Moi. Il n'osais visiblement pas parler. Amnaysia s'est lancée.
-Il est ou Psycholink?
-Psycholink...Il est resté en arrière, il pouvais pas venir.
-Il dit que Psycholink à pas pu passer et qu'il est rester en arrière.
-Ah ? On va galerer sans lui...
-Amnaysia, faut qu'on y aille, il fait déjà nuit. On aura besoin de temps pour passer le temple.
-Oui, on y va.
Link à ouvert la porte, et ils sont rentrés tout les trois. La porte s'est fermée lourdement, et une grille l'a bloquée. La grande salle circulaire dans laquelle se trouve normalement le Grand Maître. des chauves-souris commencaient à descendre du plafond et former une sphère au milieu de la pièce. Le Grand Maître apparaissait. J'aurais voulu voir ça mais j'était inconscient dans un trou... A peine fut-il entier, le sorce-robe lancait déjà une boule de feu. Link pris d'un reflexe compulsif (ou pas) sauta devant la grosse bou-boule et empoigna son bouclier. La boule de feu frappa de plein fouet le Grand Maître. On s'y est mis tous ensemble pour le frapper. Heureusement que ce n'est qu'un demi-boss, parce-qu'il est mort tout de suite après l'assaut concentré. Link s'est dirigé vers la sortie. La porte était encore fermée. Ils était tout les trois coincés à l'interieur de cette grande salle...MajorMax à été le premier à s'enerver.
-Rhaaaa, j'en reviens pas ! on à fait tout ce chemin pour rester coincés ici ! C'est vraiment pourri !
Mais au moment ou tout semblait perdu (encore une fois), la porte s'est ouverte.
-Eh ben les gars, vous deviez pas m'attendre?
-Aaaah Psycholink ! J'ai jamais été aussi heureuse de te voir !
-Amna...tu...M'écrase...GAH
-Désolé.
-Et moi Amna pourquoi tu m'écrase pas comme ça ?
-Toi ? Oh ben toi...Euh...Toi tu m'a pas ouvert une porte comme celle-la.
-Ah au fait, vous avez au moins remarqué quel monstre vous venez de battre ?
-Le demi-boss du...Du..Temple...?
-Exact! Et on est ou ?
-Dans l'ancien chateau...
-Et donc ?
-Arrête de tourner autour du pot et dis-nous tout. C'est quand même lourd à force.
-Désolé Amna. Donc, vous venez de battre le Grand Maître Garo, le demi-boss de la forteresse d'Ikana, dans la salle du demi-boss. Ce qui veut dire que Majora à modifié le monde entier. Je pense aussi que nous lui avons offert beaucoup plus de possibilité que Termina, en ouvrant une faille entre les deux mondes.
-Tu veux dire que Majora pourrait envahir notre monde ?
-Je vois pas trop une lune avec un visage s'écraser sur Big Ben à Londres.
-Major t'es pas drôle.
-Non, pas vraiment. Moi j'ai pas fini de parler aussi.
-Vas-y continue Psycholink.
-Donc, Majora pourrais très bien envahir la terre, mais aussi se contenter d'y envoyer des monstres, ou autre chose de Termina. Il pourrais aussi surement "importer" quelque-chose de notre monde.
-Et tu pense qu'il aurait un plan précis ?
-Pas vraiment, mais j'ai une petite idée...Imaginons qu'il pense à envoyer des monstres pour tester les forces armées des notre monde...Si l'armée attaque les monstres avec des tanks et des hélicos, et si Majora aime ça, il va attaquer Bourg-Clocher avec. Enfin, supposons qu'il possèderais des humains.
-Ah ouais quand même...
-Il pourrait m'ammener ma téloche de poche ?
-MAJORMAX!
-Oh, c'est bon...
-Mh...oui. Poursuivons.
-y'a autre chose à savoir ?
-Nan je voulais dire, faudrais qu'on avance.
-Oui...D'accord...
-Mais, on est dans la forteresse non ?
-Si, mais il nous faut l'hymne du vide Amna.
-Major, tu m'enèrves.
-Excuse-moi d'avoir raison, hein.
Et donc on est repartis combattre le roi squelette...Ensuite il nous à aimablement appris l'hymne du vide. Et on est repartis dans la forteresse pour obtenir le dernier masque avant de pouvoir affronter le Masque de Majora.
[/spoil]

Le prochain post' je mettrais les chapitres 1 à 10 (toute la première partie)

_________________
Adios bitchatchos


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Mai 2011, 15:23 
Hors-ligne
Ancien membre de Triforce Legend
Ancien membre de Triforce Legend
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Sep 2010, 23:39
Message(s) : 1547
J'adore comment j'a plein de commentaires des lecteurs de ma fic 8D
Bon, allez, intégrale première partie. Bien sur celle ou je suis (avec Amna et Major) |D

Fiction de Psycholink

Les ennuis de Triforce-Legend

[spoil]Partie 1: Le masque de Majora


Chapitre 1 : Ou les ennuis commencent


C'était une journée comme les autres, une journée ou toute l'équipe travaille de son mieux pour Triforce-Legend. Et surtout parce-que Dark-Linkaël nous avais demandé de ne pas faire de bétises, comme l'autre jour ou...Non, ça c'est une autre histoire. En fait, à la fin de la journée, MajorMax avait voulu jouer à Zelda. Le lendemain, on le cherchait partout. Le soir même, GlwadysChan,ChibiSheik,Zelkys et Kasuto sont allés jouer à Four swords adventures. On les à cherchés aussi. On a pas mis longtemps à comprendre ce qui se passait, non, mais ce qui était plus dur, c'était de trouver comment les faire sortir des jeux dans lesquels ils avait été aspirés... On cherchait encore plus qu'on travaillais, c'est vous dire. On savait que quatre des disparus était perdus dans Four swords, mais pour MajorMax, on ne savait pas ou chercher. On a réparti des groupes de recherche, après quelques heures passées à cogiter la-dessus. Tripower, Poignant et Zed et allaient voir dans OoT, Midona et Link le héros allaient dans Four Swords, puis Amnaysia et moi, on est allés dans Majora's Mask. Ai-je précisé que Dark-Linkaël avait joué lui aussi ? Pas une mince affaire tout ça...De mon coté, ça allait pas mal avec Amnaysia qui se préoccupait plus des membres disparus que de moi, ça me donnait du temps pour travailler ma maîtrise des Arcanes. Au bout de deux heures passées à marcher un peu partout et à crier des noms, on avait faim, et soif. Pour l'eau, ce n'était pas un problème, alors que pour la nourriture...On avait oublié de prendre de quoi manger. Et à ce moment, je me suis rendu compte qu'on avait aussi oublié qu'on ne savait pas comment sortir. Mais bon, on cherchera plus tard pour ça, je n'allait pas embêter Amnaysia d'un problème de plus. On s'est contentés de boire, et même si Amnaysia aurait voulu chasser des monstres qui pourrait être comestibles, on s'est contentés de boire... On réfléchissait, aussi. On se demandais ou irait MajorMax si il était coincé à Termina. Moi, perso, j'en savais rien. Mais Amnaysia avait sa petite idée... Enfin petite... Disons Goronesque. C'est gros, un goron. Et c'est par là qu'on allait : Les montagnes enneigées.

Pendant la route, j'essayais d'affuter encore mes épées. De belles épées déjà affutées à souhait, double tranchant, garde très travaillée...Alors qu'Amnaysia utilise une tronçonneuse. Bon, faut avouer, c'est quand même classe d'avoir une tronçonneuse, mais même si elle est legère comme une plume et très dangereuse, elle pourrait se contenter de son arc. Bref, quand on est arrivés au pied de la montagne, on à remarqué qu'on pouvait pas passer les glaçons qui bloquent la route. En fait, c'est parce-qu'on a pas pensé à l'arc d'Amnaysia. Mais on s'est aussi dit que MajorMax n'aurait pas pu passer lui non plus, donc on est allés à Bourg-Clocher, un endroit sur et une destination assez logique. On courait, vu qu'on avait pas de chevaux et qu'on avait une limite de temps imposée. Quand on est arrivés, c'était le crépuscule déjà. On cours pas vite avec 20 kilos d'équipement, comment il fait Link ? Enfin, on à cherché d'abord dans la partie Sud, mais on l'a pas trouvé, on est allés à l'Ouest, il n'y était pas, on est allé à l'Est, on à trouvé Link. Ah mais c'est pratique en fait, il pouvait ralentir le temps ! On lui a donc demandé...Mais comment voulez-vous parler avec un Hylien ? Vu que le dialogue était impossible, on a essayé de mimer, mais sans succès. Finalement, on a déssiné les notes à jouer et il à compris. Donc on avait plus de temps pour trouver MajorMax et sortir du jeu. Enfin, si il était bien dans ce jeu là... Link s'est proposé de nous accompagner quand il à compris qu'on cherchait quelqu'un. Finalement on est allés vers l'océan. On y à trouvé des Zoras, qui marchaient sur la plage, on leur à demandé si ils n'avaient pas vu quelqu'un passer par là. Il se trouve que MajorMax était bel et bien dans ce jeu-ci, et il avait essayé de voler une guitare aux Zoras, donc il était enfermé dans une salle du palais. On a essayé de le défendre, et voilà qu'ils nous enferment avec lui pour complicité de vol... Pas très dépaysant quoi. Quand on l'as retrouvé, on lui à posé des tas de questions (sauf Link, qui ne comprenait pas grand chose). Heureusement que MajorMax comprenait à peu près l'Hylien, ça nous permettait de dialoguer.
-Je sais pas, je jouais, et d'un coup l'écran s'est illuminé, et je me suis retrouvé directement ici...Surement parce-que c'est là que j'était quand je jouais. Maintenant on peut partir ?
-C'est ça le problème, on sait pas comment faire.
-Me regarde pas comme ça, c'est pas ma faute hein !
-Non, mais je prefère penser que si.
-Euh...Excusez-moi, mais je peut peut-être aider... Si vous venez d'un autre monde, je pense qu'on devrait trouver conseils auprès du marchand de masques, à Bourg-Clocher.
-C'est malin dis moi. Et comment on va le voir ton zozo aux masques ?
-Facile, on remonte le temps !
-Géénial...
-Oui mais non, attends, si tu fait ça nous on va rester ici comme des idiots.
-Non madame Amnaysia, il suffit que vous teniez l'ocarina au moment du saut temporel.
-M'appelle pas "madame" ça fait vielle...
Autant vous dire qu'on était mal partis.Enfin bon, le voyage dans le temps s'est bien passé, ou presque. On avait plus aucuns rubis en arrivant à Bourg-Clocher. Mais on s'en fichait un peu vu qu'on allait surement partir dans peu de temps. Le marchand ambulant était là, comme toujours depuis le jour 1 à Termina (le vrai, pas celui ou on se trouvait), et il nous à donné des explications sur ce qu'on devait faire. Et ça donne ça :
Trouver l'ennemi juré vous devez, regner la paix doit, et la formule vous prononcerez...Attendez, il est nul ce parchemin, pourquoi c'est écrit comme ça ? Bref... Elamron al a ruoter.
On a rien compris mais on à quand même pris le parchemin. Oui ben c'est toujours utile d'avoir un parchemin avec soi. Donc en gros, on devait vaincre le masque de Majora et prononcer la formule. Dit comme ça, ça à l'air facile, mais on avait un problème...On ne le savait pas encore, mais on en avait un.

