Historique du site

L‘histoire de Triforce Legend est faite de hauts et de bas, mais elle n’a jamais cessée depuis sa création un jour d’Avril 2003. Son histoire est particulièrement chaotique, surtout à partir de 2008 où j’ai commencé lentement à me sentir moins concerné et cette période aura durée très longtemps, voire trop longtemps malheureusement… Elle aura pris fin avec la version 6, une version particulière, car étant un changement d’orientation pour Triforce Legend et aussi dans ma volonté de me décharger d’un travail devenu finalement trop lourd, mais également plus assez motivant. Ici, je vais raconter ce que mes souvenirs ont gardés depuis ce fameux jour d’Avril 2003, mais aussi ces moments de galère que j’ai pu vivre pendant tant d’années sans jamais abandonner derrière. Je vais aussi ajouter quelques travaux inédits étant prévus pour certaines versions, mais finalement pas gardés. Voici l’histoire de Triforce Legend et un peu de la mienne aussi.

 

Les prémices d’un nouveau site Zelda francophone sur internet…

Avant Avril 2002, internet ne m’intéressait pas spécialement et je n’avais pas prévu l’avoir dans un avenir proche. Pourtant, une chose allait me faire changer d’avis, une chose en forme de rêve que j’avais depuis de nombreuses années… C’était de pouvoir créer un jeu Zelda ! Depuis mes 9/10 ans (1993/1994), je dessinais régulièrement des jeux vidéo et donc des Zelda que je connaissais depuis la période de Noël 1993 avec A Link to the Past. Évidemment à l’époque, il n’était pas possible de pouvoir réaliser ce genre de chose en dehors de chez Nintendo…

Ce qui était impossible à mes yeux allait devenir possible un soir d’Avril 2002, un Mardi (mais je ne sais plus si c’était le 16 ou le 23). Ce soir-là, mon cousin venait en vacances et me révéla l’existence d’un éditeur de jeu Zelda nommé “Zelda Classic” sur internet. Lui aussi, il aimait beaucoup à une époque dessiner des jeux vidéo sur des feuilles. Sur le moment, j’ai eu du mal à y croire, mais le rêve allait finalement devenir réalité ! Dès lors, j’ai voulu avoir internet assez rapidement pour mettre la main sur cette merveille, car il y avait une possible menace venant de Nintendo qui pouvait peut-être exiger de retirer Zelda Classic selon les dires de mon cousin.

Finalement quelques jours plus tard, j’ai internet, mais je ne savais pas du tout comment m’en servir, de plus j’avais un 56k qu’on m’avait prêté pendant un temps avant d’avoir l’ADSL par la suite. C’est à l’aide de mon cousin que j’ai réussi à télécharger Zelda Classic un 27 Avril 2002. Ce que je ne savais pas encore à cette époque, c’est que j’allais prendre une autre direction dans ma vie avec internet. Triforce Legend et même Kasuto sont nés involontairement grâce à Zelda Classic…

 

Le site Zelda sur les fan fictions, puis sur les fan arts ensuite…

Mes premiers jours avec internet étaient assez compliqués à cause du 56k et que c’était coûteux de rester longtemps trop dessus, mais j’avais Zelda Classic pour m’occuper pleinement. C’est au tout début du mois de Mai 2002 que j’ai découvert quelques sites Zelda et que je suis donc tombé sur des fan fictions. L’une d’elle m’a inspirée à me lancer dans cette aventure de l’écriture, car depuis 1998 j’écrivais beaucoup d’histoires, pas spécialement sur Zelda. Cependant il y avait un gros problème, j’étais catastrophique pour écrire (la raison c’était le collège où j’avais perdu beaucoup de ce que j’avais appris à l’école). Pourtant, j’ai étrangement réussi à changer ma façon d’écrire de manière éclair, comme une sorte de volonté. C’est avec ma fan fiction “Les Ennuis de Link” datant du 7 Mai 2002 que j’ai fais d’énorme progrès en écriture, chose qui allait me servir pour Triforce Legend plus tard.

Avec Zelda Classic et ma première fan fiction Zelda, j’avais de nouvelles occupations grâce à internet. Rapidement, j’ai eu le souhait de partager mes futures créations dans un avenir proche, mais sans réellement savoir quand, ni même comment. C’est alors que m’était venu l’idée de créer mon propre site, un site basé sur les fan fictions Zelda que je ferais. Il n’avait pas de nom prévu et il devait servir uniquement à des fins personnelles. Ce site finalement jamais publié, je l’ai gardé dans mes archives et que vous pouvez voir sur la page “Versions du site”. Autre petite précision, je n’avais pas encore mon pseudo “Dark Linkaël”, j’utilisais les initiales de mon prénom et nom tout simplement.

Pendant plusieurs mois en 2002, les choses restaient telles quelles. En Octobre 2002, je débutais ma deuxième fan fiction “Le Voyage d’un Héros”, une autre étape dans ma progression en écriture qui sera encore plus décisive. Le site, lui, ne bougeait pas énormément et il était toujours pas question de le publier rapidement.

En Février 2003, je finis enfin par me trouver un pseudo “Dark Linkaël”, utilisant trois parties qui représentent quelque chose chez moi. Dans ce même mois, je m’inscris pour la première fois sur un forum d’un site gros Zelda de l’époque “Zelda Legend”, ma première apparition officielle s’était faite dessus le 17 Février 2003. Internet Archive a gardé quelques traces de cette période, un exemple avec ce topic que j’avais crée. Cependant, je n’étais pas resté très longtemps dessus, car quelqu’un m’avait pas mal ennuyé. J’étais également sur un autre forum, celui d’un autre gros site “Zelda Boss”, dont son forum était particulièrement rempli de flood ! Un peu plus tard, mais toujours en Février 2003, j’étais allé sur un autre site beaucoup moins peuplé “Zelda Series” où j’avais un peu contribué dessus. C’est d’ailleurs sur le forum de ce site que je suis resté le plus longtemps et où j’ai le plus posté, vous pouvez voir un exemple sur cette page sauvegardé par Internet Archive. Malheureusement, un jour en Mars 2003, la personne qui m’avait pas mal ennuyé sur le forum de Zelda Legend est venu sur le forum de Zelda Series. N’ayant pas envie de me confronter encore à lui, j’ai finalement décidé de partir et de ne plus me montrer sur aucun forum d’un site Zelda. Ce départ allait pourtant finalement être décisif pour le projet de mon site Zelda !

En Mars 2003 toujours, juste quelques jours après mon départ de Zelda Series, j’évoluais de façon étonnante dans le dessin. La cause, le dessin d’un artwork de A Link to the Past version GBA un peu raté et que j’ai retouché à ma manière. C’était le premier fan art Zelda de ma collection tout simplement.

