Monstres et Mystères ! #3

Le bestiaire de la licence ne tarit pas de monstres aux capacités étonnantes ou avec une façon de vivre qui l’est tout autant ! Encore une fois, voici une petite sélection de monstres uniques en leur genre ;

 

La famille du Crapaud Mojo :

Apparus seulement dans Twilight Princess, cette famille de batraciens vit essentiellement dans le Temple Abyssal pour le Crapaud Mojo et ses Toados nouveaux-nés mais on trouve aussi le stade évolutif intermédiaire que sont les Toadpolis, vivant toujours en eau douce et réparti dans certains souterrains secrets mais aussi dans la Mine Goron, qui montre qu’il y a eu une adaptation pour nager dans ce milieu aux très fortes températures et cette dernière se montre aussi par un léger changement de couleurs chez le Toadpoli volcanique.

Hyrule Historia mentionne qu’il faut cent ans pour un Toadpoli pour devenir un Crapaud Mojo, faut-il la même durée pour qu’un Toado devienne un Toadpoli ou seulement cinquante ans ? Et autre point à soulever, si un Crapaud Mojo est “piégé” dans une salle comme celle du temple, comment peut-il se nourrir ? Car vu son gabarit, il lui faudrait une certaine quantité de nourriture qu’il ne pourrait pas atteindre !

 

Les Kalamars :

L’Arqor Rex n’était pas le seul à subir une évolution sur une très longue durée car il serait fort probable que ce qui semblerait être une sous-espèce d’Octorok de la Grande Mer, a pu bénéficier de la même chose en grandissant sous la mer pendant des siècles.

Ils sont redoutés par tout les marins car quiconque ose pénétrer dans leur territoire s’expose à une déglutition imminente et à un voyage gratuit quelque par en mer… Ce n’est toutefois pas inévitable quand on a le ou les objets adéquats pour se mesurer à ces Krakens, des récompenses sont aussi à la clé âcre qu’ils les gardaient jalousement !

 

Les Esprits, Âmes et Ghinis :

Les monstres faisant parti des plus répandus dans les jeux, âmes de monstres et d’humains ou Hyliens ? On ne le saura jamais car tous errent dans Hyrule sans réel but…

Pour les deux premiers mentionnés, chacun porte une lanterne renfermant son âme ou celle d’un autre et seule la lame du héros peut les libérer de ce tourment éternel ou être ramené au Marchand d’Âmes pour le même objectif, pourtant certains d’entre eux ne sont pas belliqueux et vont même jusqu’à offrir quelque chose à Link.

A l’inverse il existe des Esprits notables comme la Confrérie des Esprits, malicieuses demoiselles spectrales empêchant le héros d’avancer mais aussi les Frères Compositeurs qui étaient respectivement au service de la famille royale d’Hyrule et d’Ikana de leur vivant, toutefois le pire d’entre tous reste Jay Halla le roi des spectres et gardien du sceau du Temple de la Terre, bien qu’il se servait du nombre de ses sbires fantomatiques pour impressionner !

Les Ghinis ne disposent pas de lanterne et se nourrissent de l’énergie vitale des vivants, on pourrait penser qu’ils sont tous mauvais mais il existe une exception qui est aussi pacifique.

L`Auteur

BokMoblin

BokMoblin

BokMoblin : Membre de Triforce Legend depuis 2014. Grand adorateur de monstres et créateur de Tasuko, Crieur, Bzhurleur, Aokop, Grethuv, Naikroz et des Orcblins!
Haut