On est allés sur la terrasse du clocher, mais on avait aussi oublié que ça ne s'ouvrait qu'a la fin du troisième jour. Link à donc accéleré le temps, et en attendant le troisième jour, on à acheté une arme à MajorMax. Il à choisi un arc, parce-que c'est plus facile de tuer un masque volant avec une arme à distance, et une épée large à deux mains, parce-que c'est vachement cool et pratique. Soudainement, Amnaysia à fait une tête bizarre, le genre qu'on fait quand on est dégouté et sur le point de vomir...
- Tu va bien ? s'inquieta MajorMax
- Link ! Est-ce que tu as les 4 masques de gardiens des temples ? MajorMax, traduit s'il-te-plait.
- Bien sur, avec plaisir. (Le même air de dégout s'afficha sur son visage) Il...Il à répondu non.
- Donc en plus de devoir tuer un masque fou diabolique, on dois tuer un indien bien balèse, un taureau en fer, un poisson géant et des vers de terre grands comme pas deux... Eh ben, on va se marrer tiens.
- Tais toi et marche, on a du pain sur la planche.
Hum, je passe la suite, ce n'est pas beau à voir...Disons que je suis arrivé aux marais avec un oeil au beure noir. On à voulu faire vite et on est allés directement au palais. mais pour parler avec les mojos, c'était coton... On a réussi, oui oui, mais au bout de 2 heures. Et même si le temps passe vite dans Majora's Mask, ça nous a paru une éternité. Au bout du compte, on s'est dit que c'était inutile. On est allés voir le singe pour que Link apprenne la mélodie nécessaire à l'ouverture du temple des marais. Enfin, on croyait qu'on allait le voir...mais on a été repéré et jetés au cachot. Avouez que c'est quand même vachement pratique. Le singe n'as pas tout à fait compris la raison de notre présence ici, mais il à tout de même pris le temps d'apprenre à Link la sonnate de l'éveil. On a facilement pu s'échapper, vu qu'on était pas attachés. Mais il fallait qu'on récupère nos armes, donc c'était plus dur qu'on s'y attendais. On a du raser les murs pour aller dans un depôt qui n'existe pas dans le jeu, et arrivés à la porte, deux gardes Mojos qu'on avait jamais vu en jouant sont sortis. On s'est cachés derrière un rocher assez grand pour deux, et on a réussi à s'y mettre à quatre. Les gardes sont passés sans nous voir, et ont laissés la porte ouverte. Ils allaient probablement revenir, et ça, on l'avait bien compris. Après avoir récupéré nos armes, on à couru vers la sortie en criant, et on a renversé une bonne dixaine de Mojos. On est allé chercher de la potion chez Koume et Kotake, les deux sorcières. On a vite fait demi-tour, vu que Link avait déjà une fée dans son seul bocal. Alors on est allés vers le centre du marais, la ou se trouve le temple. Mais bon, la route est longue.

On a fait un tour en bateau, et voir un Octorock géant en vrai, ça fait peur. On est descendus pas loin du temple des Skulltulas, et on a essayé d'atteindre la stèle du chant de l'envol, histoire de rendre le voyage plus rapide. Link était étonné qu'on en connaisse autant sur Termina alors qu'on venait d'un autre monde. On à préféré ne rien lui dire, ça aurait été un risque énorme. Pendant qu'on essayais de monter jusqu'a la stèle, les frelons géant sont venus nous chercher des noises, on a donc du les éliminer...Mais de la ou on était, c'était vraiment difficile. MajorMax a pris le risque de décocher une flèche vers le frelon qui foncait vers moi à toute allure,sans que je le vois, et par chance, il l'a eu. Amnaysia tronçonnais un peu partout et les frelons tombaient par millier.Enfin, non, il n'y en avait pas autant. Il en arrivait de partout, et nous n'avions pas d'issue, on à été obligé d'accélérer. On est arrivés à la stèle sans problème, mais Link a eu du mal pour apprendre le chant de l'envol, même si ça paraît facile. J'ai finalement eu l'idée de le lancer un sort d'Arcanes assez puissant pour éliminer tout ces frelons. Seulement, ça demandais beaucoup d'enérgie, et je venais d'en dépenser plus de la moitié de ce que j'ai. Pendant qu'Amnaysia et MajorMax protégeaient Link, je préparais le sceau qui me permettrait de nous sauver. Link cria, surement de joie. Il avait retenu la mélodie. Au moment ou il empoigna son ocarina pour jouer, plusieurs frelons échapèrent à Amnaysia et MajorMax, je n'ai donc pas eu le choix, et j'ai lancé mon sort. Je me suis évanoui, et je ne sais pas très bien ce qui s'est passé après, mais lorsque je me suis reveillé, on était devant le marais qui abrite le temple. J'avais mal au crâne, mais je voulais continuer. Link l'a compris, et à joué la sonnate de l'éveil avant qu'on le lui dise. Le temple émérga de l'eau vaseuse, on était prêts à y entrer.

- On peut déjà dire qu'on à un masque ! s'exclama MajorMax.
- Ouais ! On approche de la sortie !
- Oui, mais non... Le regard étrange d'Amnaysia m'intriguai.
- Pourquoi non ?
- Ou vois-tu un pont toi ?
Elle l'avait presque crié, et ça m'avait étonné. Je sentais bien qu'elle avait quand même peur de rester coincée à Termina.
- Mais...On va bien trouver un moyen. On a qu'à accrocher une corde a une flèche et la tirer sur l'arbre, la-bas !
- Moui...Je pense que ça peut marcher. Bon, par contre, on à pas de corde.
-Si si, regarde, là !
Je désignais des lianes pendant du tronc sur lequel on se trouvait.
- Ouais, c'est parti !
On allait enfin rentrer dans le temple des marais...[/spoil]

[spoil]Chapitre 2 : Dans le temple de Bois-Cascade


Quand on est rentré dans le temple, une Skulltula nous est tombé dessus, et a gravement blessé Link. Enfin, supposont qu'il n'avait que quatre coeurs et qu'il en a perdu trois. On a réussi à passer la première salle, non pas sans problèmes, mais nous n'avions pas grand chose en arrivant, ormis une envie de vomir bien étrange. On avançais, sans se soucier du problème encore plus gros que le précédent, celui qu'on ignorait encore, celui que nous n'avions pas remarqué. Lorsque l'on est arrivés dans la première salle avec des plantes carnivores flottantes, on a pas pu passer, vu qu'un surplus de poids sur la plante la faisait automatiquement se refermer. On serait morts si on avait avancé. Link est passé et nous à laissé là, mais il allait apparemment chercher un moyen de nous aider. J'était faciné par les gravures Hylienne sur les murs, j'en oubliait presque de suivre MajorMax et Amnaysia. On est entrés dans une salle vide, dans laquelle se trouvait un coffre. On l'a ouvert, il contenait une boussole. MajorMax fut le premier à se rendre compte : le coffre était censé être protégé. On s'est tout de suite mis en garde. Personne... Un déclic attira mon attention, et lorsque je tournais la tête pour voir de quoi il en retournait, un Lizalfos m'a sauté dessus. L'effet de surprise étant en sa faveur, je n'ai pas eu le temps de réagir, et j'ai été frappé de plein de fouet. Dès que MajorMax et Amnaysia l'ont vu, c'est à dire une fraction de seconde après, il ont ouvert l'assaut. Une flèche vint se planter dans la cuirasse du Lizalfos, et une autre dans sans jambe gauche. Un détail était là, mais nous ne l'avons pas remarqué. Pourtant, il était anonciateur d'un malheur imminent. L'épée large de MajorMax effleura le monstre, tandis que je me relevais et empoignais mes deux épées. Je portais un coup à la taille du Lizalfos, mon épée laissa un trait rouge derrière elle. Amnaysia décocha une flèche, et celle-ci vint se ficher dans le crâne de la créature. On est partits, et ce détail nous à échappé. On a trouvé un moyen de rejoindre Link, dans une salle du temple ou se trouve une sorte d'étoile à quatres branches géante, en bois, qui tourne sur elle-même au milieux d'une grande salle. Plusieurs chauves-souris volaient un peu partout, et Link les abattais de loin, avec l'Arc du brave, trouvé dans le temple après avoir vaincu un monstre. Il était si efficace que nous n'avions plus rien à faire pour l'aider. On a donc entrepris une discution très importante.
- Vous croyez que le café sera encore chaud quand on rentrera ? m'empressais-je de demander.
- J'imagine que c'est une manière de demander "vous croyez qu'on rentrera vite". Je pense qu'on peut, si on oublie qu'on doit parcourir 4 temples, passer des épreuves loufoques, tuer 5 boss plus forts les uns que les autres, et sans compter les petites choses comme l'histoire avec les oeufs de Zora.
- Amnaysia, à son age, il aimerait surement mieux qu'on lui mente en lui disant qu'on boiras un bon café en rentrant.
- Attendez, vous allez pas me faire plonger à 50 mètres de profondeur ! Ah ça, jamais !
- Mais il le faudras pourtant Psycholink, riposta Amnaysia.
- Eh bien la discussion s'arrête là, je vous parle plus tant que vous changez pas d'avis !
- Alors un grand silence va s'installer.
En effet, un grand silence s'installa, bien que Link criait à chaques fois qu'il tuait un ennemi. Seulement, une question me trottait dans la tête, mais à chaque fois que j'ouvrais la bouche pour parler, aucun mot ne sortait, et je me rappelais que je devrais plonger dans le grand bleu. J'ai toujours eu peur des profondeurs marines, c'est comme ça, l'idée de devoir plonger me révolte. J'essayais d'oublier ça, tandis qu'on cherchait notre chemin dans le temple de Bois-Cascade. On arrivais dans une pièce dans laquelle se trouvait un coffre similaire à celui de la boussole. On s'est méfiés, et dès que Link l'a ouvert, on est sortit. Désormais, nous avions la carte du temple. On arrivait dans une grande salle, plongée à moitié dans l'eau. On était sur la partie terrestre, quand trois tortues ennemies sont sorties de l'eau, fonceant droit vers nous. Link à ésquivé l'attaque, tandis que nous, nous nous préparions au combat. Les tortues sont retombées sur le dos, donc contrairement à ce qu'on attendait, les tuer fut très simple. Dès qu'elle furent toutes mortes, une grille se referma sur la porte d'entrée. On était coincés dans cette salle, jusqu'ici inconnue. On tournais en rond, en se demandant quoi faire dans un moment comme celui-ci, jusqu'au moment ou on à remarqué que l'eau était pure, et dotée d'une ouverture dans le fond. C'était un soulagement de savoir qu'on était pas coincés ici pour toujours. On à nagé jusqu'a l'ouverture, et arrivés de l'autre coté, on a eu la surprise de voir la grande porte, celle qui mène à Odolwa. On est rentré, après avoir cassé la serrure. On entrait dans l'antre d'Odolwa. Link était prêt au combat, Amnaysia démarrait sa tronçonneuse, MajorMax agitais son épée dans tout les sens, et moi je préparait un pentacle de sort supérieur. Odolwa apparut au milieu de la pièce, et lanca imédiatemment une nuée de papillons voraces. Link et Amnaysia me couvrait pendant que je terminais mon pentacle, tandis que MajorMax attaquait Odolwa du mieux qu'il pouvait. Un trait de feu passa non loin de lui, il l'évita de justesse et riposta d'une spéctaculaire attaque aerienne. Il répéta cette attaque deux fois, avant de se faire frapper par l'indien fou. Il restais à terre, inerte, l'air mort. Odolwa semblait satisfait, malgré les trait écarlates qui paraient son corps. Une flèche dix fois plus grosse que la normale et parée d'éclair noirs fusa vers lui, si vite qu'il ne put l'éviter, et elle se ficha dans son ventre, le traversant de part en part. Il tomba à genoux, sans pouvoir y faire quoi que ce soit, et dans un dernier soupir, se tourna vers moi, et lanca une colonne de flammes dans ma direction. Amnaysia et Link se battaient encore contre les papillons, ils n'ont pas vu que j'était trop faible pour bouger. Les flammes se rapprochaient. Un geste, un seul, me sauva d'un mort certaine. On m'avait poussé et écarté des flammes. Je me relevais, peinant à forcer sur mes bras. MajorMax était là, devant moi. Il avait utilisé son épée pour stoper les flammes, n'ayant probablement pas eu le temps de s'écarter, mais ses mains portaient des legères brulures. Je le regardais, encore stupéfait de sa bravoure, les yeux pleins de gratitude. Il se redressa, lentement, et ne jeta pas un regard vers moi. Je compris qu'il ne voulait pas qu'on en parle. Odolwa gisait au sol, un récéptacle de coeur à coté de lui et un téléporteur sur la fleur, au centre. Link augmenta sa capacité de résistance avec le récéptacle, et on est partis. Ce détail nous échappait encore...On à récupéré la princesse, et on est repartis directement au palais, pour sauver le singe. On est arrivé juste au bon moment, ses poils roussissaient déjà au-dessus du feu ! Les gardes on voulu nous expulser, mais Link à sortit la princesse Mojo de son bocal. En voyant le feu sous le singe, MajorMax eu un frisson, il recula d'un pas. La princesse avanca...Et tomba par terre. MajorMax avait posé le pied sur sa robe, sans s'en rendre compte. Il l'enleva dès qu'il l'eut remarqué. Après tout ces contre-temps, on à quitté le palais, contents de nous. Le soleil se levais. On allais vers le Pic des neiges.[/spoil]