 

La naissance de Triforce Legend…

En débutant des fan arts Zelda à la fin du mois de Mars 2003, j’ai finalement décidé de faire un peu évoluer mon site. Il n’allait pas seulement accueillir des fan fictions, mais des fan arts en plus, désormais. C’est dans ce même moment que m’était venu le nom pour ce site à l’esprit… “Triforce Legend”, nom où je me suis inspiré de “Zelda Legend” tout simplement. C’est aussi dans cette période qu’est née définitivement ma jeune héroïne Kasuto le 10 Avril 2003 sous la forme d’un dessin.

Je ne me souviens plus précisément comment m’est venue l’idée de changer la formule de mon site, mais l’envie de me frotter aux nombreux autres sites Zelda était l’une des raisons de ce changement de direction. C’est donc par un bel après-midi ensoleillé du 22 Avril 2003 que j’ai débuté le véritable site Triforce Legend. Pour construire ce nouveau site bien plus important que le précédent et n’ayant pratiquement aucune connaissance dans le HTML, je me suis servi d’un site Zelda anglophone nommé Zelda64Planet comme base, site où j’ai publié quelques fan arts. Oui, la première version de Triforce Legend utilisait plus ou moins le “squelette” de Zelda64Planet ! Il est même possible de voir quelques similitudes entre les deux sites.

Les débuts des travaux se passèrent tranquillement, mais très lentement aussi. Rapidement, j’ai commencé à chercher un logo pour le nouveau Triforce Legend. Le premier était très basique…

Le titre du site et de la série Zelda en jaune avec le fond du Monde des Ténèbres d’A Link to the Past. Il devait servir de bannière pour le site, mais il ne resta que très peu de temps finalement. Un autre logo beaucoup plus présentable a été réalisé avec Paint. Paint ? Oui, je n’avais pas encore Photoshop à ce moment-là et toutes les images que je faisais allaient directement sous Paint. Le second logo travaillé se trouve sur la droite. Il restera ainsi jusqu’à l’été 2003 et l’acquisition de Photoshop version 6. La bannière du site pendant un long moment était celui ci-dessous :

Entre-temps, je m’étais lancé dans ma troisième fan fiction “La Vengeance d’un Passé” le 10 Juin 2003. Avec quelques occupations autour, les travaux de Triforce Legend avancèrent très lentement avant de reprendre de manière plus soutenue à la fin de l’été 2003. Grâce à Photoshop, je pouvais enfin réaliser des images de très bonne qualité. Le troisième logo était une version prototype du principal ayant été utilisé entre 2003 et 2019 sur Triforce Legend.

Avant de subir à nouveau un changement pour être plus esthétique et avec quelques effets.

Arrive désormais l’Automne et l’Hiver avec les dernières étapes des travaux de Triforce Legend. Vous pouvez d’ailleurs retrouver ces travaux allant de Septembre à Novembre 2003 dans la page “Versions du site”. Après quelques mois à apprendre le HTML directement avec les travaux du site et à l’aide du logiciel FrontPage de Word 2000, les choses allaient de mieux en mieux. Dans cette dernière ligne droite, j’ai retouché une fois de plus le logo du site pour qu’il ressortait beaucoup mieux sur la bannière. C’est ce logo qui restera pendant près de 16 ans, même s’il y a eu une variante sur le texte à partir de la quatrième version du site en 2009.

Mais plusieurs problèmes étaient à songer pour la suite. Comment héberger le site et même avoir un nom de domaine ? Ces détails allaient sérieusement ralentir la publication de Triforce Legend pour la fin de l’année 2003. Je n’avais aucune connaissance dans le domaine de la gérance d’un site… Au début, je pensais le faire sur du gratuit, un cas que faisaient pas mal de sites à ce moment-là. Mais ce n’était pas si satisfaisant que cela… D’ailleurs, mon site devait se trouver au départ sur une page perso de Wanadoo, mais l’adresse n’était pas attirante du tout. Il fallait donc trouver une redirection assez correcte et présentable surtout.

http://perso.wanadoo.fr/triforce-legend/Triforce_Legend/index.php

http://www.triforce-legend-loz.fr.st

Alors que j’étais sur le point de choisir la redirection “.fr.st”, je changeais finalement d’avis et je me tournais vers le payant. Une adresse avec un “.com” me tentais énormément et ce n’était pas aussi cher que cela. Ça sera désormais…

http://www.triforce-legend.com

Peu de sites Zelda à l’époque démarraient avec une adresse “.com” ou des autres payantes. Triforce Legend n’allait pas débuter de cette manière de son côté. L’autre point important à régler était l’hébergement, beaucoup plus délicat… J’optais également pour du payant et avec la tranquillité de pouvoir éviter l’affichage de pubs sur mon propre site. Ce détail réglé finalement assez rapidement, Triforce Legend pouvait enfin voir le jour sur internet et c’est donc le 18 Décembre 2003 qu’il apparait officiellement. L’aventure pouvait débuter pour de bon à quelques jours de l’année 2004.

 

Les débuts timides, mais intéressants…

Si Triforce Legend fut lancé à la fin de l’année 2003, certains éléments ne fonctionnaient pas, c’était le cas de la Newletters que j’ai jamais réussi à faire marcher et ce jusqu’à la fin de la deuxième version du site ! Il y avait aussi le Top-Sites que je ne savais pas comment installer à ce moment-là. De même pour le plus important, le Forum ! Oui, le site n’avait aucun forum pendant près d’un an à cause d’un hébergeur qui ne semblait pas me proposer une base de données MYSQL, mais ça, je ne le savais pas à cause de mon peu d’expérience… C’est finalement en changeant d’hébergeur que j’ai pu installer ce forum en Novembre 2004. Le Livre d’Or, quant à lui, il marchait bien par contre. Petite anecdote, le site contenait une faute d’orthographe sur le mot “Accueil”, j’avais souvent tendance à inverser le “u” et le “e”. Personne n’avait jamais fait la remarque étrangement, ce qui fait que cette faute est restée durant toute l’existence de la première version.

