Monstres et Mystères ! #2

Après avoir parlé brièvement de l’un des grands types de monstres dans le premier article, les trois autres qui sont présents dans le dernier jeu seront à l’honneur dans celui-ci !

 

Les Moldarquor :

Ces grands monstres des sables aux airs de cétacés vivent dans le désert Gerudo et sont en nombre très réduit comparés aux trois autres types de grands monstres en question… Dans leur milieu naturel, ils sont au sommet de la chaîne alimentaire et leur dentition indique qu’ils suivent un régime carnivore.

Mais là n’est pas leur unique intérêt car, si on se penche sur leur morphologie, ils possèdent un évent pour expulser le sable lorsqu’ils sont enragés et une hypothèse possible dirait que leurs ancêtres étaient les baleines géantes dont on voit les trois fossiles de part et d’autre d’Hyrule. En regardant attentivement le crâne des dits fossiles on constate que la mâchoire supérieure est pourvue de dents pointues restantes qui renforcerait ce lien de parenté et, si évolution il y a eu, cette première se serait atrophiée et seule la mâchoire inférieure est restée pour devenir ce qu’elle est actuellement !

Toutefois il reste deux détails troublants avec ces monstres : en voyant la nageoire du grand fossile de la montagne, il est aisé de se dire qu’elles se sont adaptées pour se changer en pattes avant, plutôt petites c’est vrai mais on ne saura jamais si la présence de pattes arrières était commune aux supposés ancêtres ou pas, pattes arrières plus robustes et leur placement indiquerait la présence de hanches discrètes dans le système osseux… Ainsi que la queue car sa morphologie montre qu’elle bouge de gauche à droite comme les poissons et non de haut en bas comme les vraies baleines. Seulement comme les fossiles sont partiellement enterrés, on ne verra jamais les os de la queue.

 

La famille Rok :

Une race entourée de mystère sur plusieurs points car on dénombre trois espèces bien distinctes avec les Lithorok classiques, incluant les versions nox et rares, les Magrok et Méga Magrok vivants en milieu volcanique et enfin les Cryorok vivants dans les milieux glacials.

Si le premier point peut être expliqué de par la faculté d’adaptation et de par leur corps fait de roche, ne ressentent pas les fortes variations de températures, d’autres points sont partiellement encore obscurs comme leur conscience… Ils en ont une et cela est montré quand les Rok juvéniles et les adultes émergent pour protéger leur territoire mais les seconds ont la capacité de remplacer les bras lancés sur le héros qui prouve que cette partie du corps est “moins” importante que le reste.

Enfin, ils semblent se reproduire de manière asexuée bien qu’on ignore comment. Mais si les Rok juvéniles s’enfouissent partiellement sous terre, c’est effectivement pour grandir et cela doit prendre plus de temps que pour un Toadpoli pour qu’il devienne un Crapaud Mojo.

 

Les Lynels :

Ils sont dignes de faire partie des pires monstres existants dans le monde d’Hyrule, ils sont grands, musclés et résistants ! Les premiers crachaient déjà du feu et étaient équipés d’épée et de bouclier mais ceux de Breath of the Wild se sont diversifiés car ils n’ont aucune faiblesse en combat, que ça soit au corps à corps avec une lance / hallebarde, un gourdin / espadon ou des premiers équipements cités mais aussi à distance en tirant des flèches électriques de loin à l’arc.

L’un d’entre eux, vivant dans la forêt à coté de la Caverne du Soufflant, a montré que cette race a de prodigieux réflexes car en effet, en temps d’orage et quand la foudre tombe à proximité de lui, celui-ci fait un grand bond en arrière pour éviter de subir des dommages et plus d’une fois car il semblerait que le jeu tienne compte que le monstre porte des armes conduisant l’électricité.

 

Ce second sujet fera plaisir à une personne bien précise !

L`Auteur

BokMoblin

BokMoblin

BokMoblin : Membre de Triforce Legend depuis 2014. Celui que je suis ici est une part de moi qui représente mon affection pour TL et LMI.
Haut