[spoil]Chapitre 3: Vers le village Goron


On est passés à Bourg-Clocher histoire de voir ce qu'on peut faire pour l'arme de MajorMax, désormais atrocement brulée. Link devais nous attendre au village Goron, on lui avait indiqué ou trouver le Monocle de Vérité, et le masque Goron. Amnaysia avait endommagé sa tronçonneuse, la rendant inutilisable, elle s'est donc achetée un Katana. MajorMax à pris une épée de remplacement en attendant de voir les forgerons du Pic des neiges. On avançais dans la plaine, sans se soucier des monstres qui nous attaquaient de temps en temps. MajorMax et Amnaysia on tirés en même temps dans le stalactite de glace, il est tombé directement et le passage était ouvert. On à éscaladé la montagne facilement, les monstres ne nous ont pas attaqués, ce qui nous à paru étrange. On arrivait non loin de la forge, et même très près. On voyait presque la porte. Un bruit étrange provenais de la, comme un grognement de...Loup. Des loups attaquaient la forge, essayant d'entrer. Ce comportement fort étrange nous à tellement étonné, qu'on à foncé sans réfléchir pour sauver la forge. On à pu compter une vingtaine de loups, et exactement cinq chauve-souris. MajorMax s'occupait avec peine des chauve-souris, et Amnaysia et moi on tapais dans le tas. Au bout de dix minutes, et d'une aide inattendue du forgeron, qui lancais des marteaux par la fenêtre sans qu'on le voit, la forge était sauvée. On est entrés, on à rendu les marteaux, et après le millier de remerciements des forgerons, on à fait éxaminer l'épée de MajorMax. Le forgeron avait une solution très simple pour rendre à l'épée son éclat d'origine, même mieux. Il nous montra un sac, aussi grand que la bourse géante.
- C'est quoi donc ? demandais-je
- Aaahh, ça, vous verrez demain ! voulez-vous bien...me prêter vos armes ?
- Hum,oui, mais non, on en à besoin pour traverser le Pic des neiges et arriver au temple.
- Aaaah, mais je peut prêtez d'autres armes en attendant !
- Allez, Amna, demain on aura une bonne surprise, c'est super bien ! j'était heureux de voir que MajorMax me soutenais,pour une fois.
- Bah oui, mais...Roh, allez, tenez.
- Oooohh, merci, bien merci !
A ce moment, on entendit un hurlement dehors. On s'est empressé d'aller voir, avec nos armes de remplacement. Le soleil était haut dans le ciel, il devait être presque midi. Le Goron au masque de grenouille courait, des abeilles derrière lui. On l'a aidé, naturellement, et on l'a même accompagné jusqu'au village. Les monstre, habituellement omniprésents, n'étaient pas là. Cette suite de phénomènes étranges nous intriguais, sans plus. On à aidé le doyen Goron pris dans la glace, au passage. Le petit était tellement content, qu'il nous à offert de la poudre dorée,pour partager sa joie. Et ça à marché, on était aussi contents que lui. On arrivais presque au village Goron, quand un loup plus gros que les autres apparut devant nous, dans un cercle d'éclairs noirs. Son point faible était apparent, mais il se trouvait dans son dos, or, son dos était inaccecible. MajorMax proposa de faire divertion, pour nous donner une occasion de passer et de trouver Link,une aide qui ne serait pas de trop. Avant qu'il n'ai le temps de finir sa phrase, je me proposais à ça place, étant plus petit et agile. Je courais à coté du monstre, faisant de mon mieux pour attirer son attention. Sans que je n'y comprenne quoi que ce soit, un poing, ou plutôt une patte, avançais vers moi à toute vitesse, et cette fois, MajorMax ne pourait pas m'aider. Je m'attendais à sentir le poid de l'attaque sur moi, je voyais ce poing, plus gros que moi, foncer vers moi, sans pouvoir rien y faire. Je fermais les yeux, attendant le coup de grâce.Mais rien...Rien ne se passa. Le poing s'arrêta dans sa course, qui parraissait pourtant instoppable. La nuit tombait. La créature aussi. Un Goron l'avait frappé de plein fouet, visant avec précision le cristal bleu dans le dos du colosse. J'avais encore du mal à marcher, ou encore parler, tellement j'était paralysé par la peur. Amnaysia, MajorMax et Link me regardaient, et je me suis rendu compte que c'est Link qui venait de me sauver. Il avait déjà libéré l'âme du Goron, et obtenu le masque nécessaire pour la suite du voyage. On entrais dans le village Goron, enfin ! Link avait suivi toutes les instructions, on avait plus rien à faire ici. Le grand-père Goron à appris à Link le début de la berceuse Goron, on est vite allés la jouer au bébé Goron, qui pleurait encore, et il lui à appris la suite de la berceuse. On a fait tout ce qu'on pouvait, et comme le jour se levais, on est retournés à la forge. Le forgeron était heureux de nous voir, et justement, il avait fini la surprise. Il rendit à MajorMax son épée large, elle n'avait plus qu'un tranchant. Seulement, la lame était encore plus coupante que tout ce qu'on avait vu, des triangles d'or paraient le coté non-tranchant de la lame, la garde était plus confortable et donnais un maximum de maniabilité à l'épée. En bref : Les forgerons avaient utilisés de la poudre d'or pour amélioré l'arme de MajorMax. Il rendit ensuite le Katana à Amnaysia. La garde avait été complètement retravaillée, et le tranchant de la lame était aussi fin qu'une feuille. Aucun ornement n'avait été ajouté ou changé. Enfin, il m'a rendu mes épées. Elle ressemblaient un peu à l'épée dorée de Link, mais elles était plus grandes, plus travaillées, les gardes était plus tactiques, et des textes Hyliens était gravé dessus. On était aux anges, d'autant plus qu'il avait fait des flèches dorées avec la poudre qui restait ! On à finalement couru vers le temple du Pic des neiges...[/spoil]