Pour les débuts de mon site, j’avais une toute petite équipe, mais efficace. Des membres que j’avais recruté entre la fin de l’été 2003 et la fin de la même année. Au départ, je pensais gérer le site seul de A à Z, mais en rencontrant certaines personnes, j’avais finalement changé d’avis. Le recrutement c’était fait de manière totalement involontaire au début. Pendant l’été 2003, j’envoyais régulièrement des fan arts et des chapitres de la fan fiction “La Vengeance d’un Passé” sur le site de Puissance Zelda pour montrer mes créations. Résultat, certains ont adorés et n’ont pas hésité à m’envoyer des emails pour donner leur avis (j’ai d’ailleurs gardé tout ça). “Tetra-la-pirate”, une jeune fille de 14 ans et très joyeuse, fut la première membre officielle de l’histoire de Triforce Legend tout début Septembre 2003 après lui avoir proposé de m’aider. Le texte de bienvenue sur le site entre la version 1 et la version 5 venait directement d’elle. En Décembre 2003, je recrute dans les mêmes circonstances un garçon ayant le pseudo “Nightmaredragon”, il prendra le poste de rédacteur avant de devenir rapidement mon second et être Co-Webmaster. Quelques autres membres viendront rejoindre l’équipe durant l’année 2004, j’étais équipé pour faire avancer le site beaucoup plus vite.

Pendant un long moment dans l’année, Triforce Legend ne traitait pas de l’actualité, c’est aussi pour cette raison qu’il n’y a pas eu de new sur le fantastique E3 2004 et son futur Zelda pour Game Cube à savoir Twilight Princess, ni même pour The Minish Cap. Mis à part le côté actu, les news étaient régulières sur le site pour annoncer la venue de nouvelles rubriques ou encore l’arrivée de fan arts et de fan fictions. Pratiquement l’année 2004 se passa à merveille, le nombre de visiteurs augmenta de plus en plus en même temps. Le bilan de 2004 fut très satisfaisant et 2005 s’annonçait encore meilleur pour la jeune vie de Triforce Legend.

 

Une montée en puissance rapidement…

L‘année 2005 débuta sur les mêmes bases que la fin 2004, l’équipe continuait très doucement à augmenter au niveau des rédacteurs et des newsers. A cette époque, l’équipe ne contenait pas encore d’artistes, une des caractéristiques devenue importante dans l’histoire de Triforce Legend. Le déclic est venu avec le lancement en Juin 2005 du premier concours de fan arts. Un concours sur ma jeune héroïne Kasuto et ayant eu un joli succès au final. C’est certainement dans cette période qu’est d’ailleurs venue l’idée d’intégrer Kasuto comme mascotte de Triforce Legend, une idée proposée par un des membres et que j’ai accepté aussitôt.

Le 20 Février 2005 sort la deuxième version de l’histoire de Triforce Legend après 2 ou 3 semaines de travaux, une version aux couleurs plus clairs. Le fond noir laissant la place à du blanc désormais. A cette époque et même avec la version suivante, j’avais tendance à remplir énormément les designs, peut-être un peu trop. Néanmoins, cela ne gênait pas la progression du site, ni même le nombre de visiteurs en constante augmentation. Les splashs d’entrée firent également leur apparition avec l’arrivée de la version 2.

Dans les alentours de Mai/Juin 2005, un membre de l’équipe “GINER” fit une demande à la chaîne Game One pour qu’il diffuse Triforce Legend dans l’émission Game Zone à la chronique “Site du jour”, chose qui se ferra avec succès. De mon côté, je n’avais pas cette chaîne à l’époque, je n’ai donc jamais pu voir le passage à la télé de mon propre site, un regret bien que content malgré tout.

2005, c’était aussi le tant attendu E3 2005 avec Twilight Princess. Pour être franc, c’était très usant à gérer l’actu de cet évènement et j’étais seul pour le faire, mais j’ai malgré tout tenu le coup et puis voir ce futur Zelda donnait de la motivation au maximum.

En Juin 2005, un talentueux artiste ayant comme pseudo “Djimoko” débarqua dans l’équipe grâce au concours de fan arts sur Kasuto. Ils avaient réalisé à côté plusieurs fan arts sur ma fan fiction “La Vengeance d’un Passé” et qui m’ont littéralement charmé. Il ne m’en fallait pas plus pour le recruter en tant que “dessinateur de l’équipe”. Il avait d’ailleurs des idées pour le site en proposant des bandes dessinées et faire un univers avec les membres. C’est comme ça qu’est né mon personnage avatar que j’utilise toujours, bien qu’il a subit des évolutions avec le temps pour devenir au final le très peu flatteur “Crottou” en 2013/2014. Ces idées allaient devenir une des bases majeurs de Triforce Legend dans le futur. Avec ce dessinateur de talent, je voyais un avenir radieux pour mon propre site et il y avait de quoi, d’autant que tout allait bien.

 

Premier coup dur de l’histoire…

Après un été assez calme et avec un rythme faible, la rentrée 2005/2006 approchait à grand pas, une rentrée qui devait être le départ de nouvelles ambitions grâce à l’arrivée de Djimoko. Une première bande dessinée débarque mettant en scène deux membres de l’équipe sur l’Île du Dragon de The Wind Waker. Un très bon début !

Pourtant, tout va s’effondrer comme un château de cartes un jour de Septembre 2005 sans que je vois le coup arriver… Nightmaredragon, mon fidèle Co-Webmaster depuis presque 2 ans, annonce qu’il n’allait plus avoir de temps pour gérer le site avec moi. Cette annonce a été très difficile à accepter, mais je n’avais guère le choix. Mais le pire était encore à venir. Djimoko annonce également son départ avec le même type de raison peu de temps après ! Cependant, ils promettaient de venir de temps en temps sur le forum histoire de ne pas me laisser totalement. Un autre membre fera aussi le coup. Trois départs, dont deux cadres de l’équipe ! Suite à cela, j’ai gravement accusé le coup et j’avais même songé à abandonner Triforce Legend, car je me disais que je ne pourrais certainement jamais les remplacer. Certains membres comme Tetra-la-pirate s’empressèrent de venir me soutenir et de m’empêcher de lâcher l’aventure de Triforce Legend… Aujourd’hui encore, j’ai d’énormes regrets sur ce passage, car j’ai l’impression d’avoir raté un virage très important de l’histoire de Triforce Legend. Ce cas n’est d’ailleurs pas étranger à ma motivation en baisse à partir de 2008 environ.

 

Après le doute, la relève et un avenir intéressant à suivre…

C‘est dans cette période plus que délicate de Septembre 2005 qu’arrive une certaine Tcheco. Par email, elle me demande de la recruter pour corriger des rubriques et des fan fictions, car elle était plutôt bonne en orthographe. Cette nouvelle arrivée bien que très minime à mes yeux à ce moment-là allait être le symbole de la relève sur Triforce Legend dans les semaines et mois à venir. Je venais de recruter non pas une correctrice, mais une Co-Webmastrice ! Avec sa volonté et son talent en écriture, elle parvint à redresser le site et moi par la même occasion. Bien sûr, le regret d’avoir vu partir deux fidèles membres que j’estimais beaucoup restera encore ancré en moi, mais j’étais plus tranquille désormais avec la venue de Tcheco.