[spoil]Chapitre 4: Dans le temple du Pic des neiges

Link à endormi le Goron géant, et à rigolé en le voyant tomber. Des loups nous ont attaqués, alors que nous n'avions même pas encore passé le "siège" du Biggoron. On les à tués, laissant derrière nous des flaques écarlates. Le détail ne nous perturbais pas le moins du monde, nous ne l'avions pas remarqué. Sur la route pour monter jusqu'a l'entrée, on ignorait tout ce qui aurait pu nous barrer la route, on avançais le plus vite possible : c'était le dernier jour de Termina. Il devait être neuf heures quand on est entrés dans le temple.Link cassais la glace très vite, et on pouvais avancer tout aussi vite. Les loups nous attendaient dans les salles qui suivirent, et on les a battus avec beaucoup d'aisance. Beaucoup trop selon Amnaysia. Mes épées me parraissant trop banales, j'ai eu l'idée de tracer des runes de feu et de glace mineur dessus, ce qui me permettrait de les enflammer ou de leur donner une capacité cryogène quand bon me semble, ce qui est très utile quand on y pense. D'ailleurs, quand MajorMax s'est rendu compte de ce que je faisais, il m'a presque obligé à faire pareil avec son épée. Je ne voulais pas vraiment qu'il puisse faire pareil que moi, alors je lui ai juste fait une rune de foudre mineure.
- Tu le dit pas à Amnaysia, s'il-te-plaît, je prefèrerais garder ça pour moi.
- Mais non, MajorMax, je lui ferais aussi une rune de foudre mineure.
- Pourquoi mineure ? J'en mérite pas une majeure ?
- C'est pas ça, c'est que je sais pas faire les runes médiocres, et les runes majeures sont trop épuisante, je ne supporterais pas une si grande éffusion d'énérgie Arcaïque une seconde fois. tu as vu ce qui t'es arrivé à cause de ma dernière rune majeure.
- Oui, je suis marqué à vie...
- Merci.
- Quoi ?
- Je te remercie de m'avoir sauvé. Sans toi, je serais probablement mort et enterré, et vous ne seriez jamais sortis.
- Eh, les gars, vous parlez ou vous m'aidez ?
- Que...OUAH ! Des monstres ! d'ou ils sortent ?
- Je sais pas...Ils viennent d'apparaître tu vois.
- T'en fait pas, je m'en occupe !
MajorMax lanca un éclair avec son épée, tuant d'un seul coup une dixaine de chauve-souris. Amnaysia était étonnée, et lui demanda comment il avait fait ça.
- C'est...Euh...Surement le forgeron, qui à ajouté un machin pour la foudre sur mon épée.
- Ben...Et moi je peut rien faire ? Yah ! Euh...Hah ! Ben non, c'est nul, j'ai rien moi.
- Laisse Amna, c'est moi qui ai fait des sceaux sur nos armes. T'en veut un aussi ?
- Vous auriez pu me le dire quand même ! Depuis quand vous avez ça ? Et je veut un sceau de glace !
- Hm...Avancez, je vous rejoins. Nan mais laisse-moi ton katana si tu veut que je te le booste.
- Psycholink, comment je me bats sans mon arme ? Euh...Bon, passe une épée.
Ils avancaient, pendant que je faisait le sceau de glace sur le katana d'Amnaysia. Ils entraient dans la grande salle veticale, ou les boules de neige géantes bloquaient la route à plusieurs endroits. Aucune porte vue jusqu'a présent n'était fermée à clef. Encore une chose étrange. MajorMax cracha dans le vide, éspérant voir ce qui se passerais. Une nuée de chauve-souris de feu, et certaines de glace, sortaient alors du fond de la salle, et avançais vers eux. J'arrivais à ce moment, me demandant ce qui se passait. J'ai rendu son katana à Amnaysia et récupéré ma seconde épée. J'en enflammais une, et activait le pouvoir cryogène de l'autre. MajorMax lançais des éclairs dans tout les sens, Amnaysia gelais les chauve-souris de feu, Link tirait des flèches dans le nuage de monstres, et je lançais des sorts d'ombre mineurs (ce qui avait pour effet de les rendres aveugles, ou de les tuer instantanément). Les monstres arrivaient sans arrêt, on devait fuir avant que ça finisse mal pour nous. On est entrés dans une salle de taille considérable, ou se trouvaient trois coffres. Trois coffre, dont celui contenant la grande clé, et personne dans la salle ? C'était trop facile, on aurait du se douter que des loups, des chauves-souris de glace et des hommes-glace surgiraient quand on retournait vers la porte. J'ai été gelé sans rien comprendre, les autres devrait se débrouiller seuls pour le moment. Amnaysia tirais des flèches d'or sur les loups, ce qui les tuais directement. Les chauves-souris évitaient tout les tirs, et les hommes-glace mouraient fondus sous les flèches de feu de Link. Je me demandais d'ailleurs ou il les avait eues, vu qu'on était avec lui tout le temps. Surement quand on le regardais pas est-il entré dans une salle et pris les flèches. Il restais un loup dans la salle, Amnaysia et MajorMax voulaient tout les deux le tuer. Ils sont finalement partis ver lui en même temps, et au moment ou ils abattaient leur armes sur lui, il disparut dans un cercle d'éclairs noirs, semblable à ceux du loup géant. On est repartis dans la grande salle, après que Link m'ai déglacé. On à fait fondre toute la neige qui aurait pu nous empêcher d'avancer. Après, Amnaysia à décidé qu'on irait explorer la partie contenant de la lave en fusion, en profondeur. Finalement, on est allés directement dans la salle du boss, vu que c'était sur notre route. Pour passer, comme on est pas des gorons,on à utilisé la même technique que pour aller au temple de Bois-Cascade : MajorMax à accroché une corde à une flèche, et à tiré en face. Plus efficace que le grappin. Rhork était là, pris dans la glace. Link l'a dégelé, et il s'est aussitôt mis à courir le long de la grande salle circulaire. Link se transforma en Goron et le poursuivi. Dès qu'il fut arrêté et cloué au sol, on est montés sur son dos et on l'as rué de coups d'épée. Il est vite reparti, alors que MajorMax était coincé dessus, son épée étant coincée dans le dos du monstre. Il laissait derrière lui des traits rouges. Link frappais le teaurau géant, sans se rendre compte que MajorMax était dessus. Ce dernier donnais des coups à Rhork avec les flèches dorée, ce qui avait pour effet de rendre la bête encore plus féroce. Link asséna un coup puissant à la tête de Rhork, le stopant net dans sa course, et MajorMax fut éjécté vers l'avant, son épée dans la main. J'allais le rattraper, mais il se redressa et atterit sans problèmes. Rhork reprit immédiatement sa course, MajorMax n'avait pas le temps de partir. Je le poussais, comme il l'avait fait lorsque j'était en danger dans le temple de Bois-Cascade. Rhork s'arrêta à nouveau, il avait une flèche dorée au milieu du "visage" et deux épées lui déchirant le coeur. Il tomba au sol. Une flaque se répandais sur le sol. Link récupéra le récéptacle de coeur, et on partais la minute suivante. Le détail, pourtant important et visible, nous échappa.[/spoil]


[spoil]Chapitre 5 : En route vers la grande baie !


Il faisait nuit quand on est sortit. On à remonté le temps, puis on est allés se reposer à l'hôtel. Quelques heures plus tard, on est allés vers le ranch Romani chercher Epona. Ce fut une partie de plaisir ! On en à profité pour aider Cremia avec ses extra-terrestres, et on à pris le temps de protéger son chariot pendant le transport du lait. Et en plus du masque de Romani, elle nous a offert 200 rubis chacun. On à réussi à trouver des chevaux pour nous, pour éviter de marcher alors que Link a un cheval. L'océan...J'était de plus en plus sur de moi. Je ne voulais pas plonger. On arrivais à la barrière qui empêchait l'accès à la Grande Baie. Elle était protégée par un monstre, qui ne voulait absolument pas nous laisser passer. Link l'as tué d'une flèche, et à sauté la barrière avec Epona. On l'a suivi. Le Zora, était dans l'eau, sur le point de mourir. On l'a tiré jusqu'au rivage, et Link à joué le chant de l'apaisement pour récupérer le masque Zora. On lui a dit d'aller au théatre Zora, après lui avoir indiqué ou il se trouve. En attendant, je faisait un pentacle, pour ensuite y tracer un sceau d'aqua-morph -différent de l'hydro-morph mineur, qui change une matière en eau- majeur, pour qu'on puisse réspirer sous l'eau. Pendant que je faisait ça, MajorMax s'amusait à donner des coups de pieds aux monstres des environs, et Amnaysia marchait sur la plage sans raison apparente. Une fois la manipulation terminée, ils ont tout essayé pour me faire plonger. Sans succès...Finalement, Amnaysia m'a promis de m'acheter les épées que je voulais. Là, je n'ai pas pu refuser. Une fois dans l'eau, j'ai trouvé que ce n'était pas tellement horrible. On avait un accord avec Link : Il se débrouillait avec l'hippocampe pour aller chercher les oeufs Zora chez les anguilles géantes, et nous, on allait chez les pirates Gerudo pour trouver le grappin et les oeufs qui s'y trouvait. Entrer dans le repaire fut difficile, entre les poissons-squellette qui nous attaquaient et l'entrée secrète à ouvrir, c'était pas simple. Une fois à l'interieur, on est passé sous l'eau, activé le mécanisme, et on est remonté discrètement de l'autre coté. Les pirates ne nous ont pas vu passer. En entrant dans une salle, on à failli être vus par une pirate. On avançais discrètement, en assommant les Gerudo si nécessaire, et MajorMax s'amusait à tirer des flèches bruyamment pour attirer les pirates ailleurs. Un peu plus tard, on arrivais dans la salle de la chef pirate. On l'a difficilement fait partir, même avec les abeilles. On à récupéré le grappin, en sachant qu'un seul d'entre nous pourrait s'en servir. Ce fut Amnaysia. Elle allait chercher l'oeuf de Zora qui se trouvait non loin de là. On allait cherche le deuxième oeuf, mais on s'est fait prendre. Etrangement, on arrivait plus à rentrer. Une Gerudo bloquait le passage, en disant "Avancez et vous êtes morts salez voleurs !". Traduit vulgairement : Avancez et on vous tuera. Enfin, ça laisse croire que MajorMax ne comprend pas si bien l'Hylien. On est partis au laboratoire en attendant Amnaysia. Le professeur fou qui s'y trouve était heureux qu'on soit là et nous montrais ses experiences et ses potions (ratées, au passage). Link est revenu et à déposé les oeufs dans l'aquarium. On attendait Amnaysia, en éspérant qu'elle arrive vite. On l'attendait en faisant des courses dans l'eau, et, bizarrement, c'est toujours Link qui gagnais.Il avait trouvé Amnaysia, flottant sur l'eau. On est vite allés la voir dans le labo. Le professeur était devant l'aquarium, et Amnaysia était dessus avec les oeufs de Zora manquant.
- Mais, Link, elle va très bien Amna !
- Si j'avais dit la vérité vous seriez pas venus.
- MajorMax s'il-te-plaît.
- Oui attends, je réfléchis...Je crois qu'il à dit (en gros) que si il avait pas dit ça, on serais restés la-bas.
Amnaysia lachait les oeufs dans l'eau. Ils ont aussitôt éclos, et Link fut étonné de voir qu'ils formaient un partition. Après qu'il ai appris la mélodie, on est vite allé vers le théatre Zora. Link nous protégais des monstres qui pourrait nous attaquer, tandis qu'on rejoignais la princesse Zora, Lulu. Link à joué la Bossa Nova des flots, et Lulu c'est "réveillée. La tortue géante s'est levée, et on est montés dessus, après avoir élaboré une stratégie brillante : se passer le grappin à tour de rôle pour monter. La tortue nagais en direction du temple de la Grande Baie...[/spoil]