La vérité sur ces départs soudains cachent en fait une réalité encore moins plaisante… Un membre de l’équipe appris une étonnante information et me le révéla un jour (je ne me souviens plus vraiment des détails de comment il avait obtenu cette info et tant j’ai eu de la colère ensuite). Nightmaredragon et Djimoko étaient en fait en train de construire un site Zelda sous des nouveaux pseudos histoire de ne pas être reconnu ! Même un membre dans mon équipe les aidait en cachette et il était même au centre de ce projet secret, car il était tout simplement le futur webmaster de ce nouveau site Zelda qui aura pour nom “Hyrule’s Knights“… Pire, ils avaient même tentés de dépouiller certains membres de ma propre équipe ! J’étais à la fois stupéfait et furieux de cette information ! Un sentiment de trahison pour ceux avec qui je m’entendais pourtant si bien et que j’avais une confiance absolue. Dès cet instant, j’étais en “guerre” avec eux, il aura fallut attendre 2008 pour que je fasse la paix et que je les pardonne finalement après un rapprochement grâce à un membre de mon site. Puis un partenariat se fait entre les deux sites Zelda. Finalement, Hyrules’s Knights aura duré entre 2005 et 2008 avant de disparaître comme tant de sites Zelda.

Retour sur Triforce Legend à la fin de l’année 2005 avec la montée en force de Tcheco. Une campagne de recrutement est lancée pour tenter de récupérer un artiste. Une artiste très douée “Mikan” répondra à cet appel, elle avait d’ailleurs participé au concours de fan arts sur Kasuto. Elle allait reprendre le rôle de Djimoko en réalisant des bandes dessinées pour le site et même de participer à la réalisation de la future version 3 dès Novembre 2005.

Après un bon début et quelques travaux intéressants, un conflit éclata entre la nouvelle venue et quelques membres de l’équipe. Conflit qui me poussa sans autre solution à virer Mikan, car elle n’était pas défendable dans l’histoire et qu’elle avait blessée certains membres. Ce nouveau coup dur n’empêcha pas la suite des travaux sur le site et sur la future version à venir. Pour remplacer cette dessinatrice, c’est une autre dessinatrice ayant participé au concours de fan arts de Kasuto qui prendra le rôle de dessinatrice de Triforce Legend, une certaine… Zeldapeach !

 

Le sommet et l’age d’or…

Au milieu de cette histoire avec Mikan, un grand évènement allait marquer l’histoire de Triforce Legend après cette année 2005 si agitée. Le titre de “Meilleur Espoir” lors de la soirée des #Zelda Awards ! C’était donc entre le prometteur site du moment Zelda Crystals, Zelda Syracus et Zelda Town que Triforce Legend allait se battre pour ce titre honorifique de “Meilleur Espoir”. Bataille qu’il remportera de très peu devant Zelda Crystals. Avec ce titre fraîchement obtenu, l’équipe de Triforce Legend se motiva encore plus pour atteindre l’objectif principal, remplir le site au maximum. L’année 2005 se termina sur une bonne note malgré son premier coup dur.

2006 est peut-être la meilleure année de l’histoire de Triforce Legend, surtout au nombre de visiteurs. C’est aussi l’année où l’équipe va accueillir plusieurs artistes, filles et garçons. La majorité de l’équipe était féminine surtout. L’effectif de l’équipe était d’une vingtaine de membres désormais. Avec ces nouvelles arrivées, Triforce Legend allait pouvoir poursuivre le projet laissé par Djimoko.

La version 3 de Triforce Legend arriva le 28 Janvier 2006, soit un bon mois après l’annonce. Un design toujours aussi chargé et très coloré. Pour la première fois, Kasuto fit son apparition sur le design, histoire de montrer son rôle de mascotte du site. Le bleu ciel qui était présent sur les deux précédentes versions, l’est également dans ce nouveau design. Cette version a eu deux versions de la bannière, la seconde ayant une touche plus Twilight Princess.

Quant au nom de cette version “Absolute Version”, il devait signifier l’entrée de Triforce Legend dans une nouvelle ère, celle d’être parmi les meilleurs sites Zelda francophone pour les années à venir. Il était en tout cas bien parti pour le devenir.

Les premières bandes dessinées et strips 100% Triforce Legend arrivèrent avec la version 3. Elles montraient beaucoup d’humour et surtout l’esprit qui régnait dans cette équipe. La première bande dessinée a été réalisé par Angel of Light (plus connu sous le pseudo Moonlink), c’est à partir de celle-ci que les suivantes prendront exemple dessus et même actuellement.

En Février 2006, Triforce Legend entre en partenariat avec plusieurs sites “Nintendo Maniak”, “Advance Wars Experience”, “Smash Bros Experience”, “Mario Power” et “Perfect Dark City” pour former un réseau nommé “NEX”. D’après mes souvenirs, je crois que chaque site devait porter un nouveau nom avec le mot “Experience”, ce qui voulait dire que Triforce Legend devait devenir “Zelda Experience”. Étant attaché au nom de mon site, je n’avais pas spécialement envie de le renommer et j’avais bien fait, un compromis régla le problème assez rapidement. Alors qu’il semblait parti pour durer, le réseau NEX n’aura duré que quelques mois seulement sans que je sache les raisons de l’abandon.

L’année 2006, c’était aussi la sortie à venir du trop attendu Twilight Princess en Décembre. C’est sur cette vague d’attente que surfa Triforce Legend. De mon côté, j’attendais avec une grande impatience ce nouveau Zelda, j’étais tellement resté sous le charme du trailer de l’E3 2004. J’ai finalement déchanté en voyant le véritable jeu à sa sortie, il restera comme ma plus grande déception des jeux vidéo malgré son excellence, je voulais le même jeu que celui vu en 2004… Mais tout ça, c’était après une année 2006 riche. Lors du mois de sortie de Twilight Princess, Triforce Legend connut son record absolu de visiteurs sur un mois et même sur une journée (le 25 Décembre). La route vers les sommets était toute tracée.

Pour 2007, elle était assez semblable à 2006, mais avec un chiffre de visiteurs par mois assez proche de celui de Décembre 2006, mais sans toutefois le battre. Mis à part cela, il n’y avait pas de fait très marquant en 2007, Triforce Legend se portait très bien. Cependant, c’est durant cette année-là qu’arriva un dénommé Dark LinkGe qui rejoindra l’équipe quelques temps plus tard en tant que rédacteur avant de finalement devenir Co-Webmaster aux côtés de Tcheco qui allait bientôt partir.

 

Une lente usure et des conflits…

Après deux années au sommet, l’année 2008 débuta de la même manière, mais une chose allait plomber petit à petit la route tracée de Triforce Legend, c’était moi… En effet, c’est durant cette année que j’ai commencé doucement à avoir une certaine usure à gérer mon site. J’avais également quelques problèmes personnels et de santé (pas grave). Heureusement, Dark LinkGe était là pour continuer l’activité de Triforce Legend, mais l’ambiance n’était plus la même que celles des années précédentes.

Dans le premier mois de l’année 2008, Dark LinkGe créa un jeu original destiné à rapprocher les sites Zelda francophones “Une Bataille Sans Fin”. Pour cette première édition qui connu un très bon succès par ailleurs, c’est les sites du Palais de Zelda, Puissance Zelda, Zelda Solarus et Triforce Legend qui allaient s’affronter dans des duels à coups de questions pendant plus de deux mois.

Au départ, je n’avais pas réellement prévu de jouer à ce jeu, j’avais donc laissé le rôle de chef à l’un des membres de mon équipe. Après un départ catastrophique, deux défaites en deux duels, Triforce Legend était déjà dos au mur. Deux autres défaites de plus et c’était l’élimination directe. Pour aider à relever et à tenir le plus longtemps possible, j’ai finalement récupéré le rôle de chef pour défendre les couleurs de Triforce Legend. Après un gros redressement et une série de victoires derrière, Triforce Legend parvint à atteindre la finale face à Zelda Solarus et même à remporter l’édition 2008. Il fallait dire que pour atteindre ce titre, je n’avais pas d’autres choix que de poser des questions très difficiles, voire tordues. Les deux éditions suivantes de “Une Bataille Sans Fin”, organisées par le site de Dark LinkGe en 2009 et puis par Zelda Solarus en 2013 sont remportés par Puissance Zelda, mais avec des règles plus difficiles.

En Février 2008, ma fan fiction “La Vengeance d’un Passé” se termina enfin après quelques années d’écriture. Je n’allais plus faire de nouvelle fan fiction avant Juin 2015 avec “L’Enfance de Kasuto”.

Après de bons et loyaux services, Dark LinkGe quittera son rôle de Co-Webmaster pendant l’été 2008 pour se consacrer à la création de son propre site nommé “Zelda Planète“, mais en restant toujours sur le forum de Triforce Legend. Il est d’ailleurs un des rares ex-membres qui continuent de suivre la vie de Triforce Legend longtemps après, ce qui prouve son attachement à ce site qu’il a accueilli chaleureusement en 2007. Néanmoins son départ va me faire plonger encore un peu plus dans l’usure, si bien que je n’éprouvais plus de plaisir à travailler sur ce site et j’avais beau essayer de me redonner de l’envie, je n’arrivais pas… Triforce Legend allait vivre une période assez floue et pas stable à partir de cet été 2008, de plus des conflits entre certaines membres viennent miner encore plus les choses. Les choses n’allaient pas bien !

Pourtant dans cette période très délicate et sombre de l’histoire de Triforce Legend, un projet finit par voir le jour à la fin Septembre 2008, un jeu. “Le Monde Inconnu” ! Mon deuxième Zelda réalisé avec Zelda Classic. Un projet ambitieux, car le jeu devait être une sorte d’open world à la manière du premier Zelda, mais en beaucoup plus grand. A l’heure où j’écris ces lignes, le jeu n’est toujours pas terminé, mais il a pris une ampleur impressionnante en même pas 1 an, car le jeu avait tendance à stagner depuis sa création et n’avançait pas très vite (un manque d’idées précises sur le royaume d’Hyrule) avant que je reprenne sérieusement les travaux en Avril 2017. Une démo du jeu est jouable depuis l’été 2017, histoire de faire patienter, car le projet prendra encore quelques années. Jusqu’à la fin de l’année 2008, je me consacrais à ce nouveau jeu à défaut de gérer le site à 100%.

 

Une renaissance, mais de courte durée…

L‘année très terne de 2008 était passée, mais je n’avais toujours pas de réelle motivation pour gérer Triforce Legend. Le retard pris pour compléter chaque jeu Zelda était de plus en plus conséquent. De plus, la communauté francophone Zelda ne cessait de se réduire avec la disparition de nombreux sites, même ceux qui semblaient plus costauds que Triforce Legend autrefois. La motivation que j’avais dans mes débuts n’était forcément plus la même en voyant ce changement sur internet. La version 3 qui datait de 2006 commençait de son côté à vieillir, elle, qui était pourtant la version qui devait emmener le site vers les sommets.

Pour tenter de relancer le site après cette période creuse, deux artistes de l’équipe, Angel of Light et Elenwë décidèrent de prendre les choses en main et d’intégrer de nouvelles idées comme une journée fan nommée “Fan’s Day”, un concept que Puissance Zelda avait utilisé par le passé. Encouragé par ces nouvelles idées, ma motivation revint doucement, si bien que j’ai démarré les travaux de la version 4 et qui devait avoir comme nom “Member’s Version” en référence à ces idées proposées par mes deux artistes de l’équipe. C’est le 2 Avril 2009 que cette nouvelle version fit son apparition officiellement.

Pour la première fois depuis la première version, le design retrouva des couleurs plus sombres. Quelques flashs animèrent ce nouveau design comme la bannière et le bas du site par exemple, mais ce qui rendit aussi le site plus lent à charger. Un détail qui ne m’inquiétait pas plus que cela cependant, je souhaitais avant tout un design attirant.

Dès le lancement de la version 4, le site se remit dans la bonne voie et les journées “Fan’s Day” étaient le meilleur moment de chaque semaine, Angel of Light gérant à merveille cette nouveauté, malgré quelques fautes de frappe sur les news. Pour les splashs d’entrée, ils étaient désormais réalisés par les artistes de l’équipe. Tout semblait bien repartir et pourtant…

L’été 2009 devait être calme pour cause de vacances évidemment, mais voilà qu’une énième mauvaise nouvelle vint enrayer la nouvelle dynamique sur le site. Angel of Light et Elenwë décidèrent de partir pour certaines raisons. C’était le coup dur de trop à mes yeux, à force de voir venir et partir des membres pour des bonnes ou des mauvaises raisons depuis 2005, j’étais définitivement saturé ! Pas de stabilité, j’avais le sentiment de ne jamais pouvoir y arriver. Dès ce moment, je n’avais pratiquement plus envie de continuer, mais les membres qui étaient restés dans l’équipe tentaient de me retenir, avec succès. Néanmoins, je n’avais plus vraiment la tête pour ma propre création…

 

La longue traversée du désert…

La période 2009 à 2012 allait être celle de la longue traversée du désert, même si le site continuait à bouger un peu avec l’aide de quelques membres. Deux Co-Webmasters se seront succédés dans cette période, Link le Héros et Chibi Sheik.

Bien qu’étant que très peu concerné, je continuais à rester sur Triforce Legend, mais néanmoins je faisais quelque chose à côté qui sera utile au site dans le futur, le hack dans les jeux vidéo et donc sur Zelda… Même si par le passé, Triforce Legend traitait du domaine du hack, c’était à petite dose seulement et ce n’était pas l’une des priorités du site surtout. En 1998 et de façon accidentelle, je me suis lancé dans cette aventure du hack et qui est devenue une passion très rapidement. Il existait quelques sites en anglais sur le hack de jeux Zelda, beaucoup sur Ocarina of Time et sa version Debug Rom, mais en 2010 arriva le fameux site “The Cutting Room”. Un site répertoriant le plus d’éléments inutilisés et bêtas dans les jeux vidéo. C’est durant l’été 2011 que je me décidais à m’inscrire dessus pour partager mes découvertes sur plusieurs jeux que j’avais. Si je savais hacker des jeux depuis très longtemps, je ne savais cependant pas faire des codes et pour hacker des Zelda, c’était très important. C’est donc avec l’aide de Link le Héros que j’appris à savoir comment réaliser des codes de petites catégories.

Vers la fin de l’été 2011, j’ai cru tenir un exploit avec le premier Zelda en pensant découvrir un debug mode, mais non… C’était tout simplement un glitch très curieux ! Gros échec à mes yeux, d’autant plus que je tentais depuis une petite année de trouver un possible debug mode pour The Wind Waker. Un peu déçu par cette découverte mineur, je retournais à la recherche du debug mode dans The Wind Waker, surtout que j’avais des pistes intéressantes et prouvant l’existence d’une map select dans les données du jeu. C’est finalement quelques jours plus tard, le 7 Septembre 2011 que je fis ma plus belle découverte dans le hack et avec l’aide d’un hacker connu en parvenant à activer avec des codes la map select du premier Zelda sur Game Cube, après avoir frôlé l’abandon des recherches. Vous pouvez d’ailleurs retrouver les détails de cette histoire sur le site.

Grâce à cette découverte majeure du hack Zelda, je pouvais réellement me dire que j’avais enfin la possibilité de faire des recherches plus profondes dans plusieurs Zelda. Elle mènera d’ailleurs à rendre le domaine du hack prioritaire sur Triforce Legend dès la version 6 au même titre que le domaine de la création par les fans. Toujours sur The Cutting Room Floor, je fis la connaissance d’une certaine GlitterBerri, connue pour ses traductions du japonais à l’anglais et très intéressée par le domaine des betas dans les jeux également.

Malgré ces découvertes dans le hack, je n’avais toujours pas de motivation pour gérer le site. Plusieurs petits ou gros conflits entre des membres avaient régulièrement lieu hélas… Triforce Legend était malade et n’arrivait pas à se remettre normalement. Il vivait au jour le jour et sans réellement savoir comment son avenir serait fait. Pour dire, j’avais même oublié de payer pour renouveler le nom de domaine, la seule fois de l’histoire ! Fort heureusement, certains membres avaient remarqué la présence de temps en temps d’une étrange page qui n’avait rien à voir avec le site, le genre de page montrant que le nom de domaine était disponible. De mon côté, je ne suis jamais tombé sur cette page, le nom de domaine marchait toujours, mais j’avais vite compris pourquoi certains membres avaient eu cette page en allant sur le forum du site. Rapidement, je réglais le problème pour éviter de perdre accidentellement le nom de domaine.

Rien n’évoluait pour l’année suivante, mis à part un fait très marquant qui manqua de me faire abandonner définitivement mon propre site au mois d’Avril 2012… Serkan, une artiste de l’équipe et modérateur sur le forum, fut prit d’un incroyablement pétage de plomb pour des raisons personnelles et se mit à supprimer plusieurs centaines de messages sur le forum de Triforce Legend pendant mon absence ! Une véritable catastrophe à mes yeux quand je vis les dégâts le lendemain… Pour régler le problème, il aurait simplement suffit de faire une restauration via le forum, mais il y avait en fait un gros problème qui remontait à 2008 et qui rendait impossible ce type de réparation. Dès lors, j’avais cru la fin du forum auquel je tenais énormément et où j’étais toujours présent. Sans lui, je n’avais pratiquement plus envie de rester et cela semblait inéluctable, mais j’avais cependant un sauveur dans l’équipe ! C’était mon Co-Webmaster de l’époque “Link le Héros”. Avec l’aide d’une personne qu’il avait cherché sur internet, il parvint à faire une restauration propre du forum et donc de le sauver, un véritablement soulagement pour moi. Après un rapide bannissement suite à cet évènement, Serkan fut finalement réintégré dans l’équipe après de profondes excuses.

 

Des arrivées et des espoirs…

Vers la fin de l’année 2012, je retrouvais de la motivation pour gérer à nouveau Triforce Legend. J’étais sur le point de faire une profonde réorganisation pour relancer la machine, mais avant cette reprise, un évènement allait renforcer ce retour de l’activité sur Triforce Legend, c’était la troisième édition de “Une Bataille Sans Fin” en Janvier 2013. Une édition particulièrement explosive, surtout dans les débuts. J’ai été souvent au milieu des conflits dans les débuts du jeu à cause d’une trop grosse pression et de règles du jeu qui favorisaient trop ce type de chose. Au milieu de ces conflits où j’ai fini rincé, je fis la connaissance de certaines personnes venant du site le “Palais de Zelda” comme Sanitarium026 (Sani) et Midna63 (Tistrya). Deux personnes avec qui j’allais très vite m’entendre à cause de ma connaissance sur le hack des jeux vidéo et qu’ils étaient très intéressés. Je ne savais pas encore à ce moment-là, mais ils étaient mon espoir pour Triforce Legend, même si les choses allaient attendre encore longtemps derrière.

Suite à ce BSF 2013, j’avais récupéré quelques personnes venant du Palais de Zelda pour m’aider dans l’avancement de Triforce Legend. Sanitarium026 allait devenir le programmeur de l’équipe, il était assez fort pour savoir ce qu’il fallait que je fasse. Quant à Tistrya, elle allait devenir correctrice avant de finalement devenir Co-Webmastrice. Avec ces nouvelles arrivées dans l’équipe, l’idée de faire une version 5 fit son apparition et dont les travaux débutèrent dans le mois de Mars 2013 où le forum subit un changement important après un peu plus de 8 ans d’existence en passant du phpBB2 au phpBB3.