[spoil]Chapitre 6 : Le temple de la Grande Baie


A peine entrés dans le temple, on à été attaqués par une sorte de gélatine, normalement inexistante dans le jeu. En entrant dans une salle remplie d'eau, on à été frappés par un Lizalfos en colère. Link répliqua avec un spectaculaire coup d'aileron dans le torax. Un trait rouge para l'armure du Lizalfos. Avant qu'il ne reprenne ses esprit, Amaysia lui asséna un coup mortel au crâne. Il tomba dans l'eau, et son corps se faisait dévorer par les poissons squelette, qui n'avait d'ailleurs nul besoin de nourriture, étant déjà morts. Cette fois, MajorMax remarqua le détail... Les monstres saignent, et ils devraient disparaître une fois morts. Ceci en plus des monstres qui ne sont pas à leur place...Il y avait un grave problème dans le cercle alpha-dimensionel du jeu. En français : Un bug irréversible avec la technologie moderne. Mais pour l'instant, il fallait qu'on sorte du jeu. Avancer dans les salles ne fut pas facile. Link nous ouvrait la plupart des chemins que nous n'aurions pas pu passer seuls. Ormis les nombreux poissons de la première salle, le temple était entièrement vide. Mais c'était plutôt un avantage, ça devenais plus simple pour les moments ou on dois faire cinquante aller-retour pour les mécanismes. Après avoir activé tout les mécanismes nécessaires pour avancer, on est allés visiter un peu la partie la plus longue à faire dans le temple : repasser tout le temple pour rien, et le pire, c'est que c'est utile. Les résaux de tuyaux, interrupteurs et dalles activables était très compliqué, et le temps nous manquait. C'était déjà le jour deux, et on avancais pas très vite dans le temple. On découvrait la carte du donjon, quand plusieurs Like-Like tombaient du plafond, nous encerclant inévitablement. L'un d'eux à gobé Link et MajorMax, tandis que trois autres s'en prenaient à Amnaysia et moi. Je coupais un Like-Like en rondelles pendant qu'Amnaysia en frappais un second. Le troisième m'a gobé. Amnaysia se trouvait désormais seule contre quatre monstres. Elle en tua deux, puis un autre goba son katana. Elle allais se faire bouloter par un monstre, quand je fis exploser celui qui m'avais mangé de l'interieur. Il en restais un, et c'était celui qui avait mangé Link, MajorMax et le katana d'Amnaysia. J'ai prété une de mes épées à Amnaysia. On devait faire preuve de prudence pour éliminer le dernier monstre sans se faire dévorer tout crus. Le monstre m'a pris pour cible. Il avancais vers moi sans se soucier d'Amnaysia, ce qui lui offrait l'occasion de le couper en rondelles. Une fois ceci fait, on à libéré MajorMax, Link et le katana d'Amnaysia. La salle suivante abritais le demi-boss du temple : un oeil visqueux qui ne peut être vaincu que si l'on à le grappin. Heureusement, c'était le cas. On se mettait en garde, et Link armait son grappin. Il attrapait les bulles entourant l'oeil géant, sans s'arrêter, pendant qu'on les tranchait. L'oeil fut très vite à découvert, et Amnaysia s'occupait de lui tirer dans l'oeil quand il l'ouvrait (...). Après plusieurs flèches bien placées, l'oeil s'est mis en tête de nous transformer en personnages 2D. Il sautais -oui oui, un oeil qui saute- et tentais de nous écraser. On évitais au mieux ses attaques mortelles. Link lui a finalement décoché une flèche en plein centre de...Lui même. il mourut, et Link pu récupérer les flèches de glace. C'était plus facile de progresser dans le temple en gelant les Octorocks pour s'en servir de plateformes provisoires. Ensuite, il suffisait de geler une chute d'eau par-ci, un monstre par-là...On arrivait contre un Gekko, une créature étrange dans une bulle d'eau. On devais l'obliger à sauter, puis le geler, pour enfin lui asséner un coup d'épée. Plusieurs fois bien sur. Il n'a pas opposé de grande résistance,et on à pu récupérer la grande clef qui se trouvait non loin de la. La complexité du temple nous ennuyait, car même avec la carte, on se perdais. Les monstres étant absents du temple, la visite en devenais presque agréable. La porte de la salle du boss s'offrait à nous, alors que le crépuscule pointait dehors. On entrait dans la pièce, d'un pas sur. Et on s'est tous cassés la figure à cause d'un tas de poissons morts qui traînaient au sol. On s'est vite relevés, et on est déscendus dans le gouffre qui donnnait sur la salle circulaire dans laquelle se trouvait Gyorg, le poisson géant. A peine étions-nous sur la plate-forme centrale, qu'il sautais en essayant de nous avaler. MajorMax profita de cette occasion pour trancher le flanc du monstre avec son épée, ce qui nous donnait déjà un net avantage. Link plongea sans hésiter et frappais Gyorg dès qu'on lui en donnait l'occasion. On ne pouvait rien faire pour l'aider. J'ai quand même essayé de combiner un sceau de paralysie combiné à une flèche dorée, pour qu'Amnaysia tire sur le poisson géant. Elle tira...Mais manqua son coup. J'ai fait la même chose avec une flèche dorée pour MajorMax cette fois. Il toucha de justesse la cuirasse de Gyorg, qui se stopa net et coula au fond du bassin. La paralysie était éphémère, et ne durerais pas longtemps sur une créature de cette taille. Link frappais le plus possible, un peu aidé par MajorMax et moi, après qu'on ai plongé. Gyorg se réveilla très vite et envoya de petits poissons-squelettes dans le grand bassin circulaire. Le problème c'est qu'on était dedans. On est vite sortis, avec quelques poissons accrochés au derrière, et on s'est remis à tirer sur Gyorg avec tout ce qu'on avait. J'essayais, avec peine, de lancer un autre sort de paralysie, mais directement sur lui cette fois. Link est sorti de l'eau après avoir tué tout les monstres, et à lancé ses ailerons de Zora sur le léviathan, ce qui l'a paralysé et fait couler. Preuve que la magie ne résoud pas tout. Link plonga et frappa Gyorg aussi vite et fort que possible. Pour un poisson géant, il était pas vachement résistant. Il est mort... On repartais vers la Grande Baie, en plein après-midi du troisième jour. On en a passé du temps dans le temple. Avant de perdre nos rubis, on allait acheter deux-trois trucs utiles. Retour dans le passé... Il nous manquait le temple d'Ikana, tombeau du roi, à parcourir pour récupérer le masque du double insecte géant. Skorn. Pas beau et vachement grand (logique pour un double asticot géant).[/spoil]


[spoil]Chapitre 7: Ikana, la légende des squellettes idiots.


Une petite course au ranch, histoire de récupérer la cagoule Garo, indispensable pour avancer à Ikana. On a même récupéré deux centaines de rubis en gagnant à plusieurs reprises les courses qu'on nous proposait. Les frères Gorman voulaient absolument gagner. On oubliait ça, en allant vers le cimetière d'Ikana. L'atmosphère lugubre qui régnait par la n'aidais pas à remonter le moral du groupe. On s'organisais pour vaincre le squellette géant le plus tôt possible. Link jouait la sonate de l'éveil, pour ressuiciter le Capitaine, pendant qu'on se plaçait sur la route. Le monstre se réveillais, tandis que Link mettais déjà son masque de Goron. IL anéantissais les Stalchildrens qui lui bloquaient la route, pendant qu'on éscaladais le Capitaine pour le frapper à la tête. Link se débrouillais bien et frappais les pieds squelletiques du géant à chaques occasions se présentant. Les petits Stalchildrens n'osaient plus se dresser devant lui. Encore un déroutement spatio-temporel dans le jeu. Le Capitaine arrivais presque sur le pont brisé, c'en était fini. Enfin, c'est ce qu'on croyait, jusqu'a ce qu'il tombe et se fracasse. Link récupéra le Haume du Capitaine, et on allait chercher Baimol pour apprendre le chant des tempêtes. C'est toujours utile de savoir appeller la pluie. Ensuite, direction le puit vide d'Ikana. Un remake du puit de Cocorico ? Peu importe, on devait y aller. Mais avant, c'est toute une histoire. Link attirait les Garos avec sa cagoule, on les mettais K.O. Au début c'est marrant, mais après deux ou trois Garos, c'est lassant. Mais ça rapporte quand même 50 Rubis le Garo ! C'est une bonne de raison de pas arrêter. Mais c'est quand même lassant. Après avoir fini de laisser des cadavres derrière nous (et d'agraver le bug par la même occasion), on est monté en haut de la falaise. Le souci principal pour y parvenir: Les octorocks. Les geler, c'est pas dur, mais marcher dessus...Essayez,vous, de sauter sur une pieuvre dans un bloc de glace sans tomber au moins une fois ! (Ce qu'a fait Link...) Une fois en haut, une petite baston contre des Effrois s'imposait. Frapper un zombie sans pouvoir bouger, c'est très dur. Au bout de dix minutes, on pouvait entrer dans le petit moulin-maison-planque-anti-Effrois. La petite fille qui se trouvait à l'interieur ne voulait pas nous laisser entrer, mais on à forcé la porte. D'ailleurs je crois qu'elle va avoir une jolie bosse sur la tête. Enfin, ce n'était pas notre priorité. On descendais l'escalier sur notre gauche, en faisant le moins de bruit possible (en sachant que les marches grincaient sous nos pieds). L'armoire en face de nous ne bougait pas. Pas du tout. Ce qui n'était pas très normal. Link avancais doucement. Très doucement. Il s'approchait de plus en plus...Jusqu'a ce qu'un Effroi qui semblait avoir perdu la moitié de son visage sortit de l'armoire. En fait, il avait la moitié du corps qui était humaine. Une chance que Link ai compris ce qu'il devait faire, parce-que nous on était figés sur place. Il jouait le chant de l'apaisement devant l'Effroi-Humain, qui s'apaisait et ne bougait plus. Il se mit d'un coup à hurler, et sa peau semblait partir en lambeaux (de chair pourrie). La petite fille descendais l'escalier aussi vite que possible, se posta devant la créature, et avec un air désolé, dit:
-Papa !
Sans attendre, Amnaysia se précipita vers la petite pour la rassurer.
-Il va aller mieux, ne t'en fait pas...
-C'est pas vrai ! Papa a mal ! Sortez tout de suite d'ici !
-Ah non hein on va pas partir on à fait toute cette route pour toi alors on reste!
Je n'aurais pas du dire ça. Deux minutes après on était dehors. MajorMax était sceptique sur le jugement de la petite fille à notre égard. Il était sur qu'elle changerais d'avis. Et il avait bien raison: Aussitôt après nous avoir mis dehors, elle ouvrit la porte et nous fit signe d'entrer. Le père de la fille pleura en nous voyant, et nous remercia mille fois (au sens propre) pour l'avoir sauvé. En récompense, il nous offrit le masque de l'Effroi et 200 rubis chacun (Ô,joie). On est partis de suite vers le puit. A partir de la on ne pouvait qu'attendre. Attendre que Link revienne avec le Bouclier Miroir.
-J'sais pas pour vous mais moi je sors!
-MajorMax, tu restes.
-Mais oh, j'ai le droit !
-MajorMax...
-J'aime pas quand tu me regardes comme ça.
-Eh MajorMax, tu va en prendre plein la...
-TAIS-TOI!
-AH AH AH AH! Tu disais ?
-Toi je te retiens!
-Amnaaa tu m'a fait mal !
-Seulement? Baah, tu t'en remettras.
-Je suis revenu !
-Aaah mes yeux ! Link, fait gaffe avec ça c'est vachement douloureux !
-Désolé Amnaysia, j'avais pas fait attention...
-Il s'excuse.
-Merci mais c'était logique.
Après un petit débat sur la manière qu'a Link de s'excuser, on est partis vers le chateau d'Ikana. Un vieux chateau bien pourri avec pleins de monstres et de pièges dedans. Pas grand chose quoi. A pars qu'après le chateau qui est déjà long à parcourir, on aura le Temple d'Ikana à faire. La c'est moins encourageant. Mais on allais pas rester coincés dans ce jeu qui ne fait que tourner en rond...[/spoil]

[spoil]Chapitre 8: Le château maudit du roi squelette

Après un retour dans le temps et l'achat d'un baril explosif (utilisable pour Link sous sa forme Goron) on est retournés au chateau. L'interieur était relativement sombre, la plupart des torches étaient éteintes. On avançais sans se soucier des Effrois. Enfin, Link les faisait danser avec son Haume du capitaine, obtenu précédement après avoir vaincu le capitaine Stalfos dans le cimetière. Je me retenais de rire en voyant des zombies danser la salsa dans un chateau en ruines et j'essayais de me concentrer sur la plate-forme devant nous. Une plate-forme ? Ici ? La lave en fusion qui se trouvait désormais la avait apparemment détruis le sol jusqu'a ne laisser plus qu'une plate-forme pour passer. Sauter dessus était le seul moyen. Il ne manquais plus qu'a faire un saut de cinq mètres et on serais passés. Pendant qu'on réfléchissais, Amnaysia à compris que le chateau entier devait être chamboulé, et tout serais différent. Le Masque de Majora à du comprendre qu'on essayais de l'atteindre, il veut nous empêcher d'avancer. J'ai du utiliser un sort d'hydro-morph pour changer de la roche en eau. J'aurais pu transformer autre chose mais y'a plus de cailloux qu'autre chose. Avec l'eau obtenue, on à solidifé le magma pour passer. Link dansais encore avec les Effrois, je suis allé le chercher. Mais quand je suis revenu, la lave s'était changée...En lave normale. Liquéfiée, quoi.
-Continuez sans nous, on va trouver un moyen de passer !
-Mais Psycholink, c'est trop risqué.
-MajorMax à raison, faut rester groupés.
-uelqu'un peut traduire ?
--Désolé. On disais qu'on edvait rester roupés, et Psycholink lui nous dit de partir sans vous deux.
-Oui, il a raison, allez-y!
-Amnaysia, Link est d'accord avec Psycholink.
-La poisse. Bon, essayez de passer par la (elle désignais un petit trou dans un mur). Il en sors de la lumière.
-D'accord, on se rejoins devant la salle du demi-boss! Enfin, si on peut...
Le Sorce-Robe...Un sorcier entouré d'un gros paquet de chauves-souris. Sans Link, on ne pourrais pas le vaincre. En attendant, j'avancais dans un trou d'environ 80 centimètres de haut sur pas plus de 60 centimètres de large. Si j'étais petit comme link ce serait plus simple. On arrivait dans une salle par laquelle on devait passer. Mais on était pas au bon endroit. C'était une longue salle. Loin sur notre gauche se trouvait la vraie entrée de la salle. En face, à notre droite, la sortie. Normalement, il faut activer un mécanisme pour lever le plafond et Link aurait du se transformer en Mojo pour passer en utilisant une fleur Mojo (qui l'aurait propulsé en l'air et permis de planer sur une distance considérable). Mais la, on pouvait plus trop. Je devrais surement dépenser mon énergie Ionique mentale encore une fois. En fait, c'est un peu comme la jauge de magie de Link, quand on joue.Dans le jeu. Dans le vrai monde, le nôtre. A force de réfléxion en masse, j'ai pensé (tout bêtement) créer une fleur Mojo pour que Link puisse passer. Il est plus important que moi pour le moment. Je me suis assis dans le petit tunnel d'ou nous venions, et je me suis concentré sur la petite fleur rose au bout de la salle. Je me suis écroulé. Link est passé.
Revenons quelques instants en arrière, après qu'on se soit séparés. MajorMax et Amnaysia ont eu à faire à plusieurs Effrois et un Stalfos.
-Allez Amna, je m'occupe des Effrois, tu prends le Stalfos!
-Ah non, eh, c'est pas juste!
-Si tu veux je te laisse le Stalfos.
-Nan, ça marche plus ton truc. Tu m'avais déjà fait le coup à Triforce-Legend tu te souviens ?
-Ouais...Euh,non, tu parles de quoi ?
A force de parler, ils on fini par oublier les monstres. Un Effroi à crié, et ils se sont retrouvés paralysés. Heureusement, il suffit d'un bref instant d'effort pour se libérer de leur emprise. Aussitôt libre, MajorMax à voulu taper fort. Il s'est mis à tournoyer en imitant l'attaque cyclone de Link. Avec une épée plus longue que la grande épée des fées, c'est sur que c'est pratique. Dévastateur même. Il n'y avait plus aucun effroi après l'attaque. Amnaysia évitait les coups de sabre du Stalfos. Et lui planta son katana en plein rien. Ah oui, c'est un pur squelette vivant, il n'a pas de coeur. On peut pas lui transpercer. Le Stalfos lève son sabre d'une main, et bloque l'arme d'Amnaysia de l'autre. Il abaisse rapidement son bras squelettique vers Amnaysia...Et s'arrête net. MajorMax avait coupé la tête du Stalfos en deux. Un joli coup. On finira par croire que MajorMax aime nous sauver. Sans dire un mot, Amnaysia extirpe son Katana du squelette désormais mort (euh...) et se diriga vers la porte devant elle. Sur trois porte cote-à-cote, elle prends celle du milieu. Par chance, aucun piège ne se déclenche. Devant elle se trouve une porte plus grande que les autres, marquée d'une tête de mort.
-Bah on était pas loin du Grand Maître Garo, hein Major?
-Ouais mais on attends les autres...Faut les attendre.
-Tu dis ça mais tu veux y aller en fait. Je me trompe ?
-Naaaaan.
-Sans Link et Psycholink on n'y va pas.
A ce moment (le hasard l'a voulu) Link est arrivé dans la salle. MajorMax est resté fiché devant la porte en attendant quelque-chose. Ou quelqu'un. Moi. Il n'osais visiblement pas parler. Amnaysia s'est lancée.
-Il est ou Psycholink?
-Psycholink...Il est resté en arrière, il pouvais pas venir.
-Il dit que Psycholink à pas pu passer et qu'il est rester en arrière.
-Ah ? On va galerer sans lui...
-Amnaysia, faut qu'on y aille, il fait déjà nuit. On aura besoin de temps pour passer le temple.
-Oui, on y va.
Link à ouvert la porte, et ils sont rentrés tout les trois. La porte s'est fermée lourdement, et une grille l'a bloquée. La grande salle circulaire dans laquelle se trouve normalement le Grand Maître. des chauves-souris commencaient à descendre du plafond et former une sphère au milieu de la pièce. Le Grand Maître apparaissait. J'aurais voulu voir ça mais j'était inconscient dans un trou... A peine fut-il entier, le sorce-robe lancait déjà une boule de feu. Link pris d'un reflexe compulsif (ou pas) sauta devant la grosse bou-boule et empoigna son bouclier. La boule de feu frappa de plein fouet le Grand Maître. On s'y est mis tous ensemble pour le frapper. Heureusement que ce n'est qu'un demi-boss, parce-qu'il est mort tout de suite après l'assaut concentré. Link s'est dirigé vers la sortie. La porte était encore fermée. Ils était tout les trois coincés à l'interieur de cette grande salle...MajorMax à été le premier à s'enerver.
-Rhaaaa, j'en reviens pas ! on à fait tout ce chemin pour rester coincés ici ! C'est vraiment pourri !
Mais au moment ou tout semblait perdu (encore une fois), la porte s'est ouverte.
-Eh ben les gars, vous deviez pas m'attendre?
-Aaaah Psycholink ! J'ai jamais été aussi heureuse de te voir !
-Amna...tu...M'écrase...GAH
-Désolé.
-Et moi Amna pourquoi tu m'écrase pas comme ça ?
-Toi ? Oh ben toi...Euh...Toi tu m'a pas ouvert une porte comme celle-la.
-Ah au fait, vous avez au moins remarqué quel monstre vous venez de battre ?
-Le demi-boss du...Du..Temple...?
-Exact! Et on est ou ?
-Dans l'ancien chateau...
-Et donc ?
-Arrête de tourner autour du pot et dis-nous tout. C'est quand même lourd à force.
-Désolé Amna. Donc, vous venez de battre le Grand Maître Garo, le demi-boss de la forteresse d'Ikana, dans la salle du demi-boss. Ce qui veut dire que Majora à modifié le monde entier. Je pense aussi que nous lui avons offert beaucoup plus de possibilité que Termina, en ouvrant une faille entre les deux mondes.
-Tu veux dire que Majora pourrait envahir notre monde ?
-Je vois pas trop une lune avec un visage s'écraser sur Big Ben à Londres.
-Major t'es pas drôle.
-Non, pas vraiment. Moi j'ai pas fini de parler aussi.
-Vas-y continue Psycholink.
-Donc, Majora pourrais très bien envahir la terre, mais aussi se contenter d'y envoyer des monstres, ou autre chose de Termina. Il pourrais aussi surement "importer" quelque-chose de notre monde.
-Et tu pense qu'il aurait un plan précis ?
-Pas vraiment, mais j'ai une petite idée...Imaginons qu'il pense à envoyer des monstres pour tester les forces armées des notre monde...Si l'armée attaque les monstres avec des tanks et des hélicos, et si Majora aime ça, il va attaquer Bourg-Clocher avec. Enfin, supposons qu'il possèderais des humains.
-Ah ouais quand même...
-Il pourrait m'ammener ma téloche de poche ?
-MAJORMAX!
-Oh, c'est bon...
-Mh...oui. Poursuivons.
-y'a autre chose à savoir ?
-Nan je voulais dire, faudrais qu'on avance.
-Oui...D'accord...
-Mais, on est dans la forteresse non ?
-Si, mais il nous faut l'hymne du vide Amna.
-Major, tu m'enèrves.
-Excuse-moi d'avoir raison, hein.
Et donc on est repartis combattre le roi squelette...Ensuite il nous à aimablement appris l'hymne du vide. Et on est repartis dans la forteresse pour obtenir le dernier masque avant de pouvoir affronter le Masque de Majora.[/spoil]



A cause du manque de place, les chapitres 9 et 10 sont dans le post juste en dessous

_________________
Adios bitchatchos


Dernière édition par Psycholink le 05 Août 2011, 21:29, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Mai 2011, 16:27 
Hors-ligne
Ancien membre de Triforce Legend
Ancien membre de Triforce Legend
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Sep 2010, 23:39
Message(s) : 1547
[spoil]Chapitre 9: Attaque massivement grosse


-On est ou la ?
-Au moins à la moitié du temple.
-Faut qu'on retrouve la route.
-Sans blague ?
-Oui, on se tais et on avance.
On se trouvais à la moitié de la route qui nous séparait de Skorn, le double insecte géant. Mais vu que la forteresse est à sac, on aurait un peu de mal. En plus, Link avait failli oublier les flèches de lumière après avoir vaincu le grand maître garo. On se trouvais désormais dans une pièce en labyrinthe. Les routes de pierre suspendues dans un ciel qui n'as rien à faire la étaient séparées par des flammes, plutôt petites, qui se dressaient en mur devant nous quand on s'en approchait. Le plus dur serais surement de trouver la route pour aller jusqu'a la salle du boss après ça. On avancais en faisant attention de ne pas se tromper de route, pour ne pas finir grillé avant de tomber dans le ciel (qui se trouvait sous nos pieds, pas au-dessus de nos têtes). Après avoir passé cette salle, on a eu la surprise de ne pas trouver de monstres. La salle suivante était petite, carrée, et un coffre se trouvait au milieu. Et pas n'importe lequel! Il contenait la grande clef, la seule qui ouvre la porte à la fin du donjon. On l'a récupérée et on est retourné traverser la salle en labyrinthe. Cette fois, on essayais de sauter au travers des flammes. En allant assez vite, on s'en sortirais sans trop de bobos. En effet, ce fut un moyen très efficace de retourner à l'entrée de la pièce rapidement.Désormais, il ne nous restais plus qu'a trouver le chemin vers Skorn. Ces vers de terre géants. Pendant qu'on avancais on s'est rendus compte que deux Armos nous suivaient. Et on avait pas envie de se faire tuer par des statues, alors on a couru, même si MajorMax et Link voulaient se battre. On arrivait dans une salle circulaire très grande, un peu comme celle ou MajorMax, Amnaysia et Link avaient battu le grand maître Garo. le plafond était troué, juste au centre. Un trou parfaitement rond. Amnaysia s'est placée dans la lumière et à regardé autour d'elle. Elle semblait chercher quelque-chose, mais ne trouvait apparemment rien. Elle fit signe à Link d'approcher. Son bouclier reflettais très la lumière, on pourrait croire qu'il la créé. La lumière m'a presque aveuglé quand link à tourné son bouclier dans notre direction. Il a commencé à pointer son bouclier un peu partout, pour essayer de dédecter un mécanisme répondant à la lumière. Un dédclic retentit dans la pièce: Link avait pointé un soleil au visage triste. Le soleil s'illumina et une porte s'ouvrit sur le coté. Derrière cette porte, une sorte de pont en pierre, surplombant un bassin d'eau. De l'autre côté du pont: une Sentinelle qui gardait le Masque du Géant et la porte du boss. La Sentinelle se leva, et commenca à avancer lentement. Elle ouvrit son oeil et Link lui décocha une flèche de lumière en plein dedans. Ce qui eu pour effet de la blesser et de la faire reculer. La Sentinelle commencais à s'enerver. Elle ne devrais pas pouvoir, mais elle s'en fichait éperduement. Elle s'approchait de plus en plus vite. Elle ouvrit son oeil juste avant de nous atteindre, et Link lui tira une nouvelle fois dessus. La Sentinelle devenais rouge, très rouge. Son oeil était percé de deux flèches, elle ne pouvait plus le fermer. Elle courait vers nous, rien ne semblait pouvoir l'arrêter. Link lui décocha une flèche dans l'oeil. La Sentinelle avancais toujours. Il tira une nouvelle fois. Toujours rien. Alors que la Sentinelle nous atteignait, Link lui tira une flèche en plein dans le centre de l'oeil. La Sentinelle s'écroula juste devant nous. Link à récupéré le masque du Géant, et on est rentrés dans la salle suivante. Un grand trou de sable se trouvait devant nous. On allais rentrer dedans, mais MajorMax nous à retenus.
-Je pense à un truc...On fait comment pour se battre nous ? C'est vrai, réfléchissez, y'a que Link qui as le masque du géant.
-C'est vrai que ça va pas être simple de se battre contre deux insectes géants sans pouvoir les taper.
-Mais on peux toujours leur tirer des flèches dans les têtes. Il me reste...Environ une vingtaine de flèches d'or.
-Mais dis-moi Amnaysia, comment tu as pu utiliser une centaine de flèches en deux donjons ?
-C'est pas dur, j'en avais que cinquante, pas cent. Toi Major, t'en avais cent, pas moi.
-Vous avancez ou pas ?
-Oh c'est bon Psycholink on arrive. Mais d'abord, tu nous explique comment on va se battre ?
-J'ai arrangé ça, sautez vous verrez.
Donc ils ont sauté. Je les ai suivi. On est tombé dans un désert. Enfin, presque. On se trouvais sur une grande dalle de pierre, et autour de nous il n'y avait que du sable. Et des piliers de pierre. On ne voyait pas l'horizon, on aurait dit qu'on se trouvait sur une plateforme pleine de sable. Vu de loin, ça ressemblais à une pizza au sable, garnie d'aventuriers téméraires d'un autre monde. D'ailleurs, les aventuriers en question commencaient à s'ennuyer: Skorn devrait déjà être la. Alors que nous attendions,Link rechargeais sa force magique avec une potion verte, et j'expliquais à Amnaysia et MajorMax comment j'avais réussi à convertir la magie du masque du géant pour la transferer dans nos armes. Juste après que j'ai fini mes explications, le sable s'est mis à trembler autour de nous. Un ver de terre géant à trois yeux sortais du sol et s'élevait dans les airs. Link, avec ses réflexes légendaires, a tout de suite mis le masque du Géant. MajorMax, Amnaysia et moi avons utilisé le (faible) pouvoir dans nos armes pour changer de taille aussi. A cause de la faible puissance pouvant être contenue dans nos armes, nous étions beaucoup plus petits que Link pour des géants. Le deuxième insecte commencais à sortir alors que le premier rentrais dans le sable. On essayais de concentrer nos attaques sur la tête d'un ver jusqu'a ce qu'il meure. Il rentrait dans le sable, tandis que l'autre sortait derrière nous pour nous attaquer. Sa vitesse était étrangement grande, et elle montais de plus en plus. On s'est vite pris entre les assauts continuels des vers. Nous n'avions pas une seconde de répit pour nous abriter sur la dalle de pierre. Mais on avait pas pensé à redevenirs petits. Retrouver notre taille normale. Quand on l'a fait, on a commencé à s'enfoncer dans le sable. on courait aussi vite que possible pour rejoindre la dalle de pierre, qui se trouvait à environ cinq mètres de la. Skorn semblait ne pas vouloir nous attaquer depuis qu'on avait retrouvé notre taille normale. Je pensais que le Masque de Majora voulait s'amuser avec nous avant d'essayer vraiment de nous éliminer. Skorn recommençais à sauter partout, et on essayais de lui tirer des flèches dessus. Enfin, sauf moi, j'essayais de le ralentir pour qu'on puisse enfin l'atteindre. Par chance, Amnaysia a réussi à lui décocher une flèche dans une de ses trois yeux (Six en fait, puisqu'il y a deux vers). J'ai pu le ralentir, et on est tout de suite redevenu géants pour l'achever. Un insecte géant de moins, ça nous avançais bien. Le second est rentré dans le sable est ne ressortais pas. On a donc commis l'erreur de baisser notre garde. Il a surgis juste derrière nous et à gravement blessé Link. Seulement, sans lui, on ne pourrait pas vaincre le masque de majora. Heureusement, on avais tous au moins une potion rouge sur nous. j'ai donné la mienne à Link. Une fois qu'il fût régénéré complètement, il a remis le masque du Géant et est reparti a l'assaut. On l'a suivi bien sur. Skorn passa à coté de nous, et on a pas raté l'occasion de le couper en rondelles. Il explosa, laissant tomber un Receptacle de Coeur. On retournais sur la dalle de pierre en attendant que le téléporteur apparaisse. Link nous a rejoins après avoir récupéré le receptacle. Un bruit sourd retenti soudainement. Le sable arrêtait de sortir de nulle part et tombait dans le vide autour de la plateforme. Une sphère étrange apparaissait au fur et a mesure que le sable disparaissait. Une fois tout le sable disparu, une armée de monstres se découvrait devant nous. On aurait du mal à tous les vaincre. Sans compter la sphère géante dont nous ne connaissions pas l'origine. Encore une fois, on comptais sur ma magie pour nous sortir de la. Seulement je ne connaissait pas de sort assez puissant pour éliminer une armée pareille. Amnaysia comptais vraiment sur moi, alors j'ai essayé "d'analyser" le problème. Le téléporteur n'était pas arrivé, alors qu'il devrais déjà être la. Pendant que je réfléchissait, les monstres avancaient. Un Lizalfos sauta vers moi, m'obligant à m'écarter du groupe pour éviter l'attaque. Je me suis dépéché de retourné au centre de la dalle. Une étrange sensation me perturbais à cet endroit précis.
-Je crois que j'ai compris ce qu'il se passe ! Le téléporteur est bien la, mais d'une certaine manière il est ailleurs, dans un autre espace-temps!
-En français petit génie ? (Amnaysia évitais un coup en disant cela)
-Majora à créé une distortion de l'espace à l'endroit ou devait apparaitre le téléporteur, ce qui fait qu'il l'a piégé dans une zone discontinuelle qui n'existe pas!
-J'ai rien compris, mais j'aimerais bien que tu règles le problème !
MajorMax tuais un Stalfos, l'envoyait sur un petit tas de monstres et se retournais pour faire pareil de l'autre coté.
-C'est pas parce-que je sais ce qui se passe que je peux regler le problème!
La bataille faisait rage et j'essayais de trouver au plus vite comment défaire la distortion de l'espace-temps. Pourtant ce n'était pas compliqué, je devais simplement en faire une autre, en inversant le sens de distortion. Le problème, c'est que je ne l'avais jamais fait avant, et ça risquait de me tuer. Mais je n'avais pas le choix, soit je risquais ma vie et nous donnait une petite chance de sortir, soit je risquais le destin de Termina et celui de notre monde en nous laissant mourir ici. Je commencais donc à placer des runes autour de la zone à remettre en place. Link avait l'air de s'amuser à tuer les monstres, je me demandais si je n'allais pas le laisser la. J'avait intêret à ne pas le laisser en fait, je devais le faire sortir aussi. J'activais les runes une à une. Je pouvais modifier la zone comme bon me semblait pendant trente secondes. Ce qui demandais un effort mental incroyablement épuisant. J'essayais de déplacer l'espace-temps pour libérer une zone, celle ou était le téléporteur. Ma vision se troublait. Je devais tenir encore un peu, j'avais presque réussi. La bataille faisait rage autour de moi, alors que je m'écroulais d'épuisement...[/spoil]

[spoil]Chapitre 10: Comment sauver le monde sans y être

Je ne me rapelle pas vraiment ce qui s'est passé ensuite, mais je me suis révéillé à l'hôtel de Bourg-Clocher. Amnaysia et MajorMax étaientt à coté de moi.
-Ca fait combien de temps ?
-4 jours.
-On l'a ?
-Oui.
-Il s'est passé quoi la-bas ?
-Je crois que tu as réussi ce que tu voulais faire, parce-qu'on est sorti par le téléporteur.
-Oui mais à part ça ?
-Ben...Tu t'es évanoui, et il y a eu comme une sorte d'explosion. les monstres sont partis et une forte lumière à commencée à sortir de nulle part. Quand elle s'est arrêtée, le téléporteur était la.
-Et ou est Link ?
-Dehors, il cherche les Bombers.
-Encore ? Peu importe, il faut qu'on aille dans la lune.
-C'est bon, on est en plein dans le premier jour, on a le temps. Il faut que tu reprenne des forces.
-Merci.
Je me suis levé et je suis sorti prendre l'air. Un mauvais air.
-Qu'est-ce qui c'est passé ?
-Depuis qu'on lui à échappé à Ikana, Majora attaque la ville tout les jours. L'hôtel est un des derniers endroits sur.
-Surtout parce-qu'on est la pour le protéger.
-Mais...C'est horrible !
-Tu comprends pourquoi on prefère pas accélérer le temps pour l'instant.
-Ah bah oui je comprends...
Je ne disais plus rien. Voir Bourg-Clocher dans un tel état me paralysait. Les maisons étaient brulées. Celles qui ne l'étaient pas étaient en morceaux. Toute les personnes qu'on croisait étaient blessé. Certains agonisaient même. On devait les sauver le plus vite possible. Les deux jours qui suivirent ne furent pas facile a vivre. le premier jour, Major n'avait envoyé que des Stalfos, Lizalfos et deux Hache-viande. Le deuxième jour, c'était un assaut en force. Les Hache-viande arrivaient par centaines, on trouvait des Dodongos partout, et une sorte de dragon volait au-dessus de la ville. La nuit du troisième jour approchait. On devait rejoindre le Clocher avant la fin du monde. Le plus gros problème serait le dragon, si il nous voyait il nous carboniserais aussitôt. On a décidé de passer en force, sans faire attention à ce qu'on croiserait. En courant, on à failli être mangés par plusieurs Dodongos. Heureusement, Link lancais des bombes dans la gueule de ces lézards géants. Plusieurs hache-viande nous suivaient. Je pense qu'aucun de nous ne voulait être tué par un chevalier bête comme ses pieds qui ne sait même pas manier correctement une arme. Le dragon nous avait repérés et il s'approchais du sol pour mieux viser. De près il parait beaucoup plus petit. On arrivait devant le clocher juste quand le dragon attaquait. Link s'est fait brûler les fesses avant de pouvoir entrer. Ce n'était pas très grave, alors on continuait de courir vers le sommet du clocher avant que la lune ne s'écrase. Le Skull Kid contrôlé par le masque de Majora ne nous attendais pas. C'était difficile de savoir si il n'attendais que Link ou si il croyait que ses troupes nous bloquerais le passage. Link à joué l'ode de l'appel en suivant nos instructions. Normalement le premier des quatres géants gardiens des masques aurait du lui apprendre, mais on l'a pas vu... La lune tombait sur le clocher, et les quatres géants arrivaient, répondant à l'appel de Link. C'est à peine si ils arrivaient à retenir la lune. Le masque de Majora s'est enervé et à laissé le corps du Skull Kid au milieu de la pièce, ensuite il est rentré dans la lune. On l'a suivi. une fois à l'intérieur, on à été étonné (bien qu'on ai su à quoi s'attendre). Une grande plaine, et au milieu, un grand arbre. Autour, quatres enfants portant chacun un masque jouaient. Et un cinquième était assis à l'ombre de l'arbre. Majora. Avant de s'attaquer à lui, on devait passer les quatres épreuves proposées par les enfants. On allait d'abord voir le masque d'Odolwa. On lui a donné un masque, et Link à disparu. Il était le seul à pouvoir passer les épreuves. En attendant qu'il termine celle-ci, on allait s'entraîner. On aurait pas eu le temps si on avait commencé. Link est sorti à peine deux minutes après avoir commencé. on allait ensuite voir Rhork. Beaucoup moins facile, mais pas impossible. Link est entré après avoir donné deux masques à l'enfant. MajorMax aurait voulu y aller, mais il n'avait pas de masques sur lui. D'ailleurs j'aurais aussi voulu y aller. Link est revenu après plus de dix minutes cette fois-ci. il se dirigais vers Gyorg. L'épreuve était assez simple à terminer...Longue, mais simple. La dernière épreuve était celle de Skorn. Le pauvre Link devrait battre le maître Garo tout seul. En vingt minutes il avait fini. Link avait donné ses vingt masques. Exactement ce qu'il fallait. On est allés voir Majora, puisqu'il ne restait que lui. Dans son infinie bonté, Majora à offert à Link le masque de puissance des Fées. Ce qui lui permettais de libérer le pouvoir d'Oni-Link. On allait enfin pouvoir sortir, il ne nous restais plus qu'a éliminer Majora. On s'est retrouvés téléportés dans une salle de taille moyenne. En face de nous, dans le mur, se trouvait le masque de Majora. Beaucoup plus gros que sur la tête du gamin assis devant l'arbre. Link à mis le masque de puissance des fées. Il mesurait plus de deux mètres une fois transformé en Oni-Link. Le masque sortait de son emplacement, et commencais à nous foncer dessus en tournant comme une scie circulaire. On à esquivé et Oni-Link à attaqué le masque. En lancant plusieurs disques de magie, il à vite fait de mettre la masque en colère. Les quatres masques se sont révéillés et ont commencés à nous attaquer. Link se trouvait obligé de retirer le masque pour utiliser son bouclier miroir et renvoyer les boules de feu des masques. Pendant qu'il faisait ça, on occupais Majora en le frappant. Ce qui n'avait, bien sur, aucun effet. une fois que Link en eu fini avec les masques, Majora s'est transformé. Cette fois, on avait à faire à l'incarnation de Majora. Il courait partout en gésticulant et l'atteindre devenait difficile. On était obligés d'éviter ses attaques jusqu'a ce qu'il s'arrête. Mais il n'avait pas l'air de vouloir s'arrêter. En fait il, avait plutôt l'air d'accélérer. Heureusement, à force d'acclérérer, il ne pouvait plus se contrôler et il s'est cogné contre un mur. Link a remis sont masque de puissance des fées et il à sauté sur Majora. ce fut finalement plus simple de vaincre le masque que de vaincre Skorn. Une lumière blanche aveuglante nous submergais, j'ai senti que c'était le moment pour nous de rentrer. Mais avec une lumière pareille, je ne trouvait même pas mes poches (pour peu que j'en ai). Pendant que je fouillais dans mon sac dans l'espoir de vite retrouver le parchemin dans lequel était inscrite la formule, la lumière virait au bleu clair, puis foncé, et finalement on ne voyait plus rien, cette fois à cause du manque de lumière. La lumière revenait petit à petit, et autour de nous se dévoilait petit à petit des objets qui nous étaient familiers. Une fois que nos yeux s'étaient habitués à la lumière, on pouvait clairement reconnaitre l'endroit: on était de retour à Triforce-Legend. Je regardais autour de moi en éspérant découvrir comment on avait pu revenir sans le parchemin. Quand mes yeux se sont posés sur Amnaysia et MajorMax, j'ai remarqué que je n'avais pas le parchemin. Si je l'avait eu, Amnaysia n'aurait pas pu le tenir au même moment. Sans chercher à comprendre pourquoi elle l'avait, je me suis tourné vers une salle non loin de la. Amnaysia m'a suivi. Puis MajorMax, qui n'a pas pu s'empêcher de dire:
-Vite! Un bon café!
Enfin de retour chez nous, on pouvait souffler...Mais pour les autres, l'aventure n'est pas finie...

FIN DE LA PREMIERE PARTIE[/spoil]

_________________
Adios bitchatchos


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Mai 2012, 05:37 
Hors-ligne
Ancien membre de Triforce Legend
Ancien membre de Triforce Legend
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Avr 2012, 04:52
Message(s) : 229
Localisation : Avec Charlie
Pseudo secondaire: Jérépuissant
Ça semble bien! Je m'y met à l'instant, ce sera l'occasion de changer d'air, ça fait au moins trois fics de 50,000 à 100,000 mots que je lis EN ANGLAIS! Ça devient fatiguant à la fin!(métaphoriquement parlant) ^^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron


Triforce Legend Index du Forum


Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB


- Ancien forum de TL entre 11/11/2004 et 12/03/2013 -


Triforce Legend et la mascotte Kasuto, sont protégés par la loi du Copyright et de son créateur Dark Linkaël (aka Crottou). Toute copie est strictement interdite !
Les contrevenants pourraient être poursuivis par la justice et avoir de graves ennuis. (c) 2003-2019 Triforce Legend.