Quant à la nouvelle version de Triforce Legend, elle se devait d’être plus moderne et plus facile à gérer. Cependant, j’avais toujours les même bases que celles de 2003 et je n’avais pas spécialement compris que internet avait changé depuis. Une erreur qui allait handicaper le site malheureusement… C’est seulement après trois mois de travaux que la version 5 “Renaissance Version” fit son apparition, un 19 Juin 2013 après avoir fait une impasse sur certaines rubriques et fan fictions en ne les publiant pas de suite, car c’était pour accélérer la sortie de la version, une erreur finalement. Pour moi, c’était la sortie du tunnel après cette longue traversée du désert, mais j’avais tort en fait… Quelques mois plus tard, les effets de la version 5 allaient être négatifs pour le site.

 

La nouvelle traversée du désert et l’arlésienne version 6…

Après une reprise en douceur et un bon début avec le retour des bandes dessinées/strips, la version 5 allait poser question. Elle n’était pas dans les normes actuelles du web, mais il y avait aussi un autre ennui et qui aura sérieusement compliqué les choses, voire épuiser, mon refus du changement, un cas très fréquent chez les autistes (je suis autiste asperger pour précision). Pendant très longtemps, j’ai refusé de suivre les avis de certains à propos des changements à faire sur le site et j’avais pas envie de retravailler une version que je venais seulement de finir, car à la fin de l’année 2013, une possible venue d’une version 6 était évoquée. Si la version 5 fut un énorme échec au final, elle reste cependant ma plus belle réalisée bien que pas adaptée au web de nos jours. Au début, j’étais très fier et très attaché à ma nouvelle création, mais avec les nombreux sujets négatifs sur elle, j’ai fini par m’en dégouter. Peu à peu, j’ai accepté la venue d’une version 6 totalement différente et aux normes du web actuelle.

La version 5 qui devait être celle d’un beau retour pour Triforce Legend et pour moi par la même occasion était en train de devenir un boulet. Ma motivation qui était plutôt bien revenue, sans être non plus énorme, avait de nouveau baissée. Si la traversée du désert entre 2009 et 2012 fut très mauvaise pour la visibilité du site, celle de 2014 à 2017 fut encore pire. Tellement que le site sombra lentement dans les profondeurs d’internet. La situation n’allait tellement pas qu’en Mars 2015, Triforce Legend fermait ses portes pour une durée indéterminée, à la place du splash traditionnel d’entrée se trouvait une page avec un message et une vidéo de la musique du générique de fin de The Wind Waker. Ce genre d’écran qui évoquait très souvent la fin de vie d’un site, mais qui ne sera pas le cas de Triforce Legend qui reviendra quelques mois plus tard finalement. D’ailleurs, je n’étais pas à l’origine de cette fermeture, elle avait été décidée par certains membres pour essayer de se sortir de cette situation, mais en vain… Cependant, je voulais toujours croire à une vraie sortie de crise, même si ça devait encore prendre du temps.

 

Passé proche de la fin, Triforce Legend va se transformer…

Il faudra finalement attendre les derniers mois de 2016 pour voir naître les travaux de l’arlésienne version 6 par Sani. Assez rapidement, elle était prête pour travailler sur les nombreuses rubriques que Triforce Legend possédait, mais elle n’avait pas de design et n’était absolument pas prête à être sur internet. Néanmoins, la situation était en train de bouger et de manière favorable, mais à la toute fin du mois d’Octobre 2016, un évènement que j’ai vécu comme un traumatisme pendant 2 mois arriva, je me fracture l’humérus en faisant une chute sur le côté… Résultat, les travaux de la version 6 auront été mis en stand-by pour une durée de quelques mois.

Ce n’est que vers le mois de Février 2017 que les travaux de la version 6 reprirent doucement. Pourtant, je n’avais pas retrouvé de la réelle motivation avec l’échec de la version 5, ce qui désespérait une bonne partie de l’équipe. J’avais beau leur dire que j’allais retrouver de la motivation d’un moment à un autre, j’avais du mal à être crédible après toutes ces années de laisser aller. Je me posais aussi des questions sur ma réelle envie de continuer l’aventure Triforce Legend et j’avais un sérieux blocage (celui qui est finalement à l’origine du mal depuis 2008) qui était le retard monstrueux à rattraper pour atteindre l’objectif principal du site, celui d’être complet au maximum. Ce travail qui m’attendait une fois la version 6 publiée m’effrayait à un point…

Au milieu du mois d’Avril 2017, je me relançais “un peu” dans mon projet du jeu “Le Monde Inconnu”, car il n’avait plus bougé depuis 2015 et encore, j’avais fait peu de choses cette année-là, il fallait plutôt remonter à l’été 2014 pour voir des travaux plus soutenus sur ce jeu. Comme souvent, je pensais en faire un peu et puis m’arrêter derrière, mais pas cette fois-ci, sauf que je ne le savais pas au moment de reprendre mon travail sur ce projet ambitieux. Alors que je venais de finir une carte (la deuxième à l’époque) quelques jours plus tard, Tistrya annonce son départ immédiat ! La raison, elle n’en pouvait plus de mon inactivité sur Triforce Legend, ce qui était très compréhensible. Une annonce que j’ai pris comme une véritable claque et qui me poussa à abandonner totalement le site, même contre l’avis de mon équipe. J’en avais juste marre de vivre ce genre de moment et mon site était devenu un “poison” à ma vie, il fallait absolument que je m’en sépare, même si ça allait me faire souffrir de “tuer” ma création, mais c’était pour mon bien avant tout. Après trois jours de silence, j’annonçais mon départ et l’arrêt définitif de Triforce Legend à mon équipe. C’était la fin d’une longue histoire et d’agonie pour un site Zelda né un jour de 2003…

Secrètement, j’avais dans l’idée de me faire un petit site personnel uniquement pour moi, mais pas dans l’immédiat. C’est à partir de cette idée que va naître finalement le nouveau Triforce Legend après une discussion en privé avec l’un des membres de mon équipe “BokMoblin”. Ce nouveau site devait tirer un trait définitif sur l’objectif que je m’étais fixé dès le début en 2003 et donc d’éliminer des centaines de rubriques pour chaque jeux Zelda, ce travail qui me hantait terriblement depuis beaucoup trop longtemps et qui ne me motivait plus du tout. Cet objectif que je voulais absolument réussir et qui ne me laissait pas d’autres alternatives pour Triforce Legend. En fait, je ne voyais le site que de cette manière et j’en étais prisonnier sans me rendre compte. Pour ce nouveau Triforce Legend, il n’allait plus traiter des jeux Zelda, mais uniquement des catégories suivantes et prioritaires : Les divers créations par les fans et le hack dans les jeux Zelda, en plus d’articles sur divers sujets Zelda et les jeux amateurs Zelda. L’autre particularité de cette nouvelle formule du site est la liberté qu’auront les membres de l’équipe dans les travaux et notamment pour la partie des articles. Avec l’ancienne formule, les membres devaient obligatoirement travailler sur des rubriques pas toujours motivantes, tout comme moi. Dans mes débuts en 2003/2004, je n’avais pas ce problème et j’avais plutôt du plaisir pour créer ces pages sur le site, mais de nos jours avec les wikis et vidéos avec YouTube, c’était devenu inutile à mes yeux. Après tout, j’avais crée Triforce Legend pour me faire plaisir et d’un certain côté, je suis un peu revenu à ce que devait être Triforce Legend à l’origine, un site sur les fan arts et fan fictions, donc le domaine de la création par les fans. Grâce à cette prise de conscience et cette idée de nouvelle formule, j’avais sauvé Triforce Legend de sa mort et d’un regret éternel de mon côté.

Quant à la version 6 en travaux, elle allait servir pour la nouvelle vie de Triforce Legend. Cependant, j’allais me donner du temps avant de m’attaquer à cette nouvelle aventure, histoire de me vider totalement de la mauvaise pression que j’avais depuis des années. En attendant les travaux du futur site, j’allais d’abord me donner à fond sur mon jeu Zelda, car j’avais des idées beaucoup plus claires sur le royaume d’Hyrule que je voulais faire, un vrai déclic. Entre Avril 2017 et Janvier 2018, j’avais pratiquement fait plus que sur la période Septembre 2008 à Avril 2017. Par exemple, il n’y avait qu’une seule carte terminée (128 cases pour une carte comme Zelda 1) avant Avril 2017 avec un total de 332 cases. En Novembre 2017, j’avais terminé huit cartes sans compter la première pour un total de 1286 cases complètes sur 2944 en tout ! Ce déclic (avoir imaginé un lieu dans un endroit précis d’Hyrule) était arrivé quelques jours après ma prise de conscience pour Triforce Legend. Une très bonne période et surtout un tournant pour moi.

 

La nouvelle aventure à la manière de 2004…

D‘abord prévu pour Septembre 2017, les travaux furent finalement repoussés à un peu plus tard pour cause d’absence de Sani. Après une hésitation sur s’il fallait continuer sur la version 6 bien entamée ou bien de passer sur WordPress pour construire la nouvelle version (chose que je n’avais pas spécialement envie au départ), mais c’est finalement bien la deuxième option qui a été prise au tout début du mois de Janvier 2018, j’allais faire un test pour savoir si c’était satisfaisant et agréable de travailler avec WordPress. Après quelques jours d’adaptations pas très évident, la nouvelle version 6 commença lentement à prendre forme, mais j’avais encore du mal à avoir une idée précise sur le design, je n’avais pas l’habitude de travailler sur des types de site adaptés au web actuel. C’est finalement avec l’aide d’un concept pour la version 6 réalisée par Amnaysia une membre de l’équipe et datant de 2015 que j’allais me baser en partie, surtout pour le bas du site.

Cette fois-ci, je n’allais pas répéter les mêmes erreurs qu’en 2013 avec la version 5. Le site proposera quelques contenus nouveaux dès la sortie de la nouvelle version, mais à petite dose pour permettre de faire des mises à jour régulières dans les semaines suivantes. Les fan fictions qui étaient finalement restées inactives pendant toute la durée de la version 5 font enfin leur retour. Il fallait dire que le travail était désormais plus facile à gérer avec WordPress qu’avec un site traditionnel qui me coûtait souvent des minutes pour coder une simple page des fois et qui devenait usant à force (une autre raison de ma longue démotivation à l’époque), pas étonnant après autant d’années. L’autre erreur de la version 5 et que j’ai évité pour la future version 6, un site enfin totalement dans les normes actuelles du web et responsive surtout (chose que j’ai appris pendant les travaux seulement !), tout en me permettant quelques libertés dans le design pour qu’il puisse toujours refléter les couleurs de la série Zelda, de Triforce Legend et du côté fans. Il était de toute façon hors de question de faire un site avec un design entièrement épuré et sans âme. L’une des petites idées que j’ai bien aimé faire et qui n’est qu’un petit détail, c’est le Link indiquant le haut du site pour remonter la page. Pour tester et m’amuser, j’avais dessiné un Link assez rapidement, donnant un résultat à la fois sympathique et mignon. Vous pouvez le voir sur la droite ici-même. Le dessin final est réalisée par Amnaysia comme les autres dessins présents sur le design de la version 6. Une version généralement assez proche niveau couleurs de la version 5 d’ailleurs, mais plus légère. Lors des travaux, je n’avais plus autant travaillé sur mon site depuis plus de 10/11 ans au moins, une preuve de cette motivation enfin retrouvée.

Avec le changement, le logo datant de 2003 fait ses adieux pour laisser la place à un tout nouveau. Le trouver ne fut pas chose facile en fait !

L’année 2019 n’est pas celle d’une transition, mais plutôt celle d’un nouveau départ à la fois pour Triforce Legend et pour moi en adoptant définitivement le pseudo “Crottou” auquel je me suis énormément attaché depuis quelques années, il symbolisera le renouveau lui aussi (même si “Dark Linkaël” sera toujours utilisé dans certains cas particulier). Étant assez nostalgique de mes débuts en 2003/2004, mes années préférées dans l’histoire du site, je voudrais rester dans cette direction pour le futur désormais et non plus prendre celle menant aux sommets qui n’a d’ailleurs plus lieu d’être pour cette nouvelle formule de Triforce Legend. J’espère enfin un futur beaucoup plus apaisant et plus passionnant à vivre, être loin de ces nombreuses années de galère.

 

Mot de fin :

Je tenais absolument à raconter la véritable histoire du site pour montrer que même dans les pires moments, il est toujours possible de s’en sortir et de se relever après autant de désillusions. Peut-être que si je n’étais pas autant attaché à mon site, j’aurais déjà abandonné depuis très longtemps comme bon nombre de fondateurs de sites Zelda avant moi, mais mon attachement à tout ce que j’ai crée est dû à mon autisme surtout. Détruire quelque chose que j’ai réalisé est comme perdre un membre de mon propre corps. Triforce Legend est resté en vie pour cette raison uniquement, il était tout simplement plongé dans un très long coma, attendant enfin la vraie sortie du tunnel.

Le reste de l’histoire est à écrire, mais une chose est sûr… Triforce Legend est “éternelle” comme l’évoque si bien son slogan de toujours “Une légende éternelle…” !

L`Auteur

Dark Linkaël

Dark Linkaël

Dark Linkaël (aka Crottou) : Webmaster et fondateur de Triforce Legend depuis 2003.
